Aller au contenu

Messages recommandés

Vu que Macron et même Henry de Lesquen ont leur fil dédié, je me suis dis qu'on pouvait en faire un sur Mélenchon, d'autant qu'il est déjà en campagne pour la présidentielle (en route vers ses 5 %).

Et donc Mélenchon s'est décidé à reprendre la rhétorique du FN, lequel à lui-même repris le discours anti-immigration du PCF des années 80: https://www.slate.fr/story/120961/melenchon-travailleurs-detaches

Ce n'est pas très bisous ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce qui est énervant avec Mélenchon, c'est que malgré une certaine érudition, dès qu'on le prend à défaut, il tombe dans l'émotionnel le plus gras. 

 

 "Vous voulez réduire les dépenses publiques ? Vous aimez pas les hôpitaux monsieur ? Or il y a des pauvre gens qui les aiment voyez-vous, un peu de coeur"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et donc Mélenchon s'est décidé à reprendre la rhétorique du FN, lequel à lui-même repris le discours anti-immigration du PCF des années 80: https://www.slate.fr/story/120961/melenchon-travailleurs-detaches

Ce n'est pas très bisous ça.

Pas bisou mais cohérent avec son idéologie. Mais continue-t-il de défendre l'immigration extra-européenne où est-ce qu'il arrête aussi?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Excellent le titre du fil.  :icon_bravo:

 

Oui. Sans plèbe même ? Mais j'espère quand même éviter d'avoir des points communs avec lui...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il a le défaut de tout révolutionnaire français: il se réfère à un peuple idéal qui ne coïncide jamais avec le peuple réel. Cet aveuglément vaut pour bcp de nos politiques

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce qui caractérise avant tout Mélenchon, c'est sa capacité à utiliser des slogans, des concepts pré-fabriqués qui frappe l'inconscient collectif. Par exemple, dernier en date, l'Europe est fait pour les ultra-riches. On ne sait pas quels sont les revenus de ces ultra-riches, ni à quoi ils ressemblent, pourtant ceci provoque chez les téléspectateurs les moins informés, consternations et effroi.  Prenons un autre cas très typique "Au cours des vingt-cinq dernières années, le partage de tout ce qui a été produit par les Français s'est modifié de la façon la plus brutale qui soit. Dix points de la richesse totale produite sont passés de la poche des producteurs à celle des rentiers. Ce détroussage représente 195 milliards par an. [...]" Là encore, l'utilisations de tel concepts a pour tâche de frapper les cœurs, et permet donc neutraliser toute la défense intellectuelle du téléspectateur non avertis. 

            A cela s'ajoute, et il faut le reconnaître sa grande érudition qui permet de dynamiser le discours et donc de toucher un public plus large. En effet, en assénant des phrases emprunt de références avec férocité, Mélenchon présente une nette rupture avec le langage policé traditionnel du politique. Ce qui lui vaut en partie le soutien des parties des téléspectateurs désillusionné de la chose politique. Et c'est là, que le bât blesse, pour nous libéraux. Quels sont les stratégies que nous mettons en place pour récupérer ces français qui sont désillusionné de la chose politique. Il faudrait sans doute s'atteler à la tâche de trouver pour nous libéraux des concepts fort, trouver un style qui ne se base pas uniquement sur la raison, mais sur l'émotion.

 

 

  • Upvote 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce qui caractérise avant tout Mélenchon, c'est sa capacité à utiliser des slogans, des concepts pré-fabriqués qui frappe l'inconscient collectif. Par exemple, dernier en date, l'Europe est fait pour les ultra-riches. On ne sait pas quels sont les revenus de ces ultra-riches, ni à quoi ils ressemblent, pourtant ceci provoque chez les téléspectateurs les moins informés, consternations et effroi.  Prenons un autre cas très typique "Au cours des vingt-cinq dernières années, le partage de tout ce qui a été produit par les Français s'est modifié de la façon la plus brutale qui soit. Dix points de la richesse totale produite sont passés de la poche des producteurs à celle des rentiers. Ce détroussage représente 195 milliards par an. [...]" Là encore, l'utilisations de tel concepts a pour tâche de frapper les cœurs, et permet donc neutraliser toute la défense intellectuelle du téléspectateur non avertis. 

            A cela s'ajoute, et il faut le reconnaître sa grande érudition qui permet de dynamiser le discours et donc de toucher un public plus large. En effet, en assénant des phrases emprunt de références avec férocité, Mélenchon présente une nette rupture avec le langage policé traditionnel du politique. Ce qui lui vaut en partie le soutien des parties des téléspectateurs désillusionné de la chose politique. Et c'est là, que le bât blesse, pour nous libéraux. Quels sont les stratégies que nous mettons en place pour récupérer ces français qui sont désillusionné de la chose politique. Il faudrait sans doute s'atteler à la tâche de trouver pour nous libéraux des concepts fort, trouver un style qui ne se base pas uniquement sur la raison, mais sur l'émotion.

