Jump to content
FabriceM

Aujourd'hui, en France

Recommended Posts

Pour une taxe retoquée, une autre qui passe.


 

Citation

 

 Bientôt une taxe sur la charcuterie ?

Une cinquantaine de députés a proposé un amendement au projet de loi de financement de la sécurité sociale le 15 octobre dernier visant à instaurer une contribution sur les additifs nitrités.

...

Pour Charles Coudray, auteur d'un ouvrage sur le sujet (Cochonneries, comment la charcuterie est devenue un poison, éditions La découverte), imposer une telle taxe permettrait de rééquilibrer un marché au sein duquel les charcutiers pratiquant le « sans-nitrite » subissent une concurrence déloyale, car leurs produits sont plus chers à fabriquer.

...

Finalement, la mesure a été retoquée, en partie grâce au lobbying de l'agroalimentaire.

...

Un autre amendement a été adopté par l'Assemblée et le Sénat. Il concerne la taxe « premix » qui ne s'adressait jusque-là qu'aux boissons alcoolisées mélangées avec une boisson sucrée. La taxe a été étendue aux vins aromatisés (dits « vinpops ») et sera de 3 € par décilitre d'alcool pur. Ce dispositif vise à dissuader la consommation des plus jeunes.

 

https://www.boursorama.com/patrimoine/actualites/bientot-une-taxe-sur-la-charcuterie-aa20f29a6382b06e2a0fd739f644a161

 

 

 

Toujours les mêmes arguments :

- Santé.

- Concurrence déloyale...

- Protéger les enfants.

 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Personnellement, je trouve que le Black Friday est devenu une fête bien trop commerciale

  • Love 1
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 28/11/2019 à 19:13, Adrian a dit :

Sa phrase " De mon expérience, les musulmans se sentent plus proche des musulmans que des non musulmans" se transforme en "De mon expérience, les musulmans se sentent plus proches des islamistes que des non musulmans"

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens, je suis tombé sur ce dessin de Marianne, relayé sur FB par les "Économistes atterrés" :

 

79157880_2852070604844099_17930555593903

 

 

Ce dessin me conforte dans l'idée que les libéraux marquent des points à chaque fois qu'ils ne sont pas sur la défensive et qu'ils tentent d'infuser auprès du public les principes et valeurs auxquels ils tiennent, en dénigrant ouvertement les valeurs concurrentes, comme je tentais de l'expliquer ici il y a quelques jours :

 

On 11/9/2019 at 11:49 AM, Largo Winch said:

Stratégiquement, on ne peut pas se contenter d'un débat d'idées uniquement au plan intellectuel. Nombre de gens sont hermétiques aux arguments rationnels.

 

On subit à longueur de journées des leçons de morale étatistes... Les anti-libéraux ne se gênent pas, eux, et l'emportent au plan moral parce qu'ils parviennent ainsi à instiller dans la tête des gens leurs valeurs dans tous les domaines : l'égalitarisme au plan social, l'anti-capitalisme au plan économique, l'urgence écologiste au plan environnemental, l'anti-mondialisme au plan sociétal, etc. Ils gagnent le combat idéologique non pas en argumentant mais en jouant en permanence sur les peurs, les haines, les émotions, l'instinct grégaire... et en stigmatisant violemment les valeurs déviantes de façon à les marginaliser.

 

Les libéraux ont tort de délaisser ce champ et de refuser d'assumer ouvertement leurs valeurs individualistes. Ils ont tort car les rares fois où ils le font c'est payant. Par exemple, je constate que dénigrer les grévistes en les accusant de "prendre en otage les Français qui travaillent" touche certaines personnes.

 

 

 

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au lieu de faire son boulot et de débloquer les dépôts de carburant, le préfet réquisitionne des biens privés. En France seulement. 

