Aller au contenu

Messages recommandés

17 minutes ago, Johnathan R. Razorback said:

Un vice est une action qui nuit à l'individu et/ou à autrui sans violer les droits de quelqu'un.

C'est-à-dire potentiellement n'importe quelle action ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
30 minutes ago, Johnathan R. Razorback said:

 

Je ne suis pas d'accord. Un vice est une action qui nuit à l'individu et/ou à autrui sans violer les droits de quelqu'un.

 

A titre d'exemple, j'ai l'intuition que l'auto-mutilation ou la nécrophilie sont des pratiques vicieuses, même s'il me faudrait plus de temps et de réflexion pour essayer de le démontrer* (ce qui n'est pas la même chose que convaincre autrui, au passage. On peut avoir raison sans être capable de convaincre. La vérité est une relation de correspondance entre la pensée et le réel, l'opinion d'autrui n'entre pas en compte là-dedans).

 

Il m'intéresse que tu me montres en quoi la nécrophilie est un vice selon cette définition.

Naturellement, à part socialement, je ne vois pas en quoi cela nuit à celui qui la pratique.

Et si la personne morte a dit que c'était ok dans son testament en quoi cela nuit à autrui.

 

Pour l'automutilation, il y a plus facilement consensus avec ta définition, mais j'ai rarement vu l'automutilation cité dans les vices.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
5 hours ago, Bisounours said:

Les vices ne sont pas des crimes mais restent des vices. C'est pourtant pas si compliqué que ça.

 

Ok la dessus, par contre je sais pas pourquoi on parle de vice ici. La prostitution serait un vice ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, jubal a dit :

La prostitution serait un vice ?

 

C'est l'avis de @PABerryer si j'ai bien compris. Des conservateurs en général. Pour les catholiques ça rentre dans le péché de luxure.

 

« Paul, qui ne sait pas mentir, m’[…] a enseigné qui ni les putains ni leurs clients n’hériteront du royaume du Ciel. »

-Érasme, Conversations.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
13 minutes ago, jubal said:

La prostitution serait un vice ?

Pour certains en tous cas, elle ne vaut pas un clou.

67QPYOl.gif

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 12 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

 

C'est l'avis de @PABerryer si j'ai bien compris. Des conservateurs en général. Pour les catholiques ça rentre dans le péché de luxure.

 

« Paul, qui ne sait pas mentir, m’[…] a enseigné qui ni les putains ni leurs clients n’hériteront du royaume du Ciel. »

-Érasme, Conversations.

 

Pour ce qui est des clients et des proxénètes oui, pas en ce qui concerne les prostituées. Et puis bon, ce passage de Erasme n'est pas très pertinent lorsque l'on sait que beaucoup de prostituées ont fait parties de celles qui ont suivi Jésus ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 15 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

C'est l'avis de @PABerryer si j'ai bien compris. Des conservateurs en général. Pour les catholiques ça rentre dans le péché de luxure.

je ne me considère pas comme étant conservatrice, ni catholique pratiquante. Pourtant, j'aurais tendance à penser que si l'étui pénien existe dans des contrées reculées, où donc certaines parties du corps humain sont considérées comme intimes, ça signifie que leurs tripotage et utilisation tarifée relève d'un autre marché que celui des services ménagers.

cette propension à considérer que tous les morceaux du corps se valent me laisse un peu perplexe

je dubite, donc.

mais je ne jetterai pas la pierre au mari adultère

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, PABerryer a dit :

ce passage de Érasme n'est pas très pertinent lorsque l'on sait que beaucoup de prostituées ont fait parties de celles qui ont suivi Jésus ;)

 

Ce que semble dire Jésus dans les évangiles sur la question est nettement moins sévère que ce qu'en dit Paul. Malheureusement, l'influence de Paul sur la formation du christianisme est immense.

 

« La "Bonne nouvelle" fut suivie de près par la pire de toutes : celle de saint Paul. En saint Paul s’incarne le type opposé à la "Bonne nouvelle", le génie dans la haine, dans la vision de la haine, dans l’implacable logique de la haine. »

-Friedrich Nietzsche, L’Antéchrist.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Bisounours a dit :

 

mais je ne jetterai pas la pierre au mari adultère

.....je suis derrière.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, frigo a dit :

.....je suis derrière.....

ah bon, tu en es ? :P 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Lancelot a dit :

C'est-à-dire potentiellement n'importe quelle action ?

 

Ma définition a l'inconvénient de subsumer la notion d'erreur (du coup si je fais un faux mouvement et que je casse un verre, c'est un comportement "vicieux", ce qui ne colle pas avec l'usage habituel du terme. D'un autre côté la réflexion philosophique repose aussi sur la dotation de nouveau sens à certains termes, ce n'est peut-être pas un vrai problème conceptuel) -du coup ça couvre potentiellement toute action me semble-t-il.