 

Une bonne analyse du caractère semi-habile de mélenchon

 

c'était quoi le terme pour ça: Pseudo-profund bullshit ou bien pensée pseudo-subtile ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourriture communiste.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faudrait sans doute s'atteler à la tâche de trouver pour nous libéraux des concepts fort, trouver un style qui ne se base pas uniquement sur la raison, mais sur l'émotion.

C'est ce que je n'arrête pas de dire (même si le problème n'est pas de l'ordre du concept, mais de l'ordre de la communication, de la mise en forme du discours).

Cela dit on a déjà h16 qui offre un certain modèle à ce niveau-là. Maintenant c'est une affaire de réplication et de répétition.

@NoName: pseudo-subtile. On peut aussi parler de bêtise instruite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@NoName: pseudo-subtile. On peut aussi parler de bêtise instruite.

ha betise instruite c'est pas mal

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis allée traîner chez Mélenchon, consulter son programme ; en fait, il n'y a rien de concret, du vent, à part

 

- planification écologique pour sortir du nucléaire

- instauration d'un salaire maximum, faire payer les riches

- sortir des traités européens

 

http://www.jlm2017.fr/le_projet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis allée traîner chez Mélenchon, consulter son programme ; en fait, il n'y a rien de concret, du vent, à part

 

- planification écologique pour sortir du nucléaire

- instauration d'un salaire maximum, faire payer les riches

- sortir des traités européens

 

http://www.jlm2017.fr/le_projet

Tu lis pas le bon sujet:

 

https://d3n8a8pro7vhmx.cloudfront.net/plp/pages/49/attachments/original/1455124057/humain_dabord.pdf?1455124057

 

Ca c'est le programme de Mélenchon.

Ok celui de 2012, mais dont il s'inspire pour 2017.

 

Par contre comme il espère faire des alliances, il le met pas trop en avant et l'ajustera en fonction des alliances.

 

Voilà une floppée de trucs:

 

Rétablissement des 35 heures

Droit à la retraite à 60 ans à taux plein

Smic à 1 700 euros brut par mois pour 35 heures

Instauration d’un salaire maximum pour toutes les entreprises

Augmentation immédiate des bourses d’études,

élargissement des droits sociaux aux jeunes majeurs

Convocation d’assemblées régionales et nationale pour l’emploi, les qualifications et les salaires

Remboursement à 100 % des dépenses de santé

Abrogation de la loi Molle sur le logement

Blocage des loyers

Revenu maximum fixé à 360 000 euros par an

Arrêt de la RGPP

Abrogation de la réforme hospitalière,

réintroduction des élections paritaires dans les caisses de gestion de la Sécurité sociale

Mesures immédiates contre la précarité et titularisation des 800 000 précaires de la fonction publique

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah ouais, du bon gros communisme qui tache, quel cauchemar. Il va le trouver où le pognon ? Si les salaires sont plafonnés ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il va le trouver où le pognon ?

 

Il pourrait aussi bien promettre que le miel coulera dans les rivières, ça n'a pas d'importance, il va faire 5%. S'il continue de mépriser le PCF, il n'aura peut-être même pas les 500 signatures, donc bon.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il a fait 11% en 2012, je ne vois absolument aucune raison qu'il fasse moins en 2017. A moins qu'il se fâche définitivement avec le PCF et qu'une primaire à gauche de la gauche fasse sortir un candidat, mais là on est dans le très hypothétique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouais ouais, moi ce qui me sidère c'est que des gens continuent à gober ces fariboles, enfin, quoi, il suffit d'observer le monde

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouais ouais, moi ce qui me sidère c'est que des gens continuent à gober ces fariboles, enfin, quoi, il suffit d'observer le monde

Pour moi tu as 3 gros types d'électeurs de Méluche:

 

-Les vraiment convaincus. Ils pensent que les riches spolient les pauvres, etc.

A mon avis pas les plus nombreux.

Typiquement, eux vont pêcher au second tour.

 

 

-Ceux qui savent que le programme est inapplicable. Qui sont plutôt PS tendance Montebourg ou Aubry, mais qui veulent montrer au PS qu'il vaut mieux écouter les frondeurs que Macron.

 

 

-Et ceux qui veulent voter contre le système mais qui ne supportent pas le discours raciste de Le Pen. Ils pourraient voter Laguiller ou Poutou, mais Mélenchon a l'air plus crédible. Ils vont d'ailleurs fêter les 80ans du front populaire, pour eux la plus belle période politique de la France.

