Jump to content
Jesrad

Santé & nutrition, que manger ?

Recommended Posts

Et une chocolatine 500 calories :icon_up:

On dit pain au chocolat, et on ne prononce pas le g muet a la fin de pain !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis également curieux d'en lire plus sur le sujet :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les acides gras saturés ne font pas augmenter la concentration de "mauvais" cholestérol dans le sang (cf mes dernières analyse sanguines : LDL inchangé). Ils n'ont aucune incidence sur le cholestérol.

Par contre, manger des acides gras saturés pendant 5 mois maintenant a divisé par deux mes triglycérides.

Concernant le cholestérol, il n'y a pas de "mauvais" cholestérol et de "bon" cholestérol. Et il faut se méfier des résultats sanguins : ils ne comptent pas le LDL effectivement présent dans le sang mais le calculent à partir de la formule de Friedewald (LDL (g/l) = Cholestérol Total (g/l) - TriGlycerides/5 (g/l) - HDL (g/l)) datant de 1972, et qui n'est pas exactement fiable quand on compare ses résultats avec un décompte réel du LDL dans le sang.

Une autre formule a été mise au point en 2008, et semble donner des résultats plus proches de la réalité, mais c'est pas la panacée non plus.

Et de toute manière : on s'en fout du taux de cholestérol, le cholestérol ne provoque pas les maladies cardio-vasculaires.

A part ça, les changements les plus spectaculaires ont eu lieu quand j'ai cessé de croire à cette foutue pyramide alimentaire et que j'ai pratiquement arrêté tous les glucides. Plus de pain, plus de pommes de terrez, presque plus de nouilles et de riz, plus de farine et bien sur plus de sucre. Apport en glucides réduit à max. 50 grammes par jour (au lieu des 200 à 300 grammes recommandés).

Moi qui était sans arrêt déprimée au point que je ne voulais plus rien faire, j'ai maintenant le sourire aux lèvres tous les jours (malgré les put*** de saillies journalières de nos politiciens abhorrés). Je n'arrivais jamais à me réveiller, j'avais sans cesse la sensation d'avoir de la colle dans les veines, et bien c'est fini. C'est pas une mauvaise pub pour un produit miracle, c'est vraiment ce qu'il m'arrive. J'ai retrouvé mon énergie de quand j'étais enfant !

Comment tu fais ?? :icon_up:

Pour le sucre ok, mais pour le reste? Tu n'a pas une "insupportable" sensation de faim? Je vois quand je fais un repas sans glucides (genre salade + haricots verts + steak + yaourt le tout sans pain) je meurt de faim toute la journée …

Share this post


Link to post
Share on other sites
On dit pain au chocolat, et on ne prononce pas le g muet a la fin de pain !

Certainement pas! Parisien, va! :icon_up:

Comment tu fais ?? :doigt:

Pour le sucre ok, mais pour le reste? Tu n'a pas une "insupportable" sensation de faim? Je vois quand je fais un repas sans glucides (genre salade + haricots verts + steak + yaourt le tout sans pain) je meurt de faim toute la journée …

C'est une question d'habitude. Au bout de deux ou trois fois à la suite, cette sensation disparait complètement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Une forte corrélation, ce n'est pas une cause.

Mais c'est exactement ce que je dis à propos du cholestérol ! Surtout que la corrélation en question n'existe même pas… alors la causation encore moins.

Bonsoir

J'ai lu ce livre de Pierre Weill

9782259206006.jpg

Résumé

Probablement une version française de:

Oui, je crois que la diète paléolithique a un certain mérite (mais ça m'empêche pas d'aller au McDo).

