Jump to content
Nick de Cusa

Flims du moment

Recommended Posts

A votre avis, quel est le film qui dépeint le mieux la violence (force déréglée) humaine de façon réaliste ? Pour ma part, j'avais aimé El séptimo día.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A votre avis, quel est le film qui dépeint le mieux la violence (force déréglée) humaine de façon réaliste ? Pour ma part, j'avais aimé El séptimo día.

Là, comme ça, je pense à La horde sauvage, ou Les Chiens de paille de Peckinpah; et The King of New York de Abel Ferrara, qui m'ont pas mal marqués.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu hier soir, The Hudsucker Proxy, des frères Coen. Très bon.

A naive business graduate is installed as president of a manufacturing company as part of a stock scam.

upIMfHFgWtQ

Share this post


Link to post
Share on other sites

A votre avis, quel est le film qui dépeint le mieux la violence (force déréglée) humaine de façon réaliste ? Pour ma part, j'avais aimé El séptimo día.

Les deux derniers Cronenberg, An History of violence et Eastern Promises.

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'accord, mais c'est comme pour Le Pianiste ou La Liste de Schindler, je trouve ça nul je faire parler aux personnages une autre langue que la leur…

C'est peut être à cause de ça que la Passion du Christ de Gibson m'a semblé si long !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

A votre avis, quel est le film qui dépeint le mieux la violence (force déréglée) humaine de façon réaliste ? Pour ma part, j'avais aimé El séptimo día.

delivrance, violent cop, bad lieutenant….

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah je viens de voir "Super 8", tout ça pour ça…

C'est gentillet et longuet, on sent qu'il y a du potentiel mais le film ne décolle jamais vraiment et manque d'un je ne sais quoi. Ce n'est pas naïf et attachant comme E.T. et pas non plus malin et sarcastique comme les Goonies, par contre c'est ennuyeux comme Cloverfield. Bon, il reste la scène de crash du train qui est impressionnante, mais c'est un peu léger pour faire un film de 1h50.

Aussi j'ignorais qu'en 1979 dans le fin fond de l'Ohio on connaissait déjà le Rubik's Cube (qui ne fut commercialisé que dans les années 80).

Par contre j'ai aussi vu "X-Men : First Class" et ça c'était pas mal du tout, si on fait abstraction de quelques défauts inhérents au genre : il faut des acteurs jeunes pour incarner les héros jeunes, et dans certains passages ça se ressent. Mais les 2 héros principaux et le bad guy sont très bons et compensent largement ce défaut. Les fans du comics détecteront des incohérences dans le scenario, mais rien de très gênant je pense. Ça reste du très bon divertissement, et j'ai bien aimé le côté "Austin Powers" qui renouvelle un peu le ton de la franchise X-Men.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah je viens de voir "Super 8", tout ça pour ça…

C'est gentillet et longuet, on sent qu'il y a du potentiel mais le film ne décolle jamais vraiment et manque d'un je ne sais quoi. Ce n'est pas naïf et attachant comme E.T. et pas non plus malin et sarcastique comme les Goonies, par contre c'est ennuyeux comme Cloverfield. Bon, il reste la scène de crash du train qui est impressionnante, mais c'est un peu léger pour faire un film de 1h50.

Aussi j'ignorais qu'en 1979 dans le fin fond de l'Ohio on connaissait déjà le Rubik's Cube (qui ne fut commercialisé que dans les années 80).

Ahhh voilà qui me gâche tout alors…la BA m'avais fait pressentir un potentiel digne de Goonies/E.T/Explorers…je suis déception! crying.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ahhh voilà qui me gâche tout alors…la BA m'avais fait pressentir un potentiel digne de Goonies/E.T/Explorers…je suis déception! crying.gif

Voui, moi aussi je me suis fait avoir par la BA, j'avais pourtant juré qu'on ne m'y reprendrait plus :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

A votre avis, quel est le film qui dépeint le mieux la violence (force déréglée) humaine de façon réaliste ? Pour ma part, j'avais aimé El séptimo día.

Orange mécanique ?

An History of violence

Aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu The Tree of Life : très bon. Il faut le voir. Comment arrive-t-il à faire de si belles images ?

X-Men: Fist Class était assez mauvais pour être embarrassant.