 

Le Monde - Dépôt pétrolier bloqué : le préfet du Finistère réquisitionne des stations-service pour les véhicules prioritaires
 
Dans l’ouest, la pénurie de carburant s’étend à de nombreuses stations sur toutes les zones littorales ainsi qu’en centre-Bretagne, de même qu’à Rennes et ses environs.

https://www.lemonde.fr/planete/article/2019/12/01/depot-petrolier-bloque-le-prefet-du-finistere-requisitionne-des-stations-service-pour-les-vehicules-prioritaires_6021276_3244.html

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai l'impression que ça fait pschittt cette grève par rapport à d'habitude. Les gens se sont organisés, avec le developement du télétravail, du coup pas de chaos dans les gares et sur les routes...à suivre.

 

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon évidemment lemonde voit ça comme une grande réussite, avec des témoignages édifiants, notamment une conductrice de métro censé partir à la retraite à 53ans...

 

"

Isabelle s'est levée à 3 h 40 ce matin, direction non pas le terminus de la ligne 9, où elle est conductrice de métro, mais le piquet de grève des agents RATP. Près de la gare de l'est et du départ de la manifestation parisienne, elle raconte les Noëls passés au travail sans ses trois enfants, les horaires et repos décalés, les courtes nuits et la fatigue après 29 ans de carrière.
 
"Je l'ai accepté parce que je savais qu'il y avait la contrepartie d'une bonne retraite à la fin", explique la déléguée CGT, qui dément que les agents sont des "privilégiés". Mais la disparition progressive des avantages l'inquiète, pour elle et les générations futures. "Perdre 500 € sur une pension, vous imaginez les sacrifices derrière ? C'est autant de choix de vie qui disparaissent."
 
Son départ à la retraite est prévu en 2023, avec 2200 € de pension. A 49 ans, elle dit aussi aimer son entreprise et son métier, qui lui a permis de "nourrir sa famille et transmettre une réflexion à mes enfants, bien au delà de la téléréalité". Son aîné militaire doit partir au Mali, son second entame des études supérieures. "Ils sont déjà conscients des répercussions d'un système à point", affirme-t-elle.

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Fagotto said:

Isabelle s'est levée à 3 h 40 ce matin, [...] elle raconte les Noëls passés au travail sans ses trois enfants, les horaires et repos décalés, les courtes nuits et la fatigue après 29 ans de carrière.
 

Comme une partie de ma famille. Sauf que eux sont dans le privé donc tout le monde s'en fout et c'est bien fait pour eux j'imagine.

 

1 hour ago, Fagotto said:

Son départ à la retraite est prévu en 2023, avec 2200 € de pension.

Pour avoir 2200 euros de pension, j'imagine son salaire actuel pour conduire un métro...

 

J'ai une idée. On lui propose d'aller exposer ses problèmes aux gens qui font les mêmes horaires décalés mais avec un boulot bien plus difficile et payé moins bien, juste pour voir?

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui la pénibilité de la RATP c'est du foutage de gueule et la plupart des excités le savent.

Cependant leur ligne c'est "il faut étendre ce régime et non raboter celui de la RATP".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Facile.

Le déficit du régime de retraite de la RATP c'est c. 700m€ en 2017. Avec 63k salariés à la RATP et 29.6m d'actifs en France on arrive a la modique somme de 330 milliards par an.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 minutes ago, Neomatix said:

Le déficit du régime de retraite de la RATP c'est c. 700m€ en 2017. Avec 63k salariés à la RATP et 29.6m d'actifs en France on arrive a la modique somme de 330 milliards par an.

Généraliser ce système est une stupidité coûteuse mais tu ne peux pas généraliser comme tu le fais avec u produit en croix, dans le régime général il n'y a pas plus de retraités que de cotisant, ça ne serait pas si déséquilibré.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un argument des défenseurs des régimes spéciaux c'est qu'ils sont déséquilibrés uniquement pour des raisons démographiques, et donc que si on embauche massivement des fonctionnaires ça va se ré-équilibrer...c'est magique.