Comment tu fais ?? :doigt:

Pour le sucre ok, mais pour le reste? Tu n'a pas une "insupportable" sensation de faim? Je vois quand je fais un repas sans glucides (genre salade + haricots verts + steak + yaourt le tout sans pain) je meurt de faim toute la journée …

La sensation de faim qui te taraude est en fait une conséquence de ton 'addiction' aux glucides :mrgreen: C'est toujours dur de s'arrêter - pour moi la période "trouble" a duré juste 2 jours. Et ensuite, ça roule tout seul et plus jamais d'envie de grignoter, de retour de la faim après avoir mangé, plus de comatage après un gros repas, etc. Et puis si les haricots verts sont bien arrosés de beurre, et la salade couverte de feta ou mozarelle, ça aide aussi pas mal :mrgreen:

euh tu peux preciser ? ca depend completement de comment on mange moins gras.

Il me semble bien que les régimes à restriction de graisses n'ont pas de bénéfice en matière de maladie cardio-vasculaire. Et Kendrick cite pas moins de quatre études qui montrent un effet néfaste.

mon regime est simple: les carbs c'est bon pour avoir de l'energie, donc plutot en debut de journee, ne pas baffrer apres 9h du soir, pas de carbs le soir, plein de proteines et d'eau, pas de boisson trop sucrees (tous les sodas, je carbure au perrier), pas trop de beurre ni de fromage partout, beaucoup de legumes et du sport tous les jours.

L'exercice physique ne fait pas maigrir (sauf les hommes… à partir de 21 heures de sport par semaine) ça fait juste manger plus. Et je carbure au Perrier aussi :blushing: Mais je crois que tu devrais manger plus de beurre et de fromage - un excès de protéines peut forcer ton foie à en faire du glucose. Et les carbs sont une très mauvaise source d'énergie au delà des 2000 calories que le foie peut stocker comme glycogène donc à moins que tu ne coures quasiment un marathon après chaque repas (un marathon utilisant autour de 3000 calories en moyenne), à limiter: la réponse insulinique qui vient dans l'heure après avoir mangé "vide" le sang de glucose et bloque l'utilisation des acides gras comme énergie (d'où la sensation de faim qui revient…) et "assomme" en privant le corps de carburant.

Je vois vraiment pas pourquoi le libéralisme devrait dire quelque chose pour ou contre les théories nutritionnistes en vigueur. :icon_up:

La critique libérale de l'hygiénisme doit être normative et non reposer sur des considérations positives de sciences médicales.

Tu as complètement raison… C'est le cœur du problème, et c'est dommage qu'on s'en éloigne :mrgreen: L'état s'est fait le nœud d'un énorme conflit d'intérêts (pas juste limité à la santé ou la nutrition) du fait de s'être insinué partout. Rien qu'entre les intérêts de la prévention des risques sanitaires du côté des assurances de santé, et celui des bâilleurs de fonds et de votes côté industrie agro-alimentaire, l'exemple navrant du gouvernement fédéral américain avec le "high fructose corn syrup" plus le protectionnisme contre l'importation de sucre est un peu le cas d'école. Et pareil avec la capacité à décréter telle ou telle substance comestible ou pas (exemple en France de la Stevia, longtemps interdite sans raison autre que le fait que les marchands d'édulcorants locaux n'en produisaient pas encore et ne voulaient pas laisser les japonais ou les américains leur faire un peu plus concurrence).

C'est pareil à chaque fois: la capacité à décider d'une chose pour tout le monde autoritairement (et, dans une certaine mesure arbitrairement, puisque seul l'état s'autorise à surveiller l'état - Cour des Comptes, quelqu'un ?) concentre naturellement les intérêts liés à cette chose. Ça marche apparemment un peu comme une enchère en aveugle - chaque parti faisant, hum, valoir les mérites respectifs de ses doléances et propositions (pour plus de détail sur le procédé, voir HADOPI :blushing:) et les plus, disons, convaincants emportent le pactole.

