Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation le 22/06/2016 dans toutes les zones

  1. 9 points
    Il fut une époque pas si lointaine où l'Europe était à feu et à sang pour savoir si la substance du Christ remplaçait totalement la substance du pain de l'hostie ou si les deux substances coexistaient. (question essentielle au bonheur de l'humanité, on en conviendra) Des mecs un peu moins cons que les autres se sont dit que ce serait pas mal de trouver un système qui permettent à chacun de vivre tranquillement et qu'il suffisait de 3 règles Et, comme Monsieur Jourdain qui portait le nom d'un fleuve sans le savoir, les gars avaient inventé le libéralisme. Aujourd'hui, le libéralisme n'a pas changé et il poursuit toujours le même but, faire coexister des types qui ne partagent pas les mêmes valeurs ni la même religion. Mais quand je vois que certains veulent réécrire le libéralisme sous la nouvelle forme Je me dis qu'ils ont peut-être pas tout compris....
  2. 7 points
    Il y a une tension en France c'est certain, elle vient d'abord de l'extrême gauche, des hooligans de foot et d'étudiants pouilleux, dans une moindre mesure il y a aussi la menace islamiste, mais parler de guerre civile lol. Monsieur Calvar de la DGSI a intérêt à surdimensionner les menaces et dire des exagérations pour qu'on augmente les crédits de sa direction. Vous les voyez pas toutes ces milices de rebelles armés dans la rue pourtant?!
  3. 6 points
    Effet d'annonce de pubard. Franchement, on aurait pu attendre du patron de la DGSI un peu plus d'intelligence et de retenue, mais ça sent encore le grrrrrrand fonctionnaire en pleine action d'usinage à gaz.
  4. 6 points
    Quelquefois, chers libéraux vous avez des raisonnements de gauchistes, sans déc à assimiler la partie pour le tout Islamophobe ne signifie pas raciste, c'est la peur de la religion dans ce qu'elle a d'extrême, il y a une majorité de Français, j'en suis convaincue, qui ne sont pas racistes mais qui ont les jetons à l'idée de se prendre une bombe dans la gueule par des fanatiques endoctrinés ; il y a des tas de Français qui vivent dans des banlieues pourries et qui ne se sentent plus "chez eux" en traversant les barres d'immeubles car la majorité des femmes déambulent voilées, et les hommes sont barbus, ce qui est plutôt récent, en termes de densité. Ce qui ne les empêche pas d'avoir des amis d'origines étrangères et musulmans Alors, ignorance, peur idiote, oui, peut-être mais c'est pas en balayant le problème en disant 'ouh les racistes' que vous faites avancer le truc La tolérance, c'est cool, accepter l'autre dans sa différence, je plussoie, mais quand tu entends des histoires de bombinettes qui explosent avec en fond sonore le doux chant de allahou akbar, bah oui, tu deviens islamophobe, tout en tapant le carton et en buvant l'apéro avec des arabes gentils, musulmans, avec un torchon sur la tête que tu peux trouver un peu ridicule. Conclusion, je suis libérale et je l'admets, j'ai un peu les jetons de l'islam radical qui vient me dire qu'il souhaite la mort de l'Occident
  5. 6 points
    Le rôle d'un Etat c'est de garantir la protection des libertés individuelles de ses citoyens (et idéalement des étrangers présents sur son territoire). Dès l'instant où on autorise un Etat a violer la souveraineté d'un autre et d'aller faire joujou sur son territoire, malgré toutes les bonnes raisons humanitaires du monde, il en résulte des catastrophes. L'humanitarisme est la politique étrangère ce que le socialisme est à la politique intérieure. L'Irak, la Lybie et la Syrie sont des démonstrations grandeur nature que la tyrannie est souvent moins bien terrible que le retour brutal à l'état de nature. Ce n'est pas une raison pour préférer la tyrannie à la liberté, mais c'est une raison pour réfléchir à deux fois avant d'attaquer un ordre établi, fût-il mauvais.