 

Elle est aussi l'inconvénient de ne pas rendre compte du fait que, lorsque nous parlons de vice, nous désignons plutôt une disposition de l'individu, quelque chose qui s'est intégré à sa façon d'être (comme pour une vertu donc).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 43 minutes, Bisounours a dit :

cette propension à considérer que tous les morceaux du corps se valent me laisse un peu perplexe

je dubite, donc.

Considérant que je n'ai pas plus envie de perdre un œil qu'une couille, moi je trouve ça plutôt raccord. :lol:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Johnathan R. Razorback a dit :

 

Ce que semble dire Jésus dans les évangiles sur la question est nettement moins sévère que ce qu'en dit Paul. Malheureusement, l'influence de Paul sur la formation du christianisme est immense.

 

« La "Bonne nouvelle" fut suivie de près par la pire de toutes : celle de saint Paul. En saint Paul s’incarne le type opposé à la "Bonne nouvelle", le génie dans la haine, dans la vision de la haine, dans l’implacable logique de la haine. »

-Friedrich Nietzsche, L’Antéchrist.

 

Paul a eu un grand rôle mais jouer Jésus gentil vs Paul méchant est faux. Paul n'a pas modifié le message ni créer une nouvelle religion. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mais je ne jetterai pas la pierre au mari adultère

Ça relève d'un tout autre problème : la partie touche-pipi de l'adultère est loin d'être la plus grave. On parle de la trahison du vœu le plus sacré imaginable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis sur liborg ou lacrorg là?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 16 minutes, Alchimi a dit :

Je suis sur liborg ou lacrorg là?

LACR? Lancashire Association of Change Ringers ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

la croix.org

 

il y a 3 minutes, Azref a dit :

LACR? Lancashire Association of Change Ringers ?

 

http://www.lacr.uk/

Hey ça a l'air fun! J'ai toujours tout voulu savoir sur l'art de faire sonner le tocsin en mi dièse!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, PABerryer a dit :

Paul a eu un grand rôle mais jouer Jésus gentil vs Paul méchant est faux. Paul n'a pas modifié le message ni créer une nouvelle religion. 

Hmmm oui et non.

 

Paul, très clairement, a ajouté au christianisme des trucs que Jésus n'avait pas du tout l'intention d'inclure (maintenant, on peut aussi dire que ces trucs sont inspirés et les suivre, ou bien les considérer comme des scories des névroses personnelles de Paul et les ignorer, mais ce n'est pas du tout mon propos). En revanche, il a eu un rôle essentiel sur le christianisme primitif : commencer à purger les millénaristes les plus cinglés et les plus dangereux.

 

Après, qu'il ait créé une nouvelle religion, c'est compliqué à trancher. J'en causais à un spécialiste du christianisme primitif qui me disait qu'à son avis, sans Paul, le christianisme aurait été une simple branche du judaïsme, comme le judaïsme rabbinique ou le karaïsme (ce qui ne veut pas dire que Paul qui ait davantage apporté que Jésus, au contraire, mais que Paul a travaillé à séparer les deux religions alors que Jésus comptait au mieux faire œuvre de réformateur).

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
8 hours ago, Bisounours said:

ah bon, tu en es ? :P 

OH  @Bisounours tu ne connais pas Brassens par coeur?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cela fait plaisir de lire ça:

 

http://www.slate.fr/story/153248/faut-il-interdire-le-site-richmeetbeautiful

Je pourrais citer pleins de passages

 

Mais juste lire ça autrement que sur Liborg ou contrepoints, cela fait plaisir.

 

Mais pour beaucoup il est plus simple de nier la liberté et la compétence de chacun à faire un choix rationnel.[...]Le citoyen est floué par l’Etat sur l’autel de son propre bien, au prétexte que l’on connaît mieux que lui-même ce qui lui convient (après la guerre, la morale). 

  • Upvote 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 31/10/2017 à 15:37, Johnathan R. Razorback a dit :

Je ne suis pas d'accord. Un vice est une action qui nuit à l'individu et/ou à autrui sans violer les droits de quelqu'un. Qu'il n'y est pas de consensus sur quelles actions sont des vices ne signifie pas que le relativisme soit valide et que la philosophie morale soit incapable de démontrer l'objectivité du vice.

 

A titre d'exemple, j'ai l'intuition que l'auto-mutilation ou la nécrophilie sont des pratiques vicieuses, même s'il me faudrait plus de temps et de réflexion pour essayer de le démontrer* (ce qui n'est pas la même chose que convaincre autrui, au passage. On peut avoir raison sans être capable de convaincre. La vérité est une relation de correspondance entre la pensée et le réel, l'opinion d'autrui n'entre pas en compte là-dedans).

