Jump to content

L'effondrement intellectuel de la presse


Recommended Posts

Je ne crois pas avoir vu de sujet pour discuter de l'effondrement intellectuel de la presse US, qui confine au comique depuis quelques années.

 

On sait depuis deux siècles que le journaliste est un salaud, mais il est maintenant doublé d'un crétin qui en arrive à écrire des choses comme ça :

 

 

Alors que Johnny est mort en 2019 ou 2018.

 

  • Haha 1
Link to post

Non.

Sinon je lis le NYT de temps en temps et je suis frappé de voir comment leurs tournures sont "Donald Trump lied about..." au lieu de "Donald Trump said X and it is a lie". Le fait lui-même importe moins que l'analyse. Pareil pour les manifs: selon le journaliste et l'événement (une marche antiraciste aux US, au hasard), impossible de savoir juste combien de gens y étaient.

  • Yea 1
Link to post
  • "La presse - Si l'on considère qu'aujourd'hui encore tous les grands événements publics se glissent secrètement et comme voilés sur la scène du monde, qu'ils sont cachés par des faits insignifiants, à côté desquels ils paraissent petits, que leurs effets profonds, leurs contrecoups ne se manifestent que longtemps après qu'ils se sont produits, -quelle importance peut-on alors accorder à la presse telle qu'elle existe aujourd'hui, avec sa quotidienne dépense de poumons pour hurler, assourdir, exciter et effrayer ? -la presse est-elle autre chose qu'un bruit aveugle et permanent qui détourne les oreilles et les sens vers une fausse direction ?" - Friedrich Nietzsche, Opinions et sentences mêlées, in Humain, trop humain, trad. Angèle Kremer-Marietti, Librairie Générale Française, 1995 (1878 pour la première édition allemande), 768 pages, p.498.
  •  
  • « Le journalisme français est l'art de faire croire au peuple ce que le gouvernement juge opportun de lui faire admettre. » - H von Kleist
  •  
  • "Nous mangeons du mensonge à longueur de journée grâce à une presse qui est la honte de ce pays." Camus
  •  
  • "Nous voyons tous les jours la presse au service des élites et rarement au service des idées" - Frédéric Bastiat

 

La presse au service principalement des puissants, donc de l'état, c'est pas d'hier.

 

Heureusement que, informés (par la presse), nous savons que le souci réel, ce sont les rézozozios.

  • Yea 2
Link to post
Il y a 3 heures, Bézoukhov a dit :

Je ne crois pas avoir vu de sujet pour discuter de l'effondrement intellectuel de la presse US, qui confine au comique depuis quelques années.

 

On sait depuis deux siècles que le journaliste est un salaud, mais il est maintenant doublé d'un crétin qui en arrive à écrire des choses comme ça :

 

 

Alors que Johnny est mort en 2019 ou 2018.

 

 

C'est pour ca que je vois sur mon fil facebook des gens se moquer de 2020 pire année de tout les temps.

En fait Time sont des partisans hardcore de Trump et disent que 2020 est la pire année car Trump part.

 

Il y a 2 heures, Rübezahl a dit :

Une tendance que je vois s'épaissir sur de plus en plus de sites, les articles ne sont pas datés.

Il y a qqs années c'était marginal, là, ça touche de plus en plus de sites.

 

C'est clairement quelque chose qui m'énerve prodigieusement quand je fais des recherches pour écrire un article: si l'article n'est pas daté impossible de savoir s'il a été écrit maintenant ou il ya 4 ou 10 ans.

  • Yea 2
Link to post

J’ai de plus en plus de mal à lire la presse britannique et américaine.

 

Leur biais politique me semblait plus diffus auparavant et le problème venait en partie de leur fonction d’agenda.
 

Mais il est aujourd’hui exprimé de manière aussi manichéenne qu’extrême. Une certaine gauche est le camp de ceux qui ont réfléchi et qui sont moralement supérieurs. C’est le présupposé clairement exprimé dans chaque article. Quand tu rajoutes à ça leur obsession pour la couleur de peau des gens, ça devient révulsant.

  • Yea 4
Link to post
il y a 2 minutes, G7H+ a dit :

J’ai de plus en plus de mal à lire la presse britannique et américaine.

 

Leur biais politique me semblait plus diffus auparavant et le problème venait en partie de leur fonction d’agenda.
 

Mais il est aujourd’hui exprimé de manière aussi manichéenne qu’extrême. Une certaine gauche est le camp de ceux qui ont réfléchi et qui sont moralement supérieurs. C’est le présupposé clairement exprimé dans chaque article. Quand tu rajoutes à ça leur obsession pour la couleur de peau des gens, ça devient révulsant.

 

Je trouve que le Wall Street Journal aux US et le Financial Time restent bons (surtout le premier). Je trouve The Economist decevant ces derniers temps...