Mais il y a un second effet intéressant, mis en évidence par Kendrick dans son livre: le fait qu'une fois que c'est fait, une quantité non négligeable d'efforts, de temps et (surtout) d'argent est dépensée pour valider et confirmer ces décisions - pas question de revenir sur ce qui a été déjà fait, les politiciens ne font jamais d'erreurs, c'est bien connu. C'est d'ailleurs une raison pour se méfier doublement de tout ce qui est soutenu par la majorité et l'opposition en même temps (taxe carbone et réchauffisme ?). Par exemple en 1988 le Surgeon General Office a lancé un énooorme projet de synthèse de tous les faits médicaux prouvant le lien entre graisses saturées et maladies cardio-vasculaires, et donc validant les recommandations de l'USDA et certaines décisions de la FDA… onze ans plus tard, pouf, le projet est discrètement abandonné parce que le lien n'existe pas et les données médicales allant dans le sens de la conclusion initialement prévue, non plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jesrad, Laurett : de quoi sont composés vos petits-déjeuners ?

Je comprends votre démarche pour le midi et le souper, mais quid du matin ? A quoi carburez-vous ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cappucino + noix/amandes/noisettes. Parfois œuf à la coque + bacon.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui, je crois que la diète paléolithique a un certain mérite (mais ça m'empêche pas d'aller au McDo).

Diète paléolithique & Mc Do : bon là on est quand même dans le grand n'importe quoi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas un peu light ?

(noix et amandes…original…c'est venu à la suite de tes recherches sur le sujet ?)

Je constate que faisant un peu de sport, et que je ne perds que très peu de poids, j'en viens à me poser des questions sur comment je fonctionne. Surtout après avoir tenté plusieurs types d'alimentations…du coup je suis réceptif à ton topic.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En tant qu'ectomorphe je ne supporterais certainement pas vos régimes somaliens… :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
L'exercice physique ne fait pas maigrir (sauf les hommes… à partir de 21 heures de sport par semaine)

excuse moi mais ca c'est completement faux.

-ca depend ce qu'on mange

-ca depend de chaque personne et de leur metabolisme

20 mn de course a pied par jour a regime alimentaire equilibre te fera maigrir violemment plus que zero activite.

21 heures!! as-tu seulement essaye 5h par semaine?

Et les carbs sont une très mauvaise source d'énergie au delà des 2000 calories que le foie peut stocker comme glycogène donc à moins que tu ne coures quasiment un marathon après chaque repas (un marathon utilisant autour de 3000 calories en moyenne), à limiter: la réponse insulinique qui vient dans l'heure après avoir mangé "vide" le sang de glucose et bloque l'utilisation des acides gras comme énergie (d'où la sensation de faim qui revient…) et "assomme" en privant le corps de carburant.

mmm mais alors tu manges quoi pour durer pendant l'effort ? des barres chocolatees?

au passage 2000 calories c'est 20 tranches de pain de mie, c'est beaucoup quand meme.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu as complètement raison… C'est le cœur du problème, et c'est dommage qu'on s'en éloigne :icon_up: L'état s'est fait le nœud d'un énorme conflit d'intérêts (pas juste limité à la santé ou la nutrition) du fait de s'être insinué partout. Rien qu'entre les intérêts de la prévention des risques sanitaires du côté des assurances de santé, et celui des bâilleurs de fonds et de votes côté industrie agro-alimentaire, l'exemple navrant du gouvernement fédéral américain avec le "high fructose corn syrup" plus le protectionnisme contre l'importation de sucre est un peu le cas d'école. Et pareil avec la capacité à décréter telle ou telle substance comestible ou pas (exemple en France de la Stevia, longtemps interdite sans raison autre que le fait que les marchands d'édulcorants locaux n'en produisaient pas encore et ne voulaient pas laisser les japonais ou les américains leur faire un peu plus concurrence).

C'est pareil à chaque fois: la capacité à décider d'une chose pour tout le monde autoritairement (et, dans une certaine mesure arbitrairement, puisque seul l'état s'autorise à surveiller l'état - Cour des Comptes, quelqu'un ?) concentre naturellement les intérêts liés à cette chose. Ça marche apparemment un peu comme une enchère en aveugle - chaque parti faisant, hum, valoir les mérites respectifs de ses doléances et propositions (pour plus de détail sur le procédé, voir HADOPI :doigt: ) et les plus, disons, convaincants emportent le pactole.

