Aller au contenu

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation le 14/06/2018 dans toutes les zones

  1. 1 point
    Merci pour la référence, je lirai ça avec intérêt. Mon analyse est celle-ci : on oublie trop souvent que le libéralisme historique est entré en crise dès la fin du 19eme, et qu'il a totalement disparu dans les pratiques (et presque totalement dans les esprits) au milieu des années 30, que les premiers régimes libéraux à se saborder (au nom du planisme) furent l'Angleterre et les USA, que le parlementarisme libéral en Italie et en Allemagne furent des échecs totaux et offrirent une piètre opposition au fascisme et au nazisme. Les rares libéraux qui subsistaient prenaient soin de se distinguer du "libéralisme manchestérien" (ex Hayek au début de sa carrière), cet affreux ultralibéralisme qui avait tout foiré. Après cette disparition effective du libéralisme (au profit de l'Etat social est celui que nous connaissons maintenant depuis plus de 50 ans), on retrouve plusieurs attitudes (toujours par rapport à l'activité de gouverner) : la première consiste à vouloir ressusciter ou théoriser le libéralisme classique pour limiter la casse (Mises et Hayek par exemple), la seconde consiste à vouloir réformer le libéralisme pour intégrer dans le domaine de la théorie ses faiblesses (colloque Lippman, socialisme libéral ou libéralisme social, new liberalism), la troisième, plus tardive est une remise en cause radicale du compromis Etat démocratique et libéralisme. Et c'est là que commencent à se faire entendre les libertariens (leur âge d'or c'est les années 70) : plutôt que de vouloir faire revivre en théorie le libéralisme politique classique, ils vont opérer (ou approfondir) une critique interne à la tradition libérale en s'appuyant sur l'économie : si celle-ci a disparu, ce n'est pas seulement à cause de ses méchants ennemis, mais aussi de ses faiblesses internes (et de ses faux amis : la démocratie, la redistribution, le gouvernement représentatif, le constitutionnalisme, etc). En opérant cette critique, le libéralisme intégral devient plus accueillant pour un certain nombre de personnes qui justement rejetait la synthèse du libéralisme classique parce qu'incompatible avec leur vue (je pense en particulier, parce que je connais un peu, le catholicisme et le constitutionnalisme libéral, ce dernier introduisant dans l'ordre politique des éléments hostiles à la doctrine, etc ou encore le développement de l'Etat social comme substitut aux solidarités organiques).
  2. 0 point
    Pour revenir aux sociaux democrates : Macron est le président le plus liberticide de la Ve et je n'ai pas l'impression que cela dérange son électorat, après tout, il fait cela sous des airs de modérés. Prenons la liberté de religion, derrière ses belles paroles, les pressions sur le "clergé" musulman continuent, le Ednat vient de sortir un guide qui n'interdit plus seulement les signes religieux mais tout ce qui peut faire penser au religieux (les robes trop longues, les bonnets etc) et l'Etat peut fermer administrativement des lieux de cultes. L'autre exemple du moment c'est le libre-échange où derriere son discours pseudo pro-libre echangiste, on a une politique protectionniste affligeante. Et pas un journaleux pour le mettre face à ses contradictions. Le pouvoir du en même temps. Je peux multiplier ca quasiment à l'infini. Bien sûr, le droitards trouvent qu'il ne l'est pas encore assez, alors le salut ne va pas venir d'eux.
  3. 0 point
    Phantom of the Paradise (1974) Que le spectacle commence (1979) Le limier (1972) La balade sauvage (1973) Cléo de 5 à 7 (1962) Baisers volés (1968) Millenium Actress (2001) La forteresse cachée (1958) Ninotchka (1939) Voyage au bout de l'enfer (1978) Ça aura certainement changé la semaine prochaine
  4. 0 point
    Non mais la bouffe américaine c'est comme la bouffe mexicaine. T'as des trucs sympas de temps en temps, mais ya rien de fin. J'ai ramené des coated nuts au boulot et mon junior ricain, tout ce qu'il trouve à dire c'est "it's subtle". Tellement ricain. La cuisine fine t'en as trois, la francaise, l'italienne et la japonaise. Et la grande cuisine, c'est la francaise et la japonaise. /thread.