D'accord pour le reste.

Ceci dit en dehors de l'obsession pour la couleur de peau les gros journaux français sont assez mauvais.

Link to post

Je n'embraye pas sur l'effondrement de la presse, mais sur celui de la population mondiale lié au bug de l'an 536, d'après Harper "The Fate of Rome" , effectivement y en a qui ont pris cher (on voit aussi que les cinq premiers siècles de l'ère chrétienne étaient déjà chaotiques) :

population.jpg

  • Yea 1
Link to post
il y a 3 minutes, Drake a dit :

Je n'embraye pas sur l'effondrement de la presse, mais sur celui de la population mondiale lié au bug de l'an 536, d'après Harper "The Fate of Rome" , effectivement y en a qui ont pris cher :

population.jpg

 

Les deux baisses correspondent à quoi?

La première c'est les conquetes mongols et la seconde la peste noire?

Link to post
Il y a 16 heures, PABerryer a dit :

A croire que la Presse n'a jamais eu bonne presse...

 

Non, il suffit de lire les romans français. En dehors des livres pour enfant type Tintin, le journaliste est très rarement un personnage positif.

 

Il y a 15 heures, Zagor a dit :

Je trouve The Economist decevant ces derniers temps...

 

Ça doit faire une bonne dizaine d'années que The Economist est sur une pente descendante.

Depuis qu'il s'americanise en fait je dirais. D'ailleurs :

 

Il y a 15 heures, Vilfredo Pareto a dit :

The Spectator, The Telegraph, Spiked :chine:

 

Les trois sont britanniques, non ? :D

l

 

  • Yea 1
Link to post
il y a 2 minutes, Bézoukhov a dit :

 

Ça doit faire une bonne dizaine d'années que The Economist est sur une pente descendante.

Depuis qu'il s'americanise en fait je dirais. D'ailleurs :

 

 

 

Effectivement, il est devenu libéral au sens américain. Comme l'Opinion (dont sa phase libérale classique a du durer 1-2 ans).

Link to post
il y a 10 minutes, Zagor a dit :

Les deux baisses correspondent à quoi?

La première c'est les conquetes mongols et la seconde la peste noire?

Ça dépend de ce que tu appelles "les deux baisses". Les conquêtes Mongoles (XIIème) et la peste noire (XIVème siècle) sont plus un combo qui explique la deuxième -grande- baisse.

Link to post
Le 05/12/2020 à 12:09, Rübezahl a dit :
  • "La presse - Si l'on considère qu'aujourd'hui encore tous les grands événements publics se glissent secrètement et comme voilés sur la scène du monde, qu'ils sont cachés par des faits insignifiants, à côté desquels ils paraissent petits, que leurs effets profonds, leurs contrecoups ne se manifestent que longtemps après qu'ils se sont produits, -quelle importance peut-on alors accorder à la presse telle qu'elle existe aujourd'hui, avec sa quotidienne dépense de poumons pour hurler, assourdir, exciter et effrayer ? -la presse est-elle autre chose qu'un bruit aveugle et permanent qui détourne les oreilles et les sens vers une fausse direction ?" - Friedrich Nietzsche, Opinions et sentences mêlées, in Humain, trop humain, trad. Angèle Kremer-Marietti, Librairie Générale Française, 1995 (1878 pour la première édition allemande), 768 pages, p.498.
  •  
  • « Le journalisme français est l'art de faire croire au peuple ce que le gouvernement juge opportun de lui faire admettre. » - H von Kleist
  •  
  • "Nous mangeons du mensonge à longueur de journée grâce à une presse qui est la honte de ce pays." Camus
  •  
  • "Nous voyons tous les jours la presse au service des élites et rarement au service des idées" - Frédéric Bastiat

 

La presse au service principalement des puissants, donc de l'état, c'est pas d'hier.

 

Heureusement que, informés (par la presse), nous savons que le souci réel, ce sont les rézozozios.

American journalism (like the journalism of any other country) is predominantly paltry and worthless. Its pretensions are enormous, but its achievements are insignificant.”  -   H. L Mencken

 

“In old days men had the rack. Now they have the Press. That is an improvement certainly. But still it is very bad, and wrong, and demoralizing. Somebody — was it Burke? — called journalism the fourth estate. That was true at the time no doubt. But at the present moment it is the only estate. It has eaten up the other three. The Lords Temporal say nothing, the Lords Spiritual have nothing to say, and the House of Commons has nothing to say and says it. We are dominated by Journalism.” -  Oscar Wilde

 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      

 

  • Yea 1
Link to post

The Spectator je plussoie. Plus d'opinion que d'info pure, et régulièrement des pages qui auraient leur place sur Contrepoints.  Notez que je n'ai pas dis toutes : deux journalistes peuvent se contredire à 3 pages d'écart...

Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...