Mais il y a un second effet intéressant, mis en évidence par Kendrick dans son livre: le fait qu'une fois que c'est fait, une quantité non négligeable d'efforts, de temps et (surtout) d'argent est dépensée pour valider et confirmer ces décisions - pas question de revenir sur ce qui a été déjà fait, les politiciens ne font jamais d'erreurs, c'est bien connu. C'est d'ailleurs une raison pour se méfier doublement de tout ce qui est soutenu par la majorité et l'opposition en même temps (taxe carbone et réchauffisme ?). Par exemple en 1988 le Surgeon General Office a lancé un énooorme projet de synthèse de tous les faits médicaux prouvant le lien entre graisses saturées et maladies cardio-vasculaires, et donc validant les recommandations de l'USDA et certaines décisions de la FDA… onze ans plus tard, pouf, le projet est discrètement abandonné parce que le lien n'existe pas et les données médicales allant dans le sens de la conclusion initialement prévue, non plus.

C'est surtout ce point qui m'intéresse en fait.

Si des bouquins paraissent pour contester ces décisions gouvernementales, dans des librairies ayant pignon sur rue et sous une forme argumentée, le contre-pouvoir existe bel et bien.

Quant au second effet (retrait de lois), même si la remarque me semble fort pertinente, la problématique s'élargit à tous les domaines. Il pourrait y avoir un angle intéressant dans l'explication du contexte pesant en matière de lois… et les résultats 10 ou 20 ou 30 années plus tard.

Share this post


Link to post
Share on other sites
FAUX !

Il n'y a qu'une molécule de cholestérol, pas deux. Et elle ne joue AUCUN rôle dans les maladies cardio-vasculaires, sinon celui d'indicateur très indirect de l'état métabolique de votre foie. Il n'y a pas de cholestérol sanguin puisque cette molécule, comme les graisses, n'est pas soluble dans l'eau ! LDL et HDL ne sont que des lipoprotéines, et si le HDL est "bon", le LDL n'est pas nécessairement "mauvais".

Doit-on comprendre que tous ces produits genre Benecol, Danacol ou autre brol à Oméga3, c'est non seulement du pipo, mais peut-être contre-productif ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diète paléolithique & Mc Do : bon là on est quand même dans le grand n'importe quoi.

Ce n'est pas ce qui est dit. Ne déforme pas tout, stp, c'est intéressant ce sujet.

Et en outre, rien ne t'empêche de te taper du boeuf bourguignon le matin si ça te chante :icon_up:

(et je sais que tu le fais, gros gourmand)

Doit-on comprendre que tous ces produits genre Benecol, Danacol ou autre brol à Oméga3, c'est non seulement du pipo, mais peut-être contre-productif ?

De toute façon, tu t'en fiches, tu n'achètes pas ça.

Ou sinon, un mythe s'effondre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
De toute façon, tu t'en fiches, tu n'achètes pas ça.

Non. Mais ma mère si, dont le docteur n'arrête pas de la bassiner pour son cholésterol. Ce serait une connaissance utile de savoir si elle claque son pognon en pure perte.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Doit-on comprendre que tous ces produits genre Benecol, Danacol ou autre brol à Oméga3, c'est non seulement du pipo, mais peut-être contre-productif ?

Triplement.

D'une part: Le cholestérol alimentaire a un effet sur le "cholestérol sanguin" (en fait, le taux de lipoprotéines de faible densité, LDL, puisque le cholestérol n'est pas soluble dans le sang) uniquement chez certains rongeurs et les volailles. Chez l'homme, les besoins en cholestérol sont 5 à 6 fois supérieurs à ce qu'on ingère de toute façon, l'essentiel de ce qui manque est produit par notre corps (par le foie, mais n'importe quelle cellule sauf les neurones peut en synthétiser), et les lipoprotéines le transportant dans le corps sont produites à la demande. Donc tu peux manger tout le Danacol que tu veux ça ne changera pas le taux de LDL. Et ça on le sait depuis les années 70 au moins.

