Jump to content

Devenir du Parti Républicain Américain


Recommended Posts

Je n'ai pas vu de sujet sur le GOP, plutôt que de continuer à poster dans présidentielle US, sujet derrière nous, j'ouvre ce fil. A fusionner si j'ai raté un fil GOP quelque part

 

https://www.cbsnews.com/news/impeachment-trial-trump-conviction-opinion-poll/

 

Citation

To the extent there's any split among Republicans over the way forward vis-a-vis Mr. Trump — both in terms of impeachment, specifically, and loyalty to the ex-president more generally — it's a lopsided one in favor of the more ardent Trump backers. By more than two to one, Republicans call any GOP Senate vote to convict disloyal versus those who'd call it principled. By three to one, Republicans say it's at least somewhat important to them the party remains loyal to Mr. Trump, generally, rather than not. 

 

Then, just over two-thirds of self-identified Republicans today say they might even join a new Trump political party separate from the GOP, including a third who'd say yes to that idea right now. (For those Republicans who say loyalty to Mr. Trump is very important, that "yes" to joining rises to a majority.) And two-thirds of Republicans still echo Mr. Trump's claims following the election and still do not consider President Biden the legitimate winner.

image002-15.jpg

 

image003-15.jpg

 

Ca reste ultra divisé, avec les Démocrates qui mettent de l'huile sur le feu avec l'impeachment. Mais mine de rien ça se calme et le risque de split du GOP semble s'éloigner. Ca va rester un parti divisé de l'intérieur, avec des courants qui ne peuvent pas se blairer, mais diviser le parti en deux (cf. deuxième graphique) ferait tellement perdre tout le monde que c'est assez peu probable. Dans le même temps, la cote du GOP chute à 38%

  • Yea 1
Link to post
il y a 49 minutes, F. mas a dit :

Les deux articles, chacun dans leur genre, sont excellents.

Link to post
il y a 45 minutes, Nick de Cusa a dit :

La question est comment amener les #DrainTheSwamp sinceres non fachos au Parti Libertarien ?

 

En ayant un leader charismatique?

Drain the Swamp était un slogan de Ron Paul à la base d'ailleurs. 

  • Yea 1
Link to post
Le 10/02/2021 à 17:47, F. mas a dit :

 

Très bons articles en effet !

  • Love 1
Link to post
2 hours ago, Nick de Cusa said:

La question est comment amener les #DrainTheSwamp sinceres non fachos au Parti Libertarien ?

*impossible*
facho pas exclusivement au sens droite mais les individus de gauche ou centristes qui seraient attristés de voir Washington livrée aux flammes par exemple). 

#DrainTheSwamp c'est beau. l'alliance des forces centriufges. Tu ne Drain pas le Swamp avec Monseigneur Tocqueville magistrat bordelais, terrifié par le changement.

Mais #TheSwamp ne va pas se laisser faire. Donc si jamais ça se passe un jour ce sera 1776 bis avec les expropriations de masse.
et une fois qu'il est vaincu, rétribution, proscription, pourquoi épargner l'ennemi ?


Après, si c'est le racisme, le libéralisme peut s'accommoder facilement du refus de se mélanger entre communauté. Surtout si des lois spécifiques les régissent.
Qui a envie (chez les gens éduqués indépendamment de leur origne) que la référence culturel de leur gosse soit un mélange entre un étron papoue,  un rappeur pseudo islamique, un bande dealer tacos, un universalisme maladif, le socialisme et une école transgenre?

Le racisme est avant tout social. Si les immigrés (ou leurs descendants) avaient une culture/ethique valorisée par la population d'accueil, ils n'y auraient aucun problème.
Notamment parce qu'un pays avec un peuple natif positif est  souvent attractif. Les Suédois et les Japonais, même les Iraniens sont des gens charmants.
Si elle n'est pas valorisée en général c'est que c'est de la merde.

Bernie sans l'Etatisme est quasi libertarien (Bernie sans bernie). Une fois le dogme de l'Etat tombé un mec de gauche peut devenir libertarien facilement. Plus facile de transformer un ex travailleur communiste en libéral  qu'un mec du PS qui raisonne en privilège bureaucratique et en profession réglementée.
un gauchiste (un social traître sur des oppressions imaginaires) non.

Et puis les fachos il en reste vraiment sur terre? des puristes du IIIème Reich qui veulent conquérir le monde?