@ Punu : j'ai vu The Fall. C'est graphiquement très beau, plein d'imagination mais qu'est-ce qui te ait dire que c'est le futur Kubrick ?

Je vais voir The Cell bientôt.

Share this post


Link to post
Share on other sites

sérieusement ? Tu peux élaborer stp ?

En effet "X-men le commencement" est un très bon film.

Ce n'est pas un banal blockbuster mettant aux prises des bons contre des méchants.

C'est une tragédie sur fond de lutte épique, on pourrait aller jusqu'à dire mythologique

Ce qui fait du film une tragédie c'est qu'il donne un exemple de deux personne qui s'aiment et qui finissent par se détruire, montrant en celà une impossibilité à surmonter la violence même de la part de ceux qui en ont été victimes.

Ces deux personnes sont bien sûr Charles Xavier et Erik (futurs Pr. X et Magneto ) qui sont profondément amis, amitié que le spectateur sait qu'elle sera contrariée par le destin, la seule question est de savoir comment.

Et contrairement à ce qu'on pourrait croire, Erik ne choisit pas "le mauvais camp" tandis que Charles serait le héros.

Quand sur la plage, Erik demande à demande à Charles le télépathe si oui ou non les humains sont apeurés et souhaitent exterminer les mutants, Charles ne réponds rien car il sait pertinemment que oui. Et dans la foulée, les humains ouvrent le feu.

Et quand Charles demande à Erik de ne pas riposter il lui donne le plus mauvais argument possible en lui disant "ils n'ont fait que suivre les ordres". Cette phrase est une gaffe monumentale qui déclenche naturellement la colère d'Erik (qui a connu le génocide nazi) et qui montre la faiblesse des arguments de Charles.

Charles est celui recherche la paix. Erik n'est pas une brute qui dirait pas la paix est un truc de gonzesses, il dit "ce n'est pas un choix possible". C'est la leur différence. Et la fatalité, par le biais d'une balle (qui n'est pas tirée par Erik) va provoquer l’irréversible. Et quand l’irréversible est commis, cela ne sert à rien de dire de dire "mais c'était mon ami, je ne voulais pas que ça se termine comme ça".

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ Punu : j'ai vu The Fall. C'est graphiquement très beau, plein d'imagination mais qu'est-ce qui te ait dire que c'est le futur Kubrick ?

Je vais voir The Cell bientôt.

The Cell faisait plus produit fini que The Fall, mais il y avait moins de trouvailles visuelles.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je cherchais une critique de la Plage du bon faiseur Danny Boyle qui passe ce soir à la télé.

La critique des Inrocks, le magazine boboïde & branchouille qui pue la haine de soi, m'a convaincu de le regarder.

Vacance au Club Merde. Annoncé comme un événement, La Plage est un monument de bêtise ethnocentriste, de suffisance colonialiste, de narcissisme branché et de jeunisme publicitaire.

(…)

On pourrait remarquer à quel point les jeunes de Danny Boyle, sous leur apparence hyper-tendance, sont aussi conservateurs que les plus soumis de nos ancêtres (on enterre ses morts sous la croix en récitant sagement ses prières), aussi conformistes que les plus beaufs de nos grands-parents (trente ans après la libération des moeurs, on n'envisage même pas une seconde le ménage à trois). On pourrait continuer longtemps comme ça et ce serait beaucoup d'énergie, de temps et de place pour pas grand-chose. Après tout, La Plage ne serait pas la première ni la dernière frivolité post-ado, top mode et gentiment concon.Sauf que ce film transpire un ethnonombrilisme imbuvable, un néo-colonialisme qui ne passe pas. Non content d'être bête tout en se croyant malin et branché, La Plage est fondamentalement raciste ­ et s'il l'est à l'insu de son plein gré, ce film est encore plus con qu'on ne le croyait.