D'autre part, le cholestérol ne joue aucun rôle dans les maladies cardio-vasculaires. Une molécule qui n'existe pas toute seule dans le sang ne peut pas jouer un rôle dans le développement de blessures mal cicatrisées dans les artères, ça ne tient simplement pas la route et il n'y a aucun mécanisme mis en évidence, nulle part, qui donnerait un début d'explication (sans compter que les études faites sur l'homme échouent systématiquement à montrer une véritable corrélation, et encore moins une causation). C.F. les résultats de MONICA ci-dessus, mais y a d'autres études du même genre montrant la même chose. Le cholestérol est un anti-oxydant et participe à la formation de tissu cicatriciel, il n'est lié aux plaques d'athérosclérose qu'indirectement et passivement, sans jouer le moindre rôle de cause, c'est pour ça qu'au mieux tu ne verras que de vagues corrélations établies (systématiquement moins significatives qu'entre ces maladies et les véritables facteurs de risque), et jamais la moindre causation formelle de l'un à l'autre.

Et enfin, les graisses qui forment la margarine sont des transfats, déjà évoquées plus haut: des huiles non-naturelles (extraites à l'hexane depuis des broyats de grains, par exemple) hydrogénées pour les solidifier, qui possèdent dans la moitié des cas (statistiquement, eh) une double-liaison C=C asymétrique au lieu de symétrique comme toutes les graisses insaturées naturelles - nos enzymes ne sont pas capables de les traiter correctement. Depuis qu'on en mange massivement le taux de maladies cardio-vasculaires a explosé, il semblerait que ce sont des facteurs d'inflammation.

Donc non seulement ça sert à rien parce que ça n'agit pas sur "le cholestérol" ET parce que ni le cholestérol ni "le cholestérol" ne causent les maladies cardio-vasculaires, mais en plus une partie de ces produits sont tout bonnement dangereux pour la santé. Note quand même que les omega-3 ont bien quelques effets bénéfiques.

Share this post


Link to post
Share on other sites
L'exercice physique ne fait pas maigrir (sauf les hommes… à partir de 21 heures de sport par semaine) ça fait juste manger plus.

Fais une heure de course à pied à jeun au lever et tu verras si tu ne t'affutes pas très rapidement.

Comme le dit Jim16, c'est dépendant de plein de facteurs, affirmer comme tu le fais que le sport ne fait pas maigrir n'est pas pertinent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

OK Jesrad. Alors elles bouffent quoi, les personnes qui ont des problèmes d'hypertension et de vaiseaux qui se bouchent ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et pour pain au raisin ? :'p

M'en fout, c'est dégueu.

Comme le dit Jim16, c'est dépendant de plein de facteurs, affirmer comme tu le fais que le sport ne fait pas maigrir n'est pas pertinent.

Je confirme ce que dis Jesrad: faire du sport ne fait pas maigrir. Au contraire, ça incite à bouffer plus et le muscle pèse plus lourd que la graisse.

Par contre, cela gaine le corps, il devient plus harmonieux malgré la gras.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fais une heure de course à pied à jeun au lever et tu verras si tu ne t'affutes pas très rapidement.

Comme le dit Jim16, c'est dépendant de plein de facteurs, affirmer comme tu le fais que le sport ne fait pas maigrir n'est pas pertinent.

J'ai jamais dit de ne pas faire de sport ! Simplement, que ça ne joue pas de rôle significatif dans la perte de poids, d'après les études cliniques que j'ai vues sur le sujet.

D'ailleurs il faudrait que je m'y remette.

OK Jesrad. Alors elles bouffent quoi, les personnes qui ont des problèmes d'hypertension et de vaiseaux qui se bouchent ?

