Jump to content

Guerre civile culture, IDW, SJW & co


Recommended Posts

J'y ai jamais vécu mais j'y passe quelques semaines par an et j'y ai de bons amis ; c'est un pays particulier avec un léger problème de nationalisme mal placé, une économie en berne, une incroyable bêtise abyssale pour tout ce qui concerne autre chose que la grande Italie Mythifiée ; une vision de leur passé mythifié (justement).

après les filles sont jolies mais extrêmement casse-couilles, on y mange bien, le cout de la vie est bas (sauf à Milan mais d'aucuns diraient que Milan ce n'est pas l'Italie).

Link to post
Share on other sites
il y a 45 minutes, poney a dit :

... c'est un pays particulier avec un léger problème de nationalisme mal placé, une économie en berne, une incroyable bêtise abyssale pour tout ce qui concerne autre chose que la grande Italie Mythifiée ; une vision de leur passé mythifié (justement).

description qui me semble s'appliquer très bien pour la France et l'Espagne aussi (et d'autres pays).

Pourvu que des indépendances (naturelles) adviennent enfin, car ces mythes, niais au possible, coûtent cher en attendant.

Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Rübezahl a dit :

description qui me semble s'appliquer très bien pour la France et l'Espagne aussi (et d'autres pays).

Pourvu que des indépendances (naturelles) adviennent enfin, car ces mythes, niais au possible, coûtent cher en attendant.

 

Je vais te contredire et te donner raison à la fois : quand même, la France c’est autre chose que l’Italie. On ne doit pas remonter à avant Jésus-Christ pour trouver des victoires militaires françaises.

  • Haha 4
Link to post
Share on other sites
il y a 57 minutes, poney a dit :

J'y ai jamais vécu mais j'y passe quelques semaines par an et j'y ai de bons amis ; c'est un pays particulier avec un léger problème de nationalisme mal placé, une économie en berne, une incroyable bêtise abyssale pour tout ce qui concerne autre chose que la grande Italie Mythifiée ; une vision de leur passé mythifié (justement).

après les filles sont jolies mais extrêmement casse-couilles, on y mange bien, le cout de la vie est bas (sauf à Milan mais d'aucuns diraient que Milan ce n'est pas l'Italie).

 

Tu enlève le coût de la vie pas cher, j'ai l'impression que la description s'applique à la France.

Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Johnnieboy a dit :

 

Je vais te contredire et te donner raison à la fois : quand même, la France c’est autre chose que l’Italie. On ne doit pas remonter à avant Jésus-Christ pour trouver des victoires militaires françaises.

 

C'est un des atouts et aussi un des problèmes de la France, une bonne partie de sa grandeur et de son histoire vient de la guerre.

Je me demande d'ailleurs si ça n'a pas joué dans le fait que le français est conflictuel dans ses relations.

Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Zagor a dit :

 

C'est un des atouts et aussi un des problèmes de la France, une bonne partie de sa grandeur et de son histoire vient de la guerre.

Je me demande d'ailleurs si ça n'a pas joué dans le fait que le français est conflictuel dans ses relations.

 

Allons. Et la littérature ? La philosophie ? Les sciences ? La gastronomie ? Le vin ? La galanterie ? La séduction ? L’élégance ? 

À part l’Allemagne et le Royaume-Uni (pas les derniers pays à faire la guerre et on y mange mal et on y boit de la piquette), aucun pays ne peut s’approcher de la France en Europe.

  • Yea 5
Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Zagor a dit :

C'est un des atouts et aussi un des problèmes de la France, une bonne partie de sa grandeur et de son histoire vient de la guerre.

Je me demande d'ailleurs si ça n'a pas joué dans le fait que le français est conflictuel dans ses relations.

Il y a 6 mois/1 an circulait une courte vidéo chronologique (spectaculaire) d'après laquelle la France était le pays

ou l'un des pays avec le plus de victoires militaires au compteur (sur les derniers millénaires).

Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Zagor a dit :

 

C'est un des atouts et aussi un des problèmes de la France, une bonne partie de sa grandeur et de son histoire vient de la guerre.

Oui bon la culture et la science aussi, tout de même.

Link to post
Share on other sites
à l’instant, Johnnieboy a dit :

 

Allons. Et la littérature ? La philosophie ? Les sciences ? La gastronomie ? Le vin ? La galanterie ? La séduction ? L’élégance ? 

À part l’Allemagne et le Royaume-Uni (pas les derniers pays à faire la guerre et on y mange mal et on y boit de la piquette), aucun pays ne peut s’approcher de la France en Europe.