  5. 0 point
  6. 0 point
    il faut déterrer le fil abstémie... je suis à deux ans moins une semaine pile poill xD
  7. 0 point
  8. 0 point
    Bien sûr que je considère les lois fait avant lui. Le rôle de l'exécutif c'est d'appliquer les lois. Et donc appliquer les lois passées (l'exécutif ayant d'ailleurs un large pouvoir discrétionnaire), c'est bien agir de façon liberticide. À partir du moment où il applique les lois passées et en ajoute une couche dessus, il est plus liberticide que le précédent. Pour être moins liberticide, il faut arriver à un état meilleur que celui duquel on a hérité.
  9. 0 point
    "Il ne faut pas critiquer les partis du gouvernement, sinon ça ferait le jeu des extrêmes". Je connais cette théorie...
  10. 0 point
    J'aime bien, je te suis sur ça.
  11. 0 point
  12. 0 point
    C'est impossible puisque c'est un choix politique d'organiser une cérémonie pour tel truc, et la politique est par essence conflictuelle. On ne trouvera pas de cause, si sacrée soit-elle, qui réunisse absolument tous les membres d'une communauté politique. Par exemple, en cherchant bien, on trouvera toujours des gens qui sont déçu de l'issu de la dernière guerre mondiale... La panthéonisation de Zola a été fortement contestée par les anti-dreyfusards. On pourrait multiplier les exemples. En revanche je suis d'accord pour dire que le gouvernement doit éviter de panthéoniser ou d'honorer des causes qui ne rencontreraient pas l'assentiment d'une large majorité de l'opinion, ou qui susciterait l'opposition claire d'une forte minorité. Dans la mesure du possible. Pour préserver la concorde publique.
  13. 0 point
    Ben ça dépend. Je considère que 90% de la valeur ajoutée du Monde en ligne, ce sont les commentaires (surtout pour défoncer les décodeurs). D'ailleurs, la première chose que je vais voir sur leurs articles sont les commentaires, et je lis rarement l'article. A l'opposé, sur CP, je ne vais voir les commentaire que rapidement après avoir lu l'article. Allons, on a tous ce copain que tout le monde considère comme le "spécialiste de la politique américaine" (ça veut dire qu'il suit des tweets de gens qui RT CNN dans le meilleur des cas).
  14. 0 point
    Mouais. Dans ce cas, ça vaut pour lib.org, aussi. Z'avez jamais remarqué que ça cesse de poster en ces lieux aux heures de sorties de bureau ?
  15. 0 point
    Contrairement aux apparences, le mot le plus approximatif de la phrase est 'clairement'.
  16. 0 point
    Un nouveau nom pour les jeunes macroniens: les Petits Pédestres.
  17. 0 point
    Ingénieur le mec, j'ai mal. Il se plaint que des gens aient cherché à connaitre son employeur (surement l'Etat), ça me parait pourtant la moindre des choses.
  18. 0 point
    ça reflète parfaitement le niveau réel. Quand ton occupation unique est la jalousie à l'égard des autres, tu sautes sur le 1° truc qui passe. Et tu t'excuses évidemment pas si tu t'es gourré. Manquerait plus que ça.
  19. 0 point
  20. 0 point
    Dans le désordre : Barry Lyndon Orange mécanique Le feu follet Grand Hotel Budapest Las Vegas Parano Apocalypse Now Ran Le Château de l'araignée 12 hommes en colère Bullit Stalker
  21. 0 point
    Teaser : Pour info, une instance peertube pour les libéraux, libertariens, libertariens-geeks, marchands d'armes, etc, est en train de se monter. Pour l'instant ça se présente pas trop mal, mais il faut sans doute encore un peu de temps pour tout bien raccommoder. L'instance devrait être éclectique, mais quand même fortement orientée libéralisme (sous tous ses aspects). Qss infos sur peertube ici : https://opentruc.fr/wiki/Peertube
  22. 0 point
    Les polytechniciens sont sympas quand ils bossent pour toi. Faut juste éviter de leur filer des responsabilités.