Des graisses saturées d'origine animale. Plein (60 à 70% de tes calories) et sans les accompagner de tout ce qui peut provoquer une hausse de l'insuline. C'est ce qui protège le mieux (exemple: les Inuits, les Masai, ou les Français et les Suisses comparés aux autres pays occidentaux) et inversement, le manque de graisses saturées d'origine animale est un facteur de risques (exemple: les émigrés indiens, les aborigènes australiens ou les indiens d'Amérique). Il vaut mieux aussi diminuer les graisses polyinsaturées (et les omega-6) comme le montre l'exemple israélien (c'est la population qui en mange le plus dans le monde, et leurs artères se bouchent plus). Voir aussi l'avis de Jimmy Moore qui est plus proche du sujet.

Essais cliniques qui le prouvent: l'étude MALMO en Suède ; l'étude de Framingham, UK ; cette étude sur l'alimentation japonaise et son évolution sur 15 ans montrant une diminution de 600% des accidents cérébrovasculaires lorsque l'apport en graisses saturées d'origine animale a été augmenté significativement (et le "taux de cholestérol total" moyen est passé de 3,9 à 4,9 mmol/L au passage) ; (je vais en chercher d'autres). Voir aussi les données de l'OMS sur 14 pays, compilées par le Dr Kendrick (toujours lui):

Les artères qui se bouchent c'est un problème apparemment lié au stress (niveau de cortisol élevé déréglant le processus de cicatrisation des artères, pour simplifier très grossièrement) donc… bois un peu d'alcool, fais du sport, sors avec des amis, et change de boulot si ton patron est un emmerdeur :icon_up: Plus de vitamine C et D pourrait aider aussi, il semblerait.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diète paléolithique & Mc Do : bon là on est quand même dans le grand n'importe quoi.

Bon la diète paléolithique c'est une version relookée new age des régimes hyperprotéinés (on mange de tout sauf du sucre, de la farine pour faire simple : végétaux + viande). De toute manière on peut tourner le problème 107 fois il y a deux régimes (pour perdre du poids) : hyperprotéine et hypocalorique. Tous les trucs à la mode ne sont que des variantes avec un emballage publicitaire autour.

Je pense qu'il n'y a pas de formule sauf pour des buts précis et ponctuels : exemple le régime scandinave avant une compète en endurance pour augmenter le stockage de glycogène. L'homme est un omnivore, c'est le préfixe omni qui compte plus que le reste.

J'ai jamais dit de ne pas faire de sport ! Simplement, que ça ne joue pas de rôle significatif dans la perte de poids, d'après les études cliniques que j'ai vues sur le sujet.

Ca en a un dans la stabilisation. D'autre part il y a poids et poids, j'ai failli me prendre une surprime pour les assurances pour un prêt immobilier à cause de leur putain d IMC alors que je cours le marathon en 3h50 et que j'ai fait des trails de 70K … et selon les chiffres je suis à la limite du surpoids… Le problème dans cette notion de perte de poid est bien sûr que le muscle pèse plus lourd que le gras. Donc c'est la modification de la silhouette qui est plus parlante (en clair si vous relachez ou pas la ceinture est plus significatif que le chiffre sur la balance).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jesrad, Laurett : de quoi sont composés vos petits-déjeuners ?

Je comprends votre démarche pour le midi et le souper, mais quid du matin ? A quoi carburez-vous ?

Une poignée d'amandes, avec café arrosé de crème vers 8 h du matin.

Pas de sensation irrépressible de faim sur le coup de 11h comme j'en avais quand je mangeais un bol de spécial K et un verre de jus de fruits.

A la place, une petite sensation pas désagréable du tout vers 12h30, comme une très légère pression sur l'estomac qui m'indique qu'il faudrait peut être penser à manger. Rien à voir avec l'aiguille à tricoter qui me transperçait le bide en guise de signal de faim avant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ces derniers mois dernières années et pour des raisons personnelles (pré-diabète à 26 ans avec prise de poids rapide et très disgracieuse m'amenant à me renseigner à fond sur le sujet) j'ai beaucoup lu sur le thème de la nutrition, le métabolisme, le diabète et la santé cardio-vasculaire.