Rand Paul est très bien. Tutsi Gabbard aussi. Tramp était un bon président vu ses 3 derniers prédécesseurs, original certainement, mais il n'a pas augmenté les impôts pour créer des foncs ou déclenché de guerre.

  • Yea 2
Link to post

Haha. Tramp Lord-président et Natalie MP ministre du budget, H16 en porte parole du gouvernement. on rigolerait bien.

Nonobstant, les libertariens en tant que populistes pourraient peser beaucoup plus.
Mais ça se ferait plus avec Mcaffee qu'avec gary johnson où ça devient une caricature d'un couple gay, new yorkais, cosmopolite  riche, qui vendent de la weed, en délocalisant des usines, avec du personnel mexicain payé sous le salaire minimum fédéral:  ça fait beaucoup de défaut. et puis pour ces gars là il y a déjà la tendance Clinton des Dems.

ça s'appellera l'extrême droite des expatriés et des descendants immigrés qui n'aiment ni le pays qu'ils habitent (bouh l'exception culturelle) ni les autres peuples (facho d'individualistes).

(Avec option vente du patrimoine  pays à la russe  et immigration massive si on se met à penser de manière purement atomiste).


Je suis Schumpeterien, hélas le socialisme triomphera successivement dans chaque pays. Qui réagira dans l'inverse pendant une ou deux générations avec de la chance une fois la famine passée.
Tout ça parce que le seul moyen d'empêcher l'ascension du socialisme (faut être gentil, instinct féminin du care)  c'est de mettre en place une police politique.

 

Link to post

Surtout que je suis toujours surpris de ce "Schumpeter prophetise la victoire du socialisme", ce qu'il prophétise surtout c'est l'avènement de la social-démocratie, à travers la lutte des intellectuels contre les bourgeois-commerçants, social-démocratie qu'on a déjà sous les yeux depuis 40 ou 50 ans, puisqu'il critique le coté non démocratique du communisme en raillant notamment leur espoir qu'une fois le communisme imposé par la révolution, la masse suivra et sera contente.

Link to post
il y a 29 minutes, poney a dit :

Surtout que je suis toujours surpris de ce "Schumpeter prophetise la victoire du socialisme", ce qu'il prophétise surtout c'est l'avènement de la social-démocratie

Absolument, à une époque où l'on parlait encore de socialisme démocratique pour ce genre de régime.

Link to post
  • 2 months later...

https://edition.cnn.com/2021/05/06/politics/liz-cheney-donald-trump-gop/index.html

 

Citation

The unmistakable message of Liz Cheney's downfall is that Donald Trump will be a dominant figure in the Republican Party -- and by extension American life -- most likely for years to come.

The Wyoming Republican congresswoman is about to lose her No. 3 House leadership post after a lonely defense of the truth that last year's election was not stolen and that Trump incited a riot in the US Capitol to try to overthrow it.
Those facts are unpalatable for most of Cheney's House Republican colleagues, who have ambitions to rise in a party controlled by the former President despite his two impeachments, botched reelection bid, failure to properly handle the pandemic and insurrectionist exit from power.
 
 
    Cheney nevertheless warned her party in a valedictory op-ed in The Washington Post on Wednesday that the GOP was at a "turning point" at which the party must decide whether to "choose truth and fidelity to the Constitution" or bow down to Trump.
     
    "We Republicans need to stand for genuinely conservative principles, and steer away from the dangerous and anti-democratic Trump cult of personality," Cheney wrote. "We believe in the rule of law, in limited government, in a strong national defense, and in prosperity and opportunity brought by low taxes and fiscally conservative policies."
    Her article made an implicit case that the Republican Party may be irrevocably damaging itself in the eyes of the American public by ignoring Trump's offenses against the basic democratic principles that underpin the country.
    But the frightening reality for traditional conservatives who support Cheney's stand against Trump is that she appears to be defending a vision of the GOP that no longer exists.

     

    Qu'on pourra rapprocher de l'article de @F. mas dont je conseille fortement la lecture https://www.contrepoints.org/2021/02/06/390463-apres-donald-trump-le-conservatisme-americain-en-miettes

     

    Le GOP qu'on connaissait semble en train de mourir, au détriment de l'aile relativement libérale qui y existait.