Est-ce un hasard si les gentils membres de notre Club Merde sont beaux, bronzés, occidentaux, majoritairement blonds à rien (tout cela est très sain et écolo, pour ne pas dire pire) ? Est-ce une coïncidence si le Noir (pourquoi un seul Noir ?) du groupe est plus européannisé, "blanchi", anglicisé qu'un natif d'Oxford (il lit le Daily Mail et se passionne pour le cricket) ? Est-ce par négligence involontaire que les rares scènes concernant des Thaïlandais nous montrent des buveurs de sang louches, une femme de ménage idiote, un commissaire torve et une bande de paysans armés et dangereux ? Est-il complètement anodin que les membres de notre tribu global-techno ne parlent jamais un mot de thaï, n'écoutent jamais une note de musique locale, préférant s'éclater à donf sur New Order ? Est-il bien raisonnable que La Plage se passe en Thaïlande mais semble avoir été enregistré à L'Hacienda de Manchester ? Ce film, qui est tout sauf un "objet gentil" pour les Thaïs, oblige à ressortir le vieux concept d'altérité, tellement il en est dépourvu.

:lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites
La critique des Inrocks, le magazine boboïde & branchouille qui pue la haine de soi, m'a convaincu de le regarder.

C'est en effet un bon indicateur lorsqu'on a un doute sur un film : si sur Allociné le film a une mauvaise critique chez les Inrocks, l'Humanité et Télérama mais de bonnes critiques des spectateurs, il y a de fortes chances que ça soit un bon film.

En tous cas ça doit être sacrément chiant d'aller voir un film avec ce genre de militants : ils ont l'air complètement incapables de ne pas voir de la politique partout et tout le temps.

Par contre c'est amusant, je viens d'aller voir par curiosité et les Inrocks font une bonne critique de X-Men : du coup ce sont les lecteurs qui râlent ! :lol:

Là, vous vous foutez vraiment de la gueule de vos lecteurs ! Comment peut-on oser débiter un tel flot d'âneries sur une série aussi minable ? Votre indépendance éditoriale a dû en prendre un sacré coup pour que vous tombiez si bas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai vu The Fall. C'est graphiquement très beau, plein d'imagination mais qu'est-ce qui te ait dire que c'est le futur Kubrick ?

Je vais voir The Cell bientôt.

Direction d'acteur impeccable (la gamine !), images éblouissantes. Seul le scénario manque pour faire des chefs-d'oeuvre (et je crains que les deux prochains ne souffrent du même problème).

Share this post


Link to post
Share on other sites

La critique des Inrocks

:facepalm: La dernière fois que j'ai suivi ce genre de conseils, c'était pour Le goût de la cerise de Abbas Kiarostami. Je suis normalement insomniaque, c'est la seule et unique fois de toute ma vie que je me suis endormi sans m'en apercevoir, qui plus est dans un lieu public.

Par contre c'est amusant, je viens d'aller voir par curiosité et les Inrocks font une bonne critique de X-Men : du coup ce sont les lecteurs qui râlent ! :lol:

:lol: Ha ha excellent.

J'ai également entendu je ne sais qui parler du nouveau X-Men à la radio, un critique qui s'excusait piteusement d'avoir bien aimé le film.

Attendons de voir ce que Les Inrocks deviendront une fois que le banquier Pigasse décidera d'arrêter d'y injecter des fonds.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je cherchais une critique de la Plage du bon faiseur Danny Boyle qui passe ce soir à la télé.

La critique des Inrocks, le magazine boboïde & branchouille qui pue la haine de soi, m'a convaincu de le regarder.

Je pense que tu va être déçu, je sais vraiment pas ou les inrocks vont chercher tout ça …

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Inrocks, le magazine boboïde & branchouille qui pue la haine de soi,

sous leur apparence hyper-tendance, sont aussi conservateurs que les plus soumis de nos ancêtres (on enterre ses morts sous la croix en récitant sagement ses prières), aussi conformistes que les plus beaufs de nos grands-parents (trente ans après la libération des moeurs, on n'envisage même pas une seconde le ménage à trois).

:rolleyes:

Putain les mecs ils vont voir un film et tout est politique et idéologie, si tu fais pas un ménage à trois, que tu laisses pas les cadavres pourrir à l'air libre, que t'écoutes pas de la musique thaï uniquement et que t'es un blanc, t'es un réac raciste .

Ce sont les inrocks qui ne voyagent pas, le film montre assez bien la réalité des djeunz blancs qui partent là-bas en touriste à la root (peu ouverts aux locaux et plus enclins à faire la fête).