  6. 6 points
    C'est beaucoup plus que ça Nathalie. Rien que la norme CE c'est une forte barrière contre le commerce avec le reste du monde (j'en sais quelque chose). Un appareilq ue tu peux vendre dans le monde entier, tu ne peux pas le vendre en UE. Si on est pour le libre échange, alors naturellement on est contre l'UE. https://www.contrepoints.org/2012/11/01/102575-lue-union-douaniere-et-non-zone-de-libre-echange Exemple, où j'habite pour la viande j'ai le choix entre Inde, Pakistan, Brésil, Afrique du Sud, Nouvelle Zélande, Australie, et... Pays-Bas pour le foie (allez comprendre). Pour les fruits et légumes, je ne t'en parle même pas, Du coup je peux acheter de la fleur de banane si ça me chante, et plein de choses inimaginables. Les gens dans l'UE sont isolés du monde, bien plus qu'ils ne le réalisent. Et il y en a des milliers des comme ça. Regarde l'interdictions des voitures de plus de 20 ans. Ça s'applique dans toutes les villes d'Europe à peu près au même moment et personne ne parle de l'UE. Si on grattait un peu je sais ce qu'on trouverait. Tout le monde s'en prend àHidalgo et le coupable reste tranquillement au chaud à jouir de son énorme salaire détaxé. Et puis l'UE c'est le mal, cf son ingérence inavouée dans la campagne Brexit via des "ONG", RSPB et WWF. Ces tatctiques sournoises sont le signe de quelque chose.
  7. 5 points
    Le libéral c'est le gars, il voit une loi, il gueule. Le libertarien, c'est un gars, il voit une loi, il gueule... mais c'est un libertarien. Faut leur expliquer aux gens parce qu'ils savent pas faire la différence après.
  8. 4 points
    Pas assez réaliste. "François Hollande noyé lors d'inondations dans le Gard - les pompiers ont refusé de le sauver".
  9. 4 points
    n'importe quel leader qui considere le survetement comme un accoutrement presentable est problematique.
  10. 4 points
    Je constate un double mouvement, que je trouve agaçant. D'un côté, tu as ceux qui généralisent à outrance, mettant dans le même sac des aspects critiquables de l'Islam et des aspects plus folklorique. Ou qui trouvent des problèmes là où, d'habitude, ils n'en voient aucun quand ça ne concerne pas les musulmans. Par exemple, l'homophobie plus ou moins forte du monde musulman et le hallal (habitude alimentaire spécifique qui indigne, contrairement au régime sans gluten). De l'autre côté, tu as ceux qui deviennent soudainement aveugles lorsque quelque chose qu'ils auraient critiqué d'ordinaire concerne les musulmans ou des étrangers. Par exemple certaines agressions sexuelles en Allemagne survenues assez récemment. Ou un attentat islamiste visant des gays, où certains s'amusent à n'y voir que l'expression de l'homophobie gangrénant la société américaine. Chacun devrait faire son examen de conscience pour déterminer s'il n'a pas l'une ou l'autre tendance.
  11. 4 points
    Mes ancêtres en ont fait. Les monnaies basées sur le métal, c'est infiniment mieux que l'Euro. Ça ne perd pas de valeur d'un trait de plume, ça ne peut pas être chypré, et on peut la prendre avec soi (voire la coudre dans ses vêtements) pour se tirer en cas de gros problème.
  12. 3 points
    Une IA qui te raconte une histoire c'est à peu prés aussi pertinent et intéressant que de regarder un robot industriel visser une porte. La première fois c'est marrant parce que t'as jamais vu ça de ta vie. Tu t'emmerde pas à regarder une seconde fois parce que tu regarde les boobs de la nana des relations marketing qui fait la visite guidée de l'usine robotique. En clair, dans l'art, le geste est au moins aussi valorisé que le résultat final (du moins pour pas mal de disciplines, voire est l'art en lui-même). On apprécie la compétence du dessinateur, du sculpteur, du romancier, du danseur, on se fout pas mal qu'une IA fasse sa version 125.05 de Roméo et Juliette, basée sur une analyse heuristique des tweets populaires de la semaine, ou qu'une photocopieuse fasse une copie parfaite d'un PNG de la Joconde...