 

 

Bon, je me trompe peut-être mais je pense quand même que le gros des électeurs de Méluche, c'est le 2nd groupe.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

well si j'en crois mon Facebook, la france des travailleurs est opprimee par le grand capital et la finance apatride qui mettent en esclavage les petits et les faibles pour leur faire fabriquer des produits de consommation de masse et consommer c'est mal, il vaut mieux decroitre d'ailleurs la mondialisation exploite les chinois donc les produits locaux c'est mieux.

Dans  ce contexte d'austerite globale due au pouvoir des grosses corporations pour faire reduire les aides de l'etat, la misere des gens est a son comble, ils ne trouvent pas de travail car les corporation fabriquent du chomage volontairement pour pouvoir payer les gens moins cher et il est logique de requerir l'aide des syndicats et de s'organiser pour la so so so, solidarite.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 L'arrivée sur les Champs-Elysées en moto, ça aurait de la gueule. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Écœurant ! L’argent coule à flots du côté de ceux qui en ont déjà tant ! On apprend que la France est championne d’Europe du versement de dividendes ! 35 milliards d’euros de dividendes ont été versés dans notre pays aux actionnaires au seul deuxième trimestre 2016 ! Personne ne fait une plus grosse ponction en Europe ! C’est même 11% de plus que sur la même période l’an dernier ! Et ce n’est pas tout ! On n’a encore rien vu. Car entre janvier et juillet 2016, les seules entreprises du CAC40 ont accumulé 40 milliards d’euros de profits. En hausse de 4% par rapport à 2015 ! Comme l’écrit le journal L’Humanité à l’adresse de François Hollande, il n’y a pas de doute : « pour le CAC40, ça va mieux monsieur le président ! ».

Pour moi, les privilèges de l’argent-roi sont la cause de tous nos maux. Car s’il y en a toujours davantage pour les dividendes, les actionnaires et leurs amis politiques de l’oligarchie c’est qu’il y en a toujours moins pour le bien public et la solidarité. Et combien de fois, faute de cet argent dont les uns sont gavés, c’est la mort pour les autres ? En juillet, 55% des personnes sans-abri qui composaient le numéro d’appel d’urgence 115 n’ont reçu aucune réponse d’hébergement. Combien sont morts dans la rue dans l’indifférence générale ?

L’argent-roi mène le bal partout ! Cet été, l’opérateur de téléphonie SFR a annoncé 5 000 suppressions d’emplois ! C’est le tiers de ses effectifs ! Pourtant l’entreprise a réalisé des bénéfices de 700 millions d’euros en 2015. Et surtout, elle appartient au groupe de l’oligarque milliardaire Patrick Drahi, aussi propriétaire del’Express et de Libération. C’est donc le grand retour des licenciements boursiers !

Cet été, le jour du dépassement des ressources renouvelables de la terre en une année a encore avancé. C’est désormais le 8 août. La dette écologique s’aggrave donc encore davantage. L’argent veille à garder ses droits même s’ils sont anti-écologiques. Que fait son gouvernement docile ? Il supprime cet été des transports collectifs en abandonnant une vingtaine de ligne de trains interrégionaux et une dizaine de lignes de trains de nuit. Vous prendrez le bus Macron et ses émissions de CO²… Mais attention, l’argent-roi veille : on nous annonce que les tarifs des bus vont bientôt augmenter ! Pourquoi ? Parce que la guerre des prix entre les entreprises concernées donne ses résultats habituels : des faillites en vue des plus faibles face aux plus gros.

Et le pillage du bien public par l’argent-roi continue. Ainsi, le gouvernement a privatisé cet été les aéroports de Lyon et Nice, après Toulouse l’an dernier. Sans compter qu’Emmanuel Macron préparerait une nouvelle prolongation des concessions d’autoroutes au privé. Jackpot pour les uns, péage pour les autres !

L’oligarchie s’en donne à cœur joie. Il faut dire que l’été a commencé en fanfare par l’embauche par la banque d’affaires Goldman Sachs de l’ancien président de la Commission européenne José Manuel Barroso. Il s’est poursuivi sur le même tempo. Point d’orgue en France ? Le recrutement par le ministre des Finances Michel Sapin d’un ancien dirigeant de la Société générale, Thierry Aulagnon, au poste de directeur de cabinet du ministre ! N’allez pas chercher plus loin quand vous vous demanderez pourquoi la banque et ses dirigeants bénéficient d’une impunité totale malgré leur implication dans le scandale d’évasion fiscale des Panama papers. Ni pourquoi personne ne lui réclame les 2,2 milliards d’euros d’argent public qui lui ont été offerts sans preuves et sans raison dans l’affaire Kerviel ! Comme le chantait Brel, « chez ces gens-là on ne vit pas Monsieur, on triche. On ne cause pas, on compte ».