    Link to post

    Les derniers sondages sont assez intéressants, sans être surprenants : Baisse franche et globale de la popularité de Trump, qui a désormais chuté à 32% d'opinions favorables, vs 43% le jour de l'élection. C'est généralement l'inverse quand un président quitte le pouvoir, il monte (Reagan était à 68% par exemple). Dans les circonscriptions où devraient se jouer les mid terms, 15 points de plus d'unfavourable views que de favourable views pour Trump.

     

    Ca baisse autant chez les électeurs Républicains et assimilés : à la question, do you support Trump more than GOP, baisse sur la même période de 54% à 44% (ce qui reste massif !). 62% des Indépendants qui tendent vers le GOP veulent que le parti "move on from Trump". 76% des Républicains et des indépendants qui tendent Républicain ne veulent pas que les Républicains qui s'opposent à Trump soient pénalisés par le parti pour cela.

     

    Mais... les militants les plus actifs et les élus continuent à le soutenir, voire à retirer ses mandats à Liz Cheney, qui a commis l'erreur de dire de manière répétée qu'il n'y avait pas de fraude à la présidentielle. Les caciques du GOP se sont fait prendre à cacher les mauvais sondages sur Trump lors du dernier meeting du NRCC, sondages de campagne, payés par le GOP, qui montraient en particulier que dans les swings states Trump était impopulaire et faisait perdre des voix au parti.

     

    Pourquoi ce disconnect massif entre l'électorat d'un côté et les plus hardcore de l'autre ? L'explication qui me semble le plus tenir la route : la peur d'avoir des concurrents trumpistes aux primaires où les plus radicaux votent.

     

    Rien de sain et surtout c('est de mauvaise augure pour les mid terms

     

    Plus de détails ici et la vision plus engagée chez CNN.

    Link to post
    il y a 4 minutes, Lexington a dit :

     

     

    Mais... les militants les plus actifs et les élus continuent à le soutenir,

     

     

    Un peu comme avec les pro-Bush au début de la campagne de 2016, avec les résultats que l'on connait.

    En tout cas au niveau des think tanks de l'establishment classique du GOP, Trump (et Trump uniquement pas Pence) n'est pas en odeur de sainteté.

     

    On est dans une situation assez proche de 2015 où l'éléctorat de base en a marre de l'establishment républicain. Sauf qu'actuellement, l'establishment du GOP c'est les trumpistes.

    Link to post

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
    • Similar Content

      • By Hayek's plosive
        Voilà, comme ça on garde ceci bien au chaud pendant 4 ans en premier post du fil sur la présidence de Biden.
         
        Pour le recompte des voix et les trumpistes rageux, rester sur le fil de l'élection.
         
        Bisous.
      • By Taranne
        La discrimination à l'embauche contre les LGBT est désormais illégale aux Etats-Unis:
         
        https://t.co/XzYOmU0wwU?amp=1
         
        Et les républicains se mordent les doigts, car deux de leurs juges (Roberts et Gorsuch) se sont ralliés à la majorité. 
      • By Jefferson
        Faut il s'en réjouir? Un des gauchistes de la région s'est fait arrêté par l'armée.Faut dire que la cour suprême de son pays n'aimait visiblement pas trop les tours de prestidigitation auquel il se livrait avec les urnes servant au référendum devant lui permettre de se représenter
      • By Freezbee
        Je n'avais pas suivi l'affaire jusqu'à ce soir lorsque je suis tombé par hasard sur la vidéo de la fusillade, puis sur cet article du Monde (qui brille par son objectivité) :
         
         
        La violence d'extrême-gauche passe à la trappe. Les agresseurs deviennent des « opposants », un fusil semi-automatique devient un « fusil mitrailleur » et le tireur (qui pourrait plaider la légitime défense, d'après ce que j'ai vu sur la vidéo) « n'hésite pas à tirer à plusieurs reprises ». Pour certains de ses détracteurs, Kyle Rittenhouse est un tueur de masse que des - gentils - manifestants tentaient de neutraliser.
         
        Quoi qu'il en soit, le gars au skate board mériterait un Darwin Award ; il faut vraiment être c... pour s'attaquer de cette façon à un type armé d'un AR-15 :
         

      • By PABerryer
        La présidentielle est pour novembre et les principaux candidats ont été choisi. Pour rappel il s'agit de :
         
        Donald Trump et Mike Pence (Républicain) Joe Biden et Kamala Harris (Démocrate) Jo Jorgensen et Spike Cohen (Libertarien)
    ×
    ×
    • Create New...