  13. 3 points
    Les amis, je crois que vous ne saisissez pas bien l'idée de guerre civile... :/
  14. 3 points
    J'ai lu les morceaux de l'entretien à l'assemblée nationale et il est plutôt mesuré. Ah, et contrôle F a pas renvoyé le mot Guerre Civile. Joujoujoujournalisme.
  15. 3 points
    Une monnaie dominante oui. Une seule monnaie non. Un marché libre ne crée pas de monopole. Je vois pas en quoi ce serait différent pour le marché de la monnaie.
  16. 3 points
    C'est comme les anti-sionistes, y en a certains qui veulent vraiment critiquer le sionisme, puis y a les autres, la grosse majorités, qui se declarent anti-sionistes parce que anti-semties ou judeophobe ca passe moins bien en societe. Critiquer l'Islam et les musulmans "parce qu'ils ne pensent pas comme nous" plutot que de critiquer les arabes ou les maghrebins , ca passe beaucoup mieux en société. je te le dit franchement, l'Islam, ca ne m'emballe pas, comme n'importe quel dogme. Je n'aime pas les dogmes, je n'aime pas les religions. Je n'aime pas l'idolatrie d'un Dieu, je n'aime pas avoir une autorite spirituelle a consulter pour m'indiquer ce qui est moral ou pas. J'ai la pretention de considerer que je suis capable de choisir mes valeurs ethiques et morales avec l'aide de ma culture et mon education sans avoir besoin d'un Dieu. Est-ce que tu crois que le terrorisme ne me fait pas peur ? Est-ce que tu crois que la defiance agressive et l'arrogance des sales gueules de ceux qu'on appel les racailles ne m'effraie pas quand j'en croise ? Est-ce que tu crois que je ne suis pas conscient que dans certains coins du monde, comme à Naples par exemple, le vol et la corruption sont ancré dans les moeurs ? Est-ce que tu crois que je n'ai pas parfois des reflexes racistes a la con comme avoir l'attention attirée sur les barbus en djellaba quand je rentre dans un aeroport ou dans une metro ? La question ce n'est pas ce qu'on ressent, c'est ce qu'on pense quand on reflechit a ce qu'on resent et les solutions qu'on envisage. Des mecs qui voudrait ne plus croiser de femmes voilees, des bazanés en survet et des babru en djellaba dans leur quartier ville pays, j'en croise souvent. Des mecs qui me disent franchement qui sont pret a soutenir les politiques que ca impliquerait, j'en crois beaucoup moins, mais de plus en plus et ca me fou les boules. Dans les annees 70, quand ma mere francaise a rencontré mon pere sicilien, on voyait les siciliens a peu pres de la meme facons qu'on voit les maghrebins aujourd'hui. "ils maltraitent leur femmes, ils ne les laisse pas sortir et les marie de forces, ils volent, il se battent au couteau, il ne s'adaptent pas a notre cultures, ils ne pensent pas comme nous, ils ont la culture de la mafia et de la criminalite ancree dans leur peau ..." et deja a l'epoque ils avaient deja tous un copain sicilien "mais lui c'est pas pareil" Ici on se focalise sur la religion, pas l'origine, je sais que pour une partie des islamophobe, le vrais probleme n'est pas la religion. Comme si la religion chretienne bien de chez nous avait ete plus avantgardiste en matiere de sectarisme, de droits des femmes et des homo ou de lien avec le pouvoir politique ... Mais quand bien meme le probleme serait uniquement cette religion la, quand on leur demande ce qu'ils proposent, on a pas de reponse, particulierement sur ce forum ou j'aime a pensser que le niveau est bien superieur a ce qu'on croise dans les rues, au boulot ou dans les media. la question de Patrick est simple, claire et structurée, elle attend toujours une reponse:
  17. 3 points
    Patrick nous enferme dans un débat blanc ou noir en tout cas. Et c'est pas bien. Car le monde est gris. Et le refrain sur les races est ridicule. Tout le monde préfère avoir comme voisin/colocataire/ami/collègue, un arabe sympathique, qu'un blanc cassos. Au fond, ce que les gens aiment pas, c'est la culture cassos des mecs de banlieues. C'est tout, la race, la religion, ça passe au-dessus de beaucoup de monde. Mais ce n'est pas le débat. On parle de l'Islam ici et pas d'autre chose.