 

*Car à défaut de démonstration, on ne peut pas réfuter l'objection relativiste qui consiste à dire: "tu es choqué par telle pratique car tu as été éduqué ainsi, mais en soi elle n'a rien de mauvaise, le mal n'est qu'un arbitraire subjectif / culturel".

 

Le fait qu'il n'y ait pas de consensus sur une notion qui a essentiellement pour interet de permettre de stigmatiser et culpabiliser les autres qui ne partagent pas notre definition du fun n'est absolument pas suspect, voyons!

 

Le concept de vice c'est assez pratique au jour le jour, mais d'un point de vue intellectuel c'est vraiment un concept de merde.

 

D'ailleurs l'objectivité dans la decouverte du vice on l'attend de pied ferme. Sans consensus sur le sujet ca va etre pratique. On me quoi dans les vices? Le taha, l'alcool, la branlette, liborg, le sucre, la lecture de trucs idiots?

Comment on evalue le prejudice? Et si c'est ambivalent? 

 

Le 31/10/2017 à 16:51, Lancelot a dit :

Pour certains en tous cas, elle ne vaut pas un clou.

67QPYOl.gif

Joli! 

 

 

Le 31/10/2017 à 17:08, Johnathan R. Razorback a dit :

 

Ce que semble dire Jésus dans les évangiles sur la question est nettement moins sévère que ce qu'en dit Paul. Malheureusement, l'influence de Paul sur la formation du christianisme est immense.

 

« La "Bonne nouvelle" fut suivie de près par la pire de toutes : celle de saint Paul. En saint Paul s’incarne le type opposé à la "Bonne nouvelle", le génie dans la haine, dans la vision de la haine, dans l’implacable logique de la haine. »

-Friedrich Nietzsche, L’Antéchrist.

C'est vraiment l'endroit pour debattre de ca? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 01/11/2017 à 01:23, TODA a dit :

OH  @Bisounours tu ne connais pas Brassens par coeur?

Mais si, voyons :) 

J'ai écrit : je ne jetterai pas la pierre au mari adultère, donc, forcément...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Toutes les prostituées ont vu leurs revenus diminuer depuis la nouvelle loi, mais la contrepartie est de taille : en nouvelle-aquitaine par exemple, une femme a été admise dans le processus de sortie (oui, une).

 

Citation

Une seule femme retenue pour un parcours de sortie

Cet accompagnement aura tardé à se mettre en place. Cette jeune femme est pour l'instant la seule prostituée de toute la Nouvelle Aquitaine acceptée dans un parcours de sortie, alors que les décrets sont tous sortis et que la loi a été validée par l'Assemblée nationale il y a plus d'un an et demi, le 16 avril 2016. "C'est une femme que nous suivons depuis environ six mois, raconte Emma Crews, fondatrice de l'association des Amis des femmes de la Libération, à Poitiers. En attendant l'aide de l'Etat, on a payé pour son logement, pour sa nourriture, pour tout, afin qu'elle n'ait pas à se prostituer". Elle dénonce l'application à plusieurs vitesses de cette loi : la pénalisation des clients d'un côté, l'accompagnement des prostituées de l'autre, ce qui n'est pas sans conséquence. "Si les prostituées ont des clients en moins, elle ont besoin d'une autre ressource pour vivre. Sans les parcours de sortie, elles seront encore plus en difficulté", explique Emma Crews.

 

Source

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelle tristesse de s'abaisser à l'assistanat. C'est dégradant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
On 11/2/2017 at 12:33 AM, Marlenus said:

Cela fait plaisir de lire ça:

 

http://www.slate.fr/story/153248/faut-il-interdire-le-site-richmeetbeautiful

Je pourrais citer pleins de passages

 

Mais juste lire ça autrement que sur Liborg ou contrepoints, cela fait plaisir.

 

 

 

 

L'argument des "les étudiant.e.s sont précarisé.e.s [à cause de l'utra.hyper.libéralisme.débridé] et sont donc forcé.e.s à se prostituter".. est très fort contre Sugardaddy....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Antoninov a dit :

L'argument des "les étudiant.e.s sont précarisé.e.s [à cause de l'utra.hyper.libéralisme.débridé] et sont donc forcé.e.s à se prostituter".. est très fort contre Sugardaddy....

 

C'est pourtant une objection stupide: si les gens sont dans la précarité économique, ce n'est pas en leur coupant les vivres qu'on va améliorer leur situation, mais en s'attaquant aux causes qui ont produites cette misère. Hélas l'humanitarisme de gauche ne pense pas jusque-là. Ou pire, il a une solution égalitariste clé en main: subventionner les chômeurs obligatoires via l'argent des autres...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×