Moi perso j'ai bien aimé le film. Des petits cons qui veulent fuir la civilisation, fonder leur communauté, un homme nouveau, vivre à la fraiche en faisant la fête sans se préoccuper du lendemain, tout mettre et tout décider en commun, se retrouvent rattrapés par la réalité: leurs petits désirs, leurs envies, leur culture, leurs pulsions etc…. Quelque part c'est ça qui n'a pas plu aux inrocks, mais il fallait en faire une tartine sur le racisme et les réacs pour que ça prenne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand je parlais de la violence humaine réaliste au cinéma, j'avais vraiment en tête :

- la violence est rare, un film réaliste sur la violence a des scènes violentes rares.

- les flingues sont rares, s'il y a des flingues, c'est plus un fusil de chasse qu'un desert eagle.

- la violence réaliste, ce sont des gens qui sentent la colère monter, c'est la vengeance, c' à tabac, c'est la violence dconséquences de la violence, spirale, haine, blessures physiques et psychcouple, c'est le vol violent, ce

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand je parlais de la violence humaine réaliste au cinéma, j'avais vraiment en tête :

- la violence est rare, un film réaliste sur la violence a des scènes violentes rares.

- les flingues sont rares, s'il y a des flingues, c'est plus un fusil de chasse qu'un desert eagle.

- la violence réaliste, ce sont des gens qui sentent la colère monter, c'est la vengeance, c' à tabac, c'est la violence dconséquences de la violence, spirale, haine, blessures physiques et psychcouple, c'est le vol violent, ce

medium_IRREVERSIBLE.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand je parlais de la violence humaine réaliste au cinéma, j'avais vraiment en tête :

- la violence est rare, un film réaliste sur la violence a des scènes violentes rares.

- les flingues sont rares, s'il y a des flingues, c'est plus un fusil de chasse qu'un desert eagle.

- la violence réaliste, ce sont des gens qui sentent la colère monter, c'est la vengeance, c' à tabac, c'est la violence dconséquences de la violence, spirale, haine, blessures physiques et psychcouple, c'est le vol violent, ce

Ta relecture est violente, aussi :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

- la violence réaliste, ce sont des gens qui sentent la colère monter, c'est la vengeance, c' à tabac, c'est la violence dconséquences de la violence, spirale, haine, blessures physiques et psychcouple, c'est le vol violent, ce

La violence réaliste c'est quand ce p… d'Iphone modifie les mots qu'on tape sur le clavier. :D

Edith : h16 m'a griller

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mmh, 'ça' a modifié et tronqué mon post.

Bref :

- gens pas ou mal armés qui se battent mal, se finit vite

- celui qui n'est pas blessé est souvent le plus chanceux, pas talentueux

- consequences : blessures phy et psy

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis allé voir London Boulevard avec Colin Farrell et Kaira Nightley. C'est pas mal. Un peu convenu, mais bon, si on aime bien Farrell, ça va, parce que tout l'intérêt du film repose sur lui dans le rôle du "gangster qui en fait est un brave type".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand je parlais de la violence humaine réaliste au cinéma, j'avais vraiment en tête :

- la violence est rare, un film réaliste sur la violence a des scènes violentes rares.

- les flingues sont rares, s'il y a des flingues, c'est plus un fusil de chasse qu'un desert eagle.

- la violence réaliste, ce sont des gens qui sentent la colère monter, c'est la vengeance, c' à tabac, c'est la violence dconséquences de la violence, spirale, haine, blessures physiques et psychcouple, c'est le vol violent, ce

Donc :

A_history_of_violence.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me faisais tellement ch.er l'autre jour que je suis allé au cinéma. Y'a pas grand chose qui m'a tenté à part Kung-Fu panda II. J'espérais passer un bon moment de détente. Ben non, c'était à peine distrayant. En plus la 3D j'avais jamais essayé et je trouve pas ça confortable du tout visuellement (mais c'est peut-être parce que je suis myope).

There will be blood.

+1 !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me faisais tellement ch.er l'autre jour que je suis allé au cinéma. Y'a pas grand chose qui m'a tenté à part Kung-Fu panda II. J'espérais passer un bon moment de détente. Ben non, c'était à peine distrayant. En plus la 3D j'avais jamais essayé et je trouve pas ça confortable du tout visuellement (mais c'est peut-être parce que je suis myope).

Pareil pour moi. Sinon, pour aller au ciné, c'est que tu devais vraiment t'ennuyer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...