  18. 3 points
    Devenir libéral pour un musulman, c'est commencer à adhérer à la culture de l'interprétation des textes coraniques pour sortir du sens littéral et ainsi...s'élever...vers l'appui à la démocratie, le droit des femmes, l'abandon des idées théocratiques, puis lire autre chose que le Coran... La plupart des penseurs et intellectuels musulmans développent ces idées mais leur visibilité et moindre (comment peut-il en être autrement?) que celle de l'infime minorité des djiadistes salafistes. Plus généralement, à quelques exceptions près, toute religion suscitant chez les "fidèles"un comportement prosélyte, est "a-libérale". Séparer le religieux du politique et le spirituel du religieux, voilà le défi!
  19. 3 points
    Tu aimes te faire détronquer? Ca te regarde, mais je rappelle qu'ici on est sur un forum public, alors doucement avec vos pratiques douteuses...
  20. 3 points
  21. 2 points
    L'opinion de JF REVEL Le socialisme a besoin du 'mal' pour fonctionner, le mal c'est le FHaine. Nous sommes tous des enfants de Mitterand. sauf moi..
  22. 2 points
    Franchement à part un coup d'état de de généraux qui décide de mettre au pas les banlieues ( ce qui sera court), ca n'arrivera pas. On juste continuer la lente déliquescence dans laquelle on est actuellement
  23. 2 points
  24. 2 points
  25. 2 points
    Espérons que ce soit surdimenssionné mais vu comment fonctionne le socialisme je ne serai pas surpris si cela finissait par arriver.
  26. 2 points
    La NRA a été créée pour défendre le droit des anciens esclaves noirs de porter une arme, à une époque où leurs anciens propriétaires leurs mettaient des bâtons dans les roues à ce sujet.
  27. 2 points
    Source ? C'est donc 1. ton expérience qui valide ton assertion du dessus 2. une confusion entre cléricalisme, sacrements cléricaux, enseignements cléricaux et croyance. Tu parles de religion et plus de croyance. Et ? Tu généralises ta citation facebook du dessus à tous les croyants. Si je vois un dévot un peu illuminé citer du psaume dès qu'il lâche une caisse, je peux donc dire que tous les croyants font de l’idolâtrie. C'est beau et simple mais c'est exactement pareil que si je te disais que tous les homos sont des drag queen ou je ne sais quoi. Ca n'a aucun sens. Encore une fois, j'ai reçu la même éducation que toi, je la critique et essaie d'en sortir autrement que par la généralisation d'une pratique qui ne me convenait pas. Mon premier libéralisme fut l'anticléricalisme et je ne suis pas le seul, loin de là. Evidemment, nous on poste rien sur facebook alors on nous voit pas trop.
  28. 2 points
    Mais qui a dit ça sérieux ? Et si, tout le monde a répondu à Patrick. Ma réponse : 1) Ca dépend. 2) Sécession.
  29. 2 points
    Je ne parle pas spécifiquement de souveraineté individuelle. Je visais un cas concret de pression sociale très forte. La pression sociale, au-delà d'un certain seuil, me paraît critiquable car de nature à contraindre excessivement les possibilités d'action de l'individu. Si pouvoir être soi ou faire ses propres choix impliquent de quitter sa famille, perdre des amis, voire d'avoir des soucis de carrière, oui, ça interpelle et un débat me paraît possible sans passer pour une pucelle fragile.