Courage :icon_up:

Vous prenez cela avec une grande sagesse, je suis admirative.

Des graisses saturées d'origine animale. Plein (60 à 70% de tes calories) et sans les accompagner de tout ce qui peut provoquer une hausse de l'insuline. C'est ce qui protège le mieux (exemple: les Iuits, les Masai, ou les Français et les Suisses comparés aux autres pays occidentaux) et inversement, le manque de graisses saturées d'origine animale est un facteur de risques (exemple: les émigrés indiens, les aborigènes australiens ou les indiens d'Amérique). I lvaut mieux aussi diminuer les graisses polyinsaturées (et les omega-6) comme le montre l'exemple israélien (c'est la population qui en mange le plus dans le monde, et leur artères se bouchent plus).

Pourriez-vous citer des exemples d'aliments contenant des graisses saturées d'origine animale ? Quels sont les aliments pouvant provoquer une hausse de l'insuline ? Quels aliments contiennent des graisses polyinsaturées ? J'aimerais que vous citiez des éléments concrets, car ce que vous dites me semble très intéressant mais mon ignorance fait que je ne sais quels sont les aliments qui se rattachent aux éléments que vous citez. Connaître la théorie sans maîtriser la pratique est navrant.

Quels sont les habitudes alimentaires que vous conseilleriez ? J'ai toujours été extrêmement sceptique envers les affabulations du mangerbougisme et les hystéries des nutritionnistes qui vous font peser au gramme près la moindre de vos portions alimentaires. Le problème est que, face à cet afflux incessant de conseils ineptes, parfois contradictoires et apparemment dangereux, j'ignore toujours quel type d'alimentation privilégier.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pourriez-vous citer des exemples d'aliments contenant des graisses saturées d'origine animale ? Quels sont les aliments pouvant provoquer une hausse de l'insuline ? Quels aliments contiennent des graisses polyinsaturées ? J'aimerais que vous citiez des éléments concrets, car ce que vous dites me semble très intéressant mais mon ignorance fait que je ne sais quels sont les aliments qui se rattachent aux éléments que vous citez. Connaître la théorie sans maîtriser la pratique est navrant.

Quels sont les habitudes alimentaires que vous conseilleriez ? J'ai toujours été extrêmement sceptique envers les affabulations du mangerbougisme et les hystéries des nutritionnistes qui vous font peser au gramme près la moindre de vos portions alimentaires. Le problème est que, face à cet afflux incessant de conseils ineptes, parfois contradictoires et apparemment dangereux, j'ignore toujours quel type d'alimentation privilégier.

+1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sinon, je lis que le fructose, c'est mâââl. Alors, les fruits, on les mange ou pas ? ('scusez mon ignarité. :icon_up: )

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'hésite à vraiment conseiller quelque chose - franchement on s'était lancé là dedans seulement parce qu'il y avait besoin (j'étais en train d'enfler progressivement sans rien comprendre ni maîtriser, j'étais de plus en plus fatigué après chaque repas). J'en parle maintenant parce que je crois qu'il y a un bon angle d'attaque pour les libéraux et parce que ça a marché si bien sur nous.

Par exemple Jim16 a trouvé un truc qui marche, donc je ne vois pas pourquoi il en changerait.