(Y a taxer les riches aussi, mais on a l'habitude)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Fagotto a dit :

J'ai l'impression que ça fait pschittt cette grève par rapport à d'habitude. Les gens se sont organisés, avec le developement du télétravail, du coup pas de chaos dans les gares et sur les routes...à suivre.

 

Faut pas oublier l'impopularité du gouvernement. Deux tiers de la population est contre celui-ci. Ca créée une situation où les gens ont moins envie de râler contre la grève, sont nettement plus enclins à modifier leurs habitudes pour celle-ci, même si ils ne manifestent pas. Et dans la presse, ça fait donc moins recette de critiquer celle-ci.

 

Et ça me paraît plus proche de la vie de la grande majorité des français que de la petite lorgnette du cadre parisien célibataire qui peut faire du télétravail.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 46 minutes, Mathieu_D a dit :

Généraliser ce système est une stupidité coûteuse mais tu ne peux pas généraliser comme tu le fais avec u produit en croix, dans le régime général il n'y a pas plus de retraités que de cotisant, ça ne serait pas si déséquilibré.

Amha si on faisait partir à la retraite après 33 ans de cotisations dans le régime général, le ratio aurait tendance à se rapprocher de celui de la RATP. Je n'ai pas tous les chiffres nécessaires (ni l'envie de faire le calcul) mais l'ordre de grandeur de 10^11€/an me paraît être une bonne base.

Share this post


Link to post
Share on other sites
16 minutes ago, Bézoukhov said:

 

Faut pas oublier l'impopularité du gouvernement. Deux tiers de la population est contre celui-ci. Ca créée une situation où les gens ont moins envie de râler contre la grève, sont nettement plus enclins à modifier leurs habitudes pour celle-ci, même si ils ne manifestent pas. Et dans la presse, ça fait donc moins recette de critiquer celle-ci.

 

Et ça me paraît plus proche de la vie de la grande majorité des français que de la petite lorgnette du cadre parisien célibataire qui peut faire du télétravail.

 

Dans les grèves de transport publics, c'est toujours la situation parisienne qui fait référence, dans les médias et ailleurs, parce c'est là où les gens sont le plus impactés en proportion.

La situation du reste de la France intervient ensuite principalement dans le cas des pénuries d'essence.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais ce n'est une grève de transport public que dans la com' du gouvernement. C'est bien ça le truc. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après sur l'impopularité du gouvernement, de toute façon toutes les réformes des retraites sont impopulaires donc bon...

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pour ça que j'ai dit impopularité du gouvernement, pas de la réforme.

 

EDIT : puis on a jamais vu une réforme aussi impopulaire avec si peu de matière derrière

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne vois pas ce que tu veux dire, les fonctionnaires font grève pour sauver leurs privilèges et certains suivent parce que les retraites c est le sujet tabou en France, c est un phénomène connu qui n a pas grand chose à voir avec la popularité de Macron ou la qualité de sa réforme, y a d'autres vraies occasions pour lui taper dessus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A mon sens, il y a plusieurs interprétations à ce qui se passe :

1 - Le gouvernement veut casser vos retraites et les fonctionnaires sont en première ligne pour les défendre. Ca percole bien parce que les gens ont zéro confiance dans le gouvernement, et que la grève est devenu une sorte de monopole de la fonction publique depuis un petit bout de temps. Même les gens un peu à droite, quand tu discutes avec eux, ils sont nettement moins sévères avec cette grève qu'avec les autres errements de la SNCF, parce que au fond, ils la comprennent à peu près ;

2 - La communication du gouvernement qui veut faire croire que les fonctionnaires ne défendent que leurs privilèges par cette grève, mais qu'en même temps leurs privilèges seront maintenus.

3 - Les croyances technocratiques, qui sont, je pense, ce en quoi croient les macronistes intelligents, comme quoi il faut centraliser les régimes de retraite pour que ça fonctionne.

4 - L'interprétation fringe de droite du précédent, qui l'interprète comme le siphonnage des régimes du privé pour financer le train de vie des fonctionnaires, en faisant l'hypothèse que toute la mise en scène actuelle (une manifestation sans projet de la loi), permettra au gouvernement de se coucher face aux régimes spéciaux sans se dédire, et qu'ils auront bien niqué tout le monde.