  30. 2 points
    Dans les pays à forte religiosité, il paraît logique de mettre l'accent sur le fait religieux (composante centrale du fait culturel). En France, mettre l'accent sur la religion n'a de sens que pour les individus eux-mêmes empreints de religiosité. Quand un curé sort une énormité homophobe, ne t'inquiètes pas que le christianisme dans son ensemble en prend pour son matricule. Pareil pour les musulmans. Généralisation excessive, raccourcis, mise en cause injuste : oui, ça arrive à chaque fois et c'est bien dommage. Cela ne doit pas toutefois nous interdire de poser des questions justes et de critiquer, s'il y a lieu, des aspects du fait religieux (fut-il lié à l'Islam) ou social (fut-il lié au maghreb). Par exemple, critiquer l'homophobie courante dans les pays musulmans (et chez ceux ayant cette culture, quelque soit leur nationalité), la pratique du mariage forcé ou de l'excision (coutumes vaguement teintées de religiosité, mais sans doute liée à d'autres éléments), la vision d'un Islam "pur" impliquant pour la femme de ne plus avoir le droit de sortir seule, cela me semble juste et opportun. Il ne s'agit de rien d'autre que de critiquer des atteintes aux droits d'autrui. Par contre, étendre sa critique au port du voile "simple", à l'existence de mosquées, au régime alimentaire ou au port de la barbe (ou je ne sais quels détails triviaux), je n'arrive pas à suivre. Quel est le problème? L'indignation ou l'offense ne justifient pas une quelconque interdiction tant qu'aucun droit personnel n'est atteint.
  31. 2 points
    Ton absence d'imagination est spécifique au sujet ou c'est général? Être renié par ses parents, foutu à la porte, harcelé par les cousins, les oncles ou les tantes. J'ai fait que deux dossiers en droit de la famille, des mariages forcés (j'étais pour le mari, j'ai gagné à chaque fois sur des points de procédure). Les mariages forcés n'impliquent pas une contrainte liée à une agression physique. On te met pas de flingue sur la tempe. C'est juste un choix : ou tu te maries à un bledard (dans un cas, pour éviter qu'elle ne se marie à un noir (mais impossible que ce soit du racisme, n's'pas, les bledards ne peuvent pas être de gros racistes)), ou tu renonces à ta famille (au sens large) et à certains de tes amis.
  32. 2 points
    De manière générale je n'ai aucune sympathie pour toute culture qui soumet l'autre, souvent la femme, désolée pour le couplet féministe, et la contraint à supporter des pratiques dégradantes et douloureuses. Et là, point de race, ce me semble, juste des justifications foireuses pour créditer la soumission
  33. 2 points
    Je n'ai personnellement aucun problème avec le fait qu'il y ait des femmes voilées ou des hommes barbus, les gens portent ce qu'ils veulent, mais comment fais-tu pour associer la critique de certaines pratiques culturelles musulmanes à du racisme ? Parce que le racisme c'est le fait d'établir une hiérarchisation des ethnies en prétendant que certaines sont intrinsèquement supérieures à d'autres, et rien d'autre ! Ca impliquerait donc que les musulmans soient une ethnie particulière, or ce n'est clairement pas le cas, encore faut-il le rappeler.
  34. 2 points
    Et parfois des libéraux parlent comme des droitards de la pire espèce comme sur ce fil.Que des français aient peur des musulmans je m'en tamponne le coquillard, les français ont peur de tout, du rechauffement climatique, des ogm, des bougnoules, des riches, de la mondialisation etc...ce sont des peureux et des névrosés
  35. 2 points
    Ce que j'ai vu faire comme manœuvres politiciennes, ce n'était pas de la ruse. Les ficelles sont épaisses, la stratégie balourde et visible à l'avance. Mais comme les gens honnêtes ont trop de scrupules pour utiliser de telles méthodes, ça passe. Allez assister à quelques conseils municipaux chez vous, regardez les vidéos des conseils régionaux où sévissait Ségolène, vous verrez le véritable niveau.