 

Pour ces éléments l'Italie est très bien placée aussi.

Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Zagor a dit :

 

C'est un des atouts et aussi un des problèmes de la France, une bonne partie de sa grandeur et de son histoire vient de la guerre.

Je me demande d'ailleurs si ça n'a pas joué dans le fait que le français est conflictuel dans ses relations.

 

C'est quand même gentiment réducteur (culture, art, etc.).

Link to post
Share on other sites

La tragédie de la France c'est que quand on est bon on a les bons côtés culturels du Nord de l'Europe et du sud de l'Europe mais quand on est mauvais on a les mauvais côtés du sud et du nord.

Du coup on alterne entre génie et lie.

Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Zagor a dit :

 

Pour ces éléments l'Italie est très bien placée aussi.

La bouffe italienne c'est surfait.

  • Yea 4
Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Johnnieboy a dit :

Allons. Et la littérature ? La philosophie ? Les sciences ? La gastronomie ? Le vin ? La galanterie ? La séduction ? L’élégance ? 

À part l’Allemagne et le Royaume-Uni (pas les derniers pays à faire la guerre et on y mange mal et on y boit de la piquette), aucun pays ne peut s’approcher de la France en Europe.

Le fait est que dans tout ce qui se passait d'intéressant dans le monde entier en 1900 (artistiquement, scientifiquement, techniquement, diplomatiquement, et j'en passe), entre un quart et un tiers se passait en France. On est en train de causer du pays de Pasteur et de Poincaré, du pays qui a inventé la photographie et le cinéma, du pays qui avait plus de cent constructeurs automobiles... ce qu'il est advenu du pays n'en est que plus révulsant.

  • Yea 3
  • Sad 2
Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Rincevent a dit :

ce qu'il est advenu du pays n'en est que plus révulsant.

Deux guerres mondiales (et le bordel de l'entre-deux guerres qui est allé avec), ça n'aide pas.

Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Alchimi a dit :

Deux guerres mondiales (et le bordel de l'entre-deux guerres qui est allé avec), ça n'aide pas.

Ca en fait partie, évidemment. Quel gâchis...

Link to post
Share on other sites
37 minutes ago, Alchimi said:

La bouffe italienne c'est surfait.

La France a une culture plus variée et donc plus de cuisines (parler de cuisine française au singulier n'a pas vraiment de sens), mais du point de vue de la culture de la bouffe (on va se poser et bien manger et apprécier ce qu'on mange) ça se vaut assez. Par contre l'Angleterre c'est la catastrophe oui.

Link to post
Share on other sites

Pour terminer le hors-sujet : les Italiens sont vraiment les pires en matière de chauvinisme. Ils pensent sincèrement que poser une tomate sur un plat de pâtes est le pinnacle de la civilisation occidentale. Littéralement. Et ils sont aussi plus fermés d’esprit que les Français.

  • Yea 1
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Zagor a dit :

 

C'est un des atouts et aussi un des problèmes de la France, une bonne partie de sa grandeur et de son histoire vient de la guerre.

Je me demande d'ailleurs si ça n'a pas joué dans le fait que le français est conflictuel dans ses relations.

 

Au delà du réducteur, c'est assez faux. La mythologie militaire nationale est avant toute chose défensive. Ce qui est le plus admirable, c'est de défendre coûte que coûte la France contre l'ennemi (Alésia, Poitiers 732, Orléans 1428, Verdun). L'aventure militaire peut être admirée mais le français est conscient qu'elle ne mène in fine qu'à la ruine (Francois I à Pavie, Louis XIV et ses regrets, Napoléon à Sainte Hélène).

  • Yea 3
Link to post
Share on other sites

Alésia et Poitiers la France n'existait pas. Orléans on peut discuter. Verdun OK.

  • Yea 2
Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Bézoukhov a dit :

 

Au delà du réducteur, c'est assez faux. La mythologie militaire nationale est avant toute chose défensive. Ce qui est le plus admirable, c'est de défendre coûte que coûte la France contre l'ennemi (Alésia, Poitiers 732, Orléans 1428, Verdun). L'aventure militaire peut être admirée mais le français est conscient qu'elle ne mène in fine qu'à la ruine (Francois I à Pavie, Louis XIV et ses regrets, Napoléon à Sainte Hélène).

 

Un peu comme la Russie (avec cette idée de se défendre face au reste du monde) à la différence que les fois où elle s'est étendue,  ses empires ont duré plus longtemps que ceux de la France.