  23. 0 point
    " la taxe permettrait de réduire les externalités et de rationaliser les livraisons, incitant les e-commerçants à se rapprocher de leurs clients, ce qui pourrait constituer une occasion de reconversion de certaines friches commerciales de périphérie" Mais comment est-il possible de se tromper à ce point et de travailler directement pour l'essor toujours plus grand d'Ali Express qui n'en a strictement rien à foutre de tout ce binz administratif ??
  24. 0 point
    Tu sais que hors contexte, une telle phrase ferait super bizarre.
  25. 0 point
    Je ne crois pas que ce soit la bonne métaphore, en tous cas pas pour ma part. À mes yeux, je vois plutôt GK comme un type qui voudrait m'apprendre un sujet qu'il vient de découvrir grâce à moi. À mes yeux, Keonig s'améliore avec le temps, et j'ai confiance en lui pour que ça continue dans les prochaines années. Mais le fait est que, au moment où Koenig est apparu dans le paysage médiatique, il était l'instrument de la classe politico-médiatique, qui l'a immédiatement étiqueté porte-parole du libéralisme radical parce que 1- il vient du sérail, et 2- ses idées soit n'ont rien de radical ou d'innovant (l'émancipationnisme, d'oh), soit sont déjà engagées dans le pipeline de l'élite et de la haute administration (le revenu universel). Ça ne retire en rien à ses qualités intellectuelles (très supérieures, personne n'en doute), ni au travail qu'il fournit (pondre plusieurs tribunes par semaine, pendant des années, c'est remarquable). Mais je ne me vois pas adouber le même type que la classe politico-médiatique, parce que les intérêts de cette dernière n'ont rien de libéraux, que je refuse que nous en soyons les idiots utiles, et que je refuse que ce soit elle qui définisse notre porte-parole et nos idées à notre place.
  26. 0 point
    Limite c'est plutôt positif. On est face à des gamins intelligents issus de familles qui connaissent les codes. Ils attendent donc pour avoir ce qu'ils veulent vraiment. Même quand tu as HIV tu peux préférer Ginette parce que tu es un mec chiant ou une autre prépa du top avec internat. Pour Lakanal, c'est pas étonnant non plus. C'est une très bonne prépa mais pas du top: Ginette, Hoche, LLG, HIV seront préférés ; Chaptal ou Condorcet si ils préfèrent Paris. Plus les arbitrages PC / MP, 600 places ne me paraît pas étonnant. Je m'inquiète plus sur les décisions paniquées de ceux qui postulent dans des formations de moindre standing et sont en liste d'attente partout avec le nouveau système.
  27. 0 point
    Est libéral ce qui vise à réduire le pouvoir de l'État, à instaurer l'égalité entre les individus. Ce que tu dis ne va pas à l'encontre du libéralisme mais ce n'est pas libéral pour autant. Sinon, les pommes, le jazz et les volets peints en bleu sont libéraux... Les féministes ont eu des idées libérales à une époque. Il en reste quelques unes. Ça suffit à réfuter ton hypothèse sur le féminisme forcément liberticide à terme.
  28. 0 point
    "La plus grande injustice est de traiter également les choses inégales." - Aristote
  29. 0 point
    Il n'y a pas de conservateurs en France. Le conservatisme est beaucoup plus embryonnaire que le libéralisme. Des comparaisons internationales du Pew Research Center ont montré par exemple que la France est l'un des pays les plus progressistes au monde. La plupart des gens qui se déclarent conservateurs ne le sont pas : ce sont le plus souvent des populistes étatistes (soit réactionnaires, soit xénophobes, soit nationalistes... ou un peu de tout ça à la fois). S'il s'agissait d'une stratégie d'alliance du libéralisme avec un vrai conservatisme, on pourrait en parler. Mais là il s'agit d'une volonté de marier la carpe et le lapin...
  30. 0 point
    Tu ne lis jamais les commentaires de Contrepoints non plus ?