Sur une journée typique, voilà ce que je mange:

matin: Cappucino (beaucoup de crème) + quelques amandes

midi: soit un plat express de chez Picard contenant moins de 30 g de glucides, soit steak haché + légumes au beurre (plus de temps en temps un œuf à la coque ou au plat), soit un gros filet de saumon en sashimi, plus un quartier de fromage à pâte molle et parfois un yaourt à la crème (perle de lait)

soir: magret de canard avec sa peau + légumes cuits dans la graisse de canard qui baigne la poêle, ou bien des lasagnes ou canellonis faits maison avec très peu de pâte alimentaire et plein de mozarelle dessus, ou encore du poisson cuit bien gras accompagné de ratatouille avec une dose généreuse d'huile d'olive dedans, ou encore des beignets de poulet McDo avec salade, ou des escalopes de poulet cuites à la crème entière avec petits pois frais… On se faisait aussi pas mal de lentilles aux lardons à un moment mais ça faisait encore trop de glucides pour moi.

Ça, c'est ce qu'on mange, mais ça ne représente qu'une toute petite partie de ce qui est faisable. On avait trouvé ce site pour des recettes. Ah, et on s'est constitué une petite réserve de foie gras :icon_up:

En ce qui nous concerne, on mange jusqu'à plus faim et basta.

Kassad: le régime hyperprotéiné n'est qu'une variante du régime hypo-insulinique, en réalité - moins efficace d'ailleurs d'après les témoignages que j'ai lus…

Les fruits sont très bien tels quels (nature) puisqu'accompagnés des fibres qui "neutralisent" les mauvais effets du fructose. C'est en jus que ça devient problématique.

Ah oui, au fait: les "sucres lents" ça n'existe pas, tous les glucides, simples ou complexes, passent dans le sang aussi vite. La seule chose qui change c'est l'impact métabolique et la réponse en insuline qui suit (ce qui est mesuré par l'index glycémique). Vous saviez que le pain blanc augmente la glycémie sanguine aussi vite que le sucre pur ? C'est d'ailleurs pour ça qu'aux USA il sert d'étalon pour l'index glycémique 100 et pour vérifier le diabète gestationnel. "Madame Biltot" des biscuits Lu est une affabulatrice.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nous ne sommes pas du tout égaux devant la prise de poids, ça on ne le lit pas souvent. Quelqu'un de marfanoïde, il mange ce qu'il veut, il reste tout fin. On lui en veut, mais il n'y peut rien. Et ça n'a pas que des avantages.

http://en.wikipedia.org/wiki/Marfanoid

et donc

http://en.wikipedia.org/wiki/Marfan_syndrome

Bref, comme dit Jesrad, ce qui marche pour l'un ne marche pas forcément pour l'autre. Il faut s'observer, faire attention à ses sensations de faim et de fatigue, à ses variations de rythems cardiaques, à ses intestins, par exemple.

Et je ne pense pas que les médecins soient très ouverts à comprendre ce qui fait la spécificté de la personne qui se trouve en face d'eux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • Similar Content

    • By Astha
      http://www.lesoir.be/1429599/article/economie/2017-01-31/tournee-minerale-plus-90000-personnes-s-engagent-ne-pas-boire-en-fevrier
       
       
       
    • By Hayek's plosive
      Sauf erreur, il n'y a toujours pas de fil dédié a l'approche libérale de la santé hors alimentation.
       
      En cherchant sur la NHS, je suis tombé la-dessus:
       
      Mirror, Mirror on the Wall, 2014 Update: How the U.S. Health Care System Compares Internationally
       
      Avec notamment ce tableau:
       

       
       
      Le UK aussi bien ranké me parait assez suspicieux. Non pas que le systeme soit a chier (des 2 fois ou j'ai du aller a l'hosto, j'ai pas eu a y redire) mais je serais curieux de mettre ca en parallele avec le cout des systemes. C'est bien d'avoir le meilleur systeme au monde, mais avec une armée de fonctionnaires (1,7mn de personnes pour la NHS, plus que n'importe ou dans le monde) ca serait la moindre des choses (meme si ce n'est pas un argument pour valider le modele).
       

       
      La NHS, 5eme plus gros employeur au monde (d'apres la BBC).
       
      Amusant d'ailleurs de voir que le systeme francais est en queue de peloton:
       

×
×
  • Create New...