Alors ? La bourse ou la vie ?

 

http://melenchon.fr/2016/08/24/largent-est-la-cause-de-tous-nos-maux/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Vous avez critiqué la gestion du dossier des réfugiés par Mme Merkel. L’immigration peut-elle être une chance pour la France ?

La question est piégée. A des moments oui et à d’autres non. Je n’ai jamais été pour la liberté d’installation, je ne vais pas commencer aujourd’hui. Est-ce que, s’il venait dix mille médecins s’installer en France, ce serait une chance ? Oui.

En somme, vous êtes favorable à une politique des quotas, en fonction des besoins ?

Parfois. Mais je le répète : quand les gens arrivent, il faut une politique humaine et les traiter dignement. C’est-à-dire les accueillir autrement que dans les conditions de la « jungle » de Calais. L’urgent est qu’ils n’aient plus besoin de partir de chez eux. Je suis pour la régularisation des travailleurs sans papiers mais pas pour le déménagement permanent du monde, ni pour les marchandises ni pour les êtres humains. Emigrer est une souffrance.

En juillet, vous avez été critiqué pour avoir parlé du « travailleur détaché, qui vole son pain aux travailleurs qui se trouvent sur place ». Regrettez-vous cette formule ?

C’est une mauvaise querelle qui m’a été faite en tronquant mon propos ! Quelle hypocrisie ! Du PS au FN, tous ont voté le nouveau statut de travailleur détaché. C’est inacceptable. Cela doit être abrogé. Tous ceux qui, d’une manière ou d’une autre, y prêtent la main ne peuvent aboutir qu’à semer la haine et la xénophobie. Cette mise en compétition de chacun contre tous détruit tous les liens sociaux et répand une souffrance croissante dans notre pays à tous les étages de la société. Murés dans la peur du lendemain, les cœurs se ferment. Si je devais résumer ma priorité, il s’agit de rendre plus humaine une société qui l’est toujours moins. Voilà le vrai enjeu de l’élection de 2017.

 

 http://melenchon.fr/2016/08/25/suis-bulletin-de-vote-stable-interview-monde/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n’ai jamais été pour la liberté d’installation

Il entend quoi par liberté d’installation ? Parce que moi je lis ça dans le programme du front de gauche de 2012 :

Notre vision de l’avenir de la France s’appuiera sur un nouveau Code de la nationalité, fondé sur le respect intégral et

automatique du droit du sol dès la naissance et sur un droit à la naturalisation permettant à tous les étrangers qui le

souhaitent d’acquérir la nationalité française au-delà de cinq ans de résidence

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • Contenu similaire

    • Par Nigel
      Je lance un sujet sur Macron, car je pense qu'on risque de se le taper un petit moment - l'homme pouvant très bien se retrouver dans le gouvernement de droite lors de l'investiture de celle-ci. Je commence par l'article du jour sur lui par Contrepoints. 
       
      https://www.contrepoints.org/2015/12/04/231414-le-socialisme-si-particulier-de-m-macron
       
       
       Je persiste à penser que si ce n'est pas forcément un camarade libéral, il peut s'agir d'un allié objectif dirons-nous.
       
       Certes rentier de l'Etat, mais pas de la politique. Donc moins de raison de faire de la démagogie électorale étatiste. 
       
       Certes, ministre dans un gouvernement socialiste, mais pas socialiste et détesté par eux.
       
       Bref, mieux que rien.
    • Par PABerryer
      Il est tant que le candidat ps ait son fil dédié: Hamon beau RU ma tant tire lire lo
      J'attends le ralliement de GK à Hamon à cause de son projet de RU.
    • Par Ixnay
      E Macron continue son hara-kiri politique
      http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/02/15/35003-20170215ARTFIG00260-en-algerie-macron-denonce-la-colonisation-c-est-un-crime-contre-l-humanite.php
    • Par Adrian
       

        Lienemann appelle à l'union contre Valls
       
      Du haut niveau en perspective.
    • Par Flashy
      J'ouvre un topic à titre exceptionnel.

      La question est simple : qui a acheté (et lu) le bouquin de Fillon? J'ai ouïe dire qu'il y exposait un programme "libéral" et que c'était, malgré cette tare évidente, un succès en librairie.

      Des retours? Des avis?
       
      NB : je n'ai aucune sympathie particulière pour Fillon. Je pense que c'est une girouette. Mais les girouettes ont ça de bon qu'elles indiquent le sens du vent.
×