  31. 0 point
    Boah faut faire copain avec tout le monde a priori, "droitard" ça recouvre quand même pas mal d'individus différents, ranger les gens dans des cases ça aide pas. Encore une fois faut pas se crisper, les préjugés c'est utile mais faut pas se reposer uniquement la dessus. Je sais pas de quel libéral tu parle, personnellement j’étais content que Trump gagne (pas par espoir qu'il soit libéral, mais parce qu'Hillary n’était pas mieux et que lui au moins avait un bon potentiel trollesque), mais je préfère Macron en particulier humainement (Trump est détestable, Macron plutôt sympa et intelligent). Je connais aucun libéral qui soit fan de Trump, mais je suis pas sur facebook, en revanche Macron me semble bien apprécié des libéraux "modéré" (pas sur lib.org donc).
  32. 0 point
    Tu ne pouvais pas mieux servir mon propos, @PABerryer Ce n'est pas en s'accoquinant avec les droitards que les libéraux seront écoutés. Effectivement l'audience d'un droitard comme Gave est nulle, contrairement à celle d'un Koenig qui préfère s'adresser aux soc-dem qu'aux droitards. Mais bon, tout le monde prend Koenig pour un con... Les libéraux ont toujours été des quiches en stratégie politique. 50 ans de stratégies ratées de l'aleps ne suffisent pas apparemment : la prétendue alliance du libéralisme avec le conservatisme n'a jamais fonctionné et ne fonctionnera jamais. Car les gens de droite qui s'affichent "conservateurs" ne le sont pas conservateurs, en fait. C'est une arnaque, ce sont juste des gens de droite étatistes et populistes, profondément anti-libéraux.
  33. 0 point
    Cela fait longtemps que ce que je lis sur gave ici se traduit par: "La vieillesse quelle déchéance."
  34. 0 point
    C'est celaaaa oui. Vas-y montre nous par exemple comment tu fais pour convaincre le droitard qui sévit en commentaire de ce billet de CP : https://www.contrepoints.org/2018/06/14/318139-commerce-international-donald-trump-se-tire-une-balle-dans-le-pied Au passage, il n'y a plus que ça sur CP : des commentaires de droitards anti-libéraux. Ça craint. Ce journal n'a plus qu'un lectorat populiste. Qu'est-ce qu'il ne faut pas lire.
  35. 0 point
    Si si, j'ai fait ma communion mais je suis jamais retourné à l'aumônerie après ^^.
  36. 0 point
    Dire que cette initiative c'est de la merde est parfaitement libéral. Personne n'a appelé à l'interdire. Et je contesterais que les féministes puissent avoir des idées non liberticides à terme. En l'occurrence on ne manque pas d'exemples pour constater que les quotas légaux ne les gênent absolument pas. Sans parler de la mentalité liberticide qui vient avec n'importe quelle idéologie collectiviste.
  37. 0 point
    Tout l'argent qui aurait pu être utilisé à des choses productives...
  38. 0 point
    Ce n'est pas une position trollesque : Alors qui a raison ? Les Francais ou les Americains ? Soit tu voles le producteur en allant voir un film Francais, soit tu voles les réalisateurs, dialoguistes etc... en allant voir un film Américain. Un beau bordel hein ? Les Américains envoient les auteurs se faire foutrent sans difficulté. Rassures moi, Gilles, tu ne regardes jamais de films Américains ? Imaginons la même chose avec la propriété privée : c'est qui le propriétaire de la maison ? Celui qui la paie ou bien l'architecte, le maître d'œuvre etc..