 

Le truc, c'est que la première interprétation est celle qui percole le plus, parce que les gens ne font pas du tout confiance à ce gouvernement.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Fagotto a dit :

J'ai l'impression que ça fait pschittt cette grève par rapport à d'habitude. Les gens se sont organisés, avec le developement du télétravail, du coup pas de chaos dans les gares et sur les routes...à suivre.

 

 

Attention c'est le premier jour. Les gens ont pu s'organiser. Si ça continue, ce sera beaucoup plus compliqué. On devrait déjà voir beaucoup plus de monde sur les routes demain.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'y a pas que les fonctionnaires habituels qui manifestent, mais aussi certaines professions libérales.

La différence, c'est que les premiers revendiquent le maintien de leurs privilèges honteux financés par le pognon des autres alors que les seconds veulent juste maintenir leur système plus vertueux et qui vole personne. D'ailleurs, logiquement, ils devraient se foutre sur la g.

Du coup, c'est assez confusionnant, car c'est un peu oui et non, cette réforme.

Après tout, si les branleurs veulent partir à la retraite au bout de 20 ans de boulot, qu'ils se démerdent et se la financent tout seuls comme des grands, leur glandouille.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Bisounours a dit :

qui vole personne.

 

À part ceux qui paient et ne reçoivent rien en retour. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Bézoukhov said:

A mon sens, il y a plusieurs interprétations à ce qui se passe :

1 - Le gouvernement veut casser vos retraites et les fonctionnaires sont en première ligne pour les défendre. Ca percole bien parce que les gens ont zéro confiance dans le gouvernement, et que la grève est devenu une sorte de monopole de la fonction publique depuis un petit bout de temps. Même les gens un peu à droite, quand tu discutes avec eux, ils sont nettement moins sévères avec cette grève qu'avec les autres errements de la SNCF, parce que au fond, ils la comprennent à peu près ;

2 - La communication du gouvernement qui veut faire croire que les fonctionnaires ne défendent que leurs privilèges par cette grève, mais qu'en même temps leurs privilèges seront maintenus.

3 - Les croyances technocratiques, qui sont, je pense, ce en quoi croient les macronistes intelligents, comme quoi il faut centraliser les régimes de retraite pour que ça fonctionne.

4 - L'interprétation fringe de droite du précédent, qui l'interprète comme le siphonnage des régimes du privé pour financer le train de vie des fonctionnaires, en faisant l'hypothèse que toute la mise en scène actuelle (une manifestation sans projet de la loi), permettra au gouvernement de se coucher face aux régimes spéciaux sans se dédire, et qu'ils auront bien niqué tout le monde.

 

Le truc, c'est que la première interprétation est celle qui percole le plus, parce que les gens ne font pas du tout confiance à ce gouvernement.

 

Je pense qu'on aurait des manifs et des greves contre une réforme des retraites, quelque soit la popularité du gouvernement, c'est simplement ce qui se passe à chaque fois.

Donc on peut chercher des explications complexes, mais c'est seulement pour le plaisir de discuter.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Fagotto a dit :

 

Je pense qu'on aurait des manifs et des greves contre une réforme des retraites, quelque soit la popularité du gouvernement, c'est simplement ce qui se passe à chaque fois.