La plupart des pays militaristes partent toujours de l'idée de défendre leur nation (même chez Hitler il avait cette idée de sécuriser les populations germaniques) sauf que ça fini souvent par prendre des territoires en plus  .

Link to post
Share on other sites

Pour continuer le HS, je me suis ouvert une bouteille de Chianti Classico de chez Isola e Olena. 

 

On est bien. 

 

Les français n'ont qu'à bien se tenir. 

 

Discutez. 

 

(OK c'est pas un Barolo mais j'en ai qu'une bouteille à la cave et je ne me resoud pas à l'ouvrir). 

  • Love 1
Link to post
Share on other sites
il y a 46 minutes, Zagor a dit :

 

Un peu comme la Russie (avec cette idée de se défendre face au reste du monde) à la différence que les fois où elle s'est étendue,  ses empires ont duré plus longtemps que ceux de la France.

La plupart des pays militaristes partent toujours de l'idée de défendre leur nation (même chez Hitler il avait cette idée de sécuriser les populations germaniques) sauf que ça fini souvent par prendre des territoires en plus  .

 

Ce genre de construction dite de "roman national" est vrai pour la plus part des pays en fait. Je ne dirai pas que cela est spécifique à la France. Tu as la Rome antique pour l'Italie, la Reconquista pour les Espagnols, la lutte contre l'Autriche et la Bourgogne pour les Suisses, les processus/guerres de décolonisation pour l'Afrique et les Amériques, etc...

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, Zagor a dit :

 

Un peu comme la Russie (avec cette idée de se défendre face au reste du monde) à la différence que les fois où elle s'est étendue,  ses empires ont duré plus longtemps que ceux de la France.

La plupart des pays militaristes partent toujours de l'idée de défendre leur nation (même chez Hitler il avait cette idée de sécuriser les populations germaniques) sauf que ça fini souvent par prendre des territoires en plus  .

 

On ne parle pas de défendre la Nation. On parle vraiment de défendre le territoire national.

Justement, quand on va défendre la Nation en faisant des conquêtes, ça termine comme en 70 ou en 1815.

 

A côté, l'Italie vit dans l'idée de Rome, l'Angleterre a une histoire militaire faite de guerres civiles et de "on fait une coalition pour votre bien", l'Allemagne a totalement abandonné l'idée de guerre. Même dans le petit espace démocratique occidental, où on a tous Marathon pour référence, il y a des différences.

 

il y a 3 minutes, PABerryer a dit :

guerres de décolonisation pour l'Afrique et les Amériques,

 

L'importance de la guerre défensive est assez moderne en fait. Ça arrive quand on se forme en Nation plus ou moins démocratique.

 

Avant ça, on est souvent dans un système de guerres rituelles, de guerres tribales, de guerres saintes...

 

Le truc, c'est que la France est l'une des plus vieilles nations, et ça a eu le temps de prendre racine. Enfin, de toute façon on a compris que Zagor met sur le dos de la culture française ce qui relève seulement de ses élites incompétentes :D (et on a une solution pour ça, même si PAB le royaliste désapprouve).

 

  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Boz a dit :

Alésia et Poitiers la France n'existait pas. Orléans on peut discuter. Verdun OK.

 

Je parle de mythologie nationale.

 

Alésia tel que tu le connais a été inventé par Napoléon III. Poitiers a son tableau dans la Galerie des Bataille tout comme Orléans.

 

C'est la représentation de l'Histoire pour un peuple a un instant donné qui compte, pas la réalité de celle ci (qui nous est presque inconcevable aujourd'hui d'ailleurs)

  • Yea 2
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By Rincevent
      La voix de Ben Shapiro m'irrite, mais quand il raconte des trucs intéressants, je fais facilement abstraction. Par contre, je trouve extraordinaire la voix de Niall Ferguson (et cet accent, bordel, ça remplit mes oreilles de classiosité brute).
    • By Eltourist
      très très fort sur equality of outcome vs equality of opportunity
    • By Johnnieboy
      Personne ne dit le contraire. Mais on ne va pas voir un blockbuster pour s'instruire.
      En fait, c'est amusant de voir des Français découvrir ce que tous les peuples du monde "subissent" via Hollywood et le whitewashing, etc. Selon Hollywood, le dernier samurai fut un Blanc, les derniers des amérindiens furent Kevin Costner et Mary McDonnell, et j'en passe. 
      Cela vous émeut moins dans certains cas.
×
×
  • Create New...