  39. 0 point
    Ce n'est même pas ça qui est critiquable dans le fond même si ça fait partie d'un pan "moral" qui mérite le débat. C'est le fait qu'on ne puisse justement plus en débattre : actuellement, en France, si on n'est pas d'accord avec la doxa du Camp du Bien, toute la presse dégueule ses conneries et ses anathèmes. Et ça, c'est insupportable à la longue. C'est précisément ça qui donne une image déplorable du pays, c'est ça qui y fout une ambiance de merde, c'est ça qui fait que d'un côté, il y a des politiciens et des journaleux complètement coupés du monde réel, et c'est exactement ça qui amène doucement le pays au chaos. Je vais même plus loin : je pense que cette histoire de liberté d'expression est, ici, la tarte à la crème pratique utilisée par les pisse-copies pour justement pousser leurs agendas gauchistes. Personne n'a, à ma connaissance, demandé que soit interdit à Médine de faire ses concerts ou de censurer ses productions mais certains, à droite et ailleurs (y compris à gauche, y compris des victimes) ont demandé le respect du lieu (donc pas de concert à cet endroit là, ce qui est largement différent) [évidemment, avec l'enkystement du débat, on en vient maintenant à l'interdiction, ce qui est aussi inquiétant]. Ceci est débattable, mais ce n'est pas une atteinte à la liberté d'expression. Notez que personne n'envisage de simplement modifier la salle de concert histoire de ne pas froisser (décence, bisous, tout ça). En fait, pour la presse unanime, on n'a pas le droit de s'offusquer, point : "Vos gueules". Dans l'histoire, j'ai réellement l'impression qu'on va faire prendre des vessies pour des lanternes aux Libéraux en tentant de faire croire que cette affaire est une question de liberté d'expression alors qu'il s'agit avant tout de faire en sorte, pour les médias du Camp du Bien, de bien s'assurer qu'aucun malfaisant hors des clous ne pourra jamais empêcher ceux qu'elle a désignés comme ok de s'exprimer, et s'assurer par la même occasion qu'elle a les moyens de faire taire ceux qui s'opposent à ses visions. Belle liberté d'expression que celle-là.
  40. 0 point
    Bon allez hop, la vidéo est sortie. Je vais sur "leur" terrain bien sûr. On verra les résultats. Si quelqu'un a des trucs à ajouter où à corriger, qu'il aille en commentaires
  41. 0 point
    Sachant qu'en pratique obtenir l'égalité de fait nécessite de sacrifier l'égalité de droit, ou dit moins élégamment d'adopter sciemment une politique discriminatoire sexiste, raciste etc. Pas d'égalité pour les ennemis de l'égalité. Quand j'en arrive à ce point dans les discussions avec des féministes la réponse est "oui mais c'est nécessaire dans un premier temps sinon les choses ne bougeront jamais parce que nous sommes trop ancrés dans le système".
  42. 0 point
    Deuxième idée qui revient beaucoup et que je ne comprend pas non plus. D'abord si les free lunch ça existe, 99% de notre richesse provient du travail, des découvertes et des investissements de nos ancêtres dont on profite gratuitement. On profite aussi de l’expérience de nos aînés, de nos interactions avec les autres etc., et tout ça gratuitement aussi. Et bien sur on profite gratuitement de la société, qui multiplie gratuitement ce qu'on gagne avec notre travail. Mais surtout en quoi c'est un problème en soi que quelque chose soit gratuit ? Si ça ne cause de tort a personne évidemment.
  43. 0 point
    Ça reviens beaucoup cette idée "sans PI alors les films/musiques/oeuvres ne serait pas rentable". Je comprend pas cet argument, qu'est ce qu'on en a a faire du point de vu du droit qu'une activité soit rentable ou pas ?
  44. 0 point
    Cool, j'ai fais du pifomètre mais bon... J'ai encore dans l'idée le niveau des équipes il y a 20 ans...
  45. 0 point
  46. 0 point
  47. 0 point
  48. 0 point
  49. 0 point
    Je me suis toujours trouvé trop intelligent pour le soumettre à in rest de Qi qui dure plus de 15 minutes.
  50. 0 point
    http://www.businessinsider.com/r-philippine-presidents-son-denies-links-to-125-million-drug-shipment-2017-9 Épique. Le fils Duterte lié à un trafic de drogue. Sachant que le père avait dit qu'il buterait ses enfants lui-même si ils en prenaient. On va voir s'il va jusqu'au bout. A moins que ça soit du flan et qu'il soit lui même le commanditaire: Step one - control the country Step two - kill the competition Step three - profit
Ce classement est défini par rapport à Paris/GMT+01:00
×
×
  • Créer...