Donc on peut chercher des explications complexes, mais c'est seulement pour le plaisir de discuter.


la mobilisation serait moindre si Macron était populaire. 
en province, ce sont des manif type gilets jaunes pas pour protéger les régimes spéciaux 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Bézoukhov a dit :

(une manifestation sans projet de la loi)

D'ailleurs, on a une bonne idée de ce qu'on devrait y trouver ? Vu que je ne lis, n'écoute ni ne regarde les media français...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By Adrian
      La liste des signataires :
       

    • By Librekom
      avec surcis
       
      https://nypost.com/2017/08/25/man-gets-three-months-in-prison-for-liking-a-photo-on-facebook/
       
       
       
    • By Librekom
      http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/3241616/2017/08/25/L-ex-patron-francais-de-la-lutte-antidrogue-inculpe-pour-trafic-de-stupefiants.dhtml
       
       
    • By Tramp
      Les TAAF sont une collectivité d'Outre-Mer divisée en 5 districts : l'Archipel du Crozet, les Kerguelen, les Îles Éparses de l'Océan Indien (autour de Madagascar), les Îles St Paul et Amsterdam et enfin la Terre Adélie en Antarctique.
      Le budget des TAAF est de 28 millions d'euros dont environ 75% de ressources propres (droits de pêche, location du bateau aux expéditions scientifiques, tourisme et philatélie). Ce sont des réserves naturelles ce qui limite leur valorisation et, avec le traité de l'Antarctique, la situation de la Terre Adélie est encore pire (l'exploitation minière y est interdite).
      Les 5 districts sont très différents de part leur topologie, leur situation géographique, leur climat et la faune et la flore.
      On pêche la légine aux Crozets et à Kerguelen, on pratique aussi le braconnage d'orques aux Crozets (une autre source de revenus potentielle), la langouste à St Paul et Amsterdam et enfin le thon autour des Îles Éparses. Les recettes de tourisme sont en baisse mais on ne peut pas dire que les destinations reçoivent particulièrement de publicité et les prix sont assez prohibitifs (compter enter 8500 et 16000 euros pour participer à une rotation du Marion Dufresne).
      Sans surprise. la Cour des Comptes émet quelques réserves sur leur gestion : https://www.ccomptes.fr/Publications/Recherche-avancee/(filters)/root-parent_juridiction_s:Cour%20des%20comptes$root-keywords_k:terres%20australes%20et%20antarctiques%20fran%C3%A7aises;TAAF
      À mon avis la bonne politique pour ces territoires serait de les privatiser. Pour cela, je suggère de transférer la propriété des terres, les droits de pêche et les droits miniers à une ou plusieurs fondations et de retirer le statut légal de réserve naturelle. Ces fondations auraient pour mission la préservation, l'étude et la valorisation des TAAF. On pourrait créer une fondation par district (ou pas), rien n'empêcherait par la suite qu'elles travaillent en commun. L'avantage d'une fondation, outre sa durée de vie théoriquement illimitée, c'est qu'elle n'a pas d'actionnaires à rémunérer, les bénéfices sont donc soit réinvestis, soit épargnés ce qui permet une gestion durable. Les TAAF possèdent déjà une réserve d'une dizaine de millions d'euros qui pourraient éventuellement au départ être abondée par l'État pour leur donner un peu de visibilité à court terme.
      La situation de la Terre Adélie est plus compliquée à cause du traité de l'Antarctique qui gèle les revendications territoriales des 7 États qui en ont fait (Australie, France, Nouvelle-Zélande, Norvège. Chili, Argentine, UK). Cependant. la France, l'Australie, la Norvège et la Nouvelle-Zélande ont des revendications qui ne sont pas disputées (alors que Chili, Argentine et UK se disputent). Ces pays auraient donc intérêt à sortir du traité ou à le renégocier pour permettre une meilleure valorisation de ces territoires (à la rigueur, on peut conserver l'interdiction de le transformer en poubelle nucléaire et surtout d'y faire des essais d'armes et de le militariser).
      Ce n'est pas un règlement parfaitement libéral mais ça me semble politiquement acceptable - pour l'opinion - et permettrait de sortir du giron de l'État une grande superficie de territoire qui n'est pas particulièrement bien géré (et surtout gérées tout à fait en loucedé).
    • By Librekom
      Faut quand avouer qu'en matière de Gifles, Bayrou avait plus de classe!
       
      http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/3057040/2017/01/17/Manuel-Valls-gifle-en-Bretagne.dhtml
       
       
×
×
  • Create New...