  36. 2 points
    La 1ère chose est de se débarrasser des banques centrales, ensuite instaurer la concurrence monétaires, cad que tt les monaies pourraient être utilisées n'importe où.
  37. 2 points
    De mon point de vue, le libéralisme se veut neutre comme l'institution judiciaire se veut impartiale. Nous voulons que l'Etat soit un juge ou un procès, nos adversaires veulent que l'Etat soit un avocat ou une plaidoirie (d'où les arguments fallacieux ?).
  38. 2 points
    Moi ce que j'aime c'est surtout la corrélation foireuse. "Les enfants passent du temps devant la télé -> ils ont des mauvaises notes." NON PUTAIN. Si leurs parents les laissent glander devant la télé quatre putains d'heures dans la journée au lieu de checker leur cahier de textes, le problème c'est pas la télé, et c'est pas en la virant que le problème se réglera. Idem avec les gonzesses, comme si supprimer le porno ou réduire les interactions garçons filles allaient les rendre plus responsables, alors que la réalité c'est que c'est indiscutablement le contraire. Et que le meilleur moyen d'éviter que ça parte en freestyle serait que les parents prennent enfin leur rôle de parents au sérieux sur la question du sexe, au lieu de laisser l'EdNat se taper le boulot. C'est pas en évitant d'en parler et en empêchant tout contact avec le sujet que les jeunes se comporteront mieux à ce propos.
  39. 1 point
    Dans ce scénario, improbable à mes yeux, la victoire d'Hollande ne sera certainement pas aussi large que l'a été celle de Chirac sur Lepen père. On sera plutôt dans du 52 / 48 %.
  40. 1 point
    Le bougisme, quelle horreur...
  41. 1 point
    Et j'arrive à comprendre que les liborgiens aient parié là-dessus. C'est ridicule, je parie sur le candidat Rep.
  42. 1 point
    Hollande personnalité préférée des sympathisants de gauche pour la primaire.
  43. 1 point
    La religion est un chemin qui part de la pensée magique et va vers de la spiritualité. Si tu imagines que le gros de la foule est au bout du chemin, tu te fourres le doigt dans l'œil jusqu'au coude.
  44. 1 point
  45. 1 point
    Whaou Bisounours, t'es Scarlett Johansson, c'est la classe quand meme !
  46. 1 point
    Dans le passage que j'ai cité tu associes la critique de l'Islam à une hostilité masquée envers les arabes et les maghrébins, ce qui n'est à mon sens pas très pertinent. Peut-être pas, mais ça reste un procès d'intention injustifié que d'estimer que toute critique de l'Islam est forcément associée à une hostilité envers les arabes ou les maghrébins. Tout comme quand on critique le christianisme on pense souvent davantage aux chrétiens blancs d'origine européenne avant de penser aux chrétiens noirs d'origine africaine, mais toujours est-il qu'il ne vient à la tête de personne d'associer une critique du catholicisme à une hostilité envers les blancs (ce qui serait tout aussi stupide car le christianisme n'est pas non plus une ethnie). Bref, tant qu'on associera l'Islam à une ethnie ça restera un dialogue de sourds.
  47. 1 point
  48. 1 point
  49. 1 point
    Le libéralisme n'est pas neutre, au sens où il fait des prescriptions. Mais il fait des prescriptions sur un domaine restreint (le rôle de l'Etat et l'usage de la violence). Comme Rincevent le dit bien, le libéralisme est une théorie politique complète, mais pas une théorie morale complète.
  50. 1 point
    c'est une doctrine, pas une ideologie.Le liburalisme supporte le contact avec la realite.
Ce classement est positionné à Paris/GMT+02:00