Jump to content

Xavier Bertrand, le guerrier venu du Nord


Recommended Posts

Ce jovial personnage est peut-être notre futur président. Il mérite bien son fil dédié.

 

Je l'écoutais sur France Info ce matin (oui, j'emmène ma fille à l'école en voiture). J'ai pas tout entendu, mais il disait des trucs pas trop cons et se posait en champion de la ruralité. J'ai retenu deux idées, pas spécialement connes et assez bien pensées pour gratter des voix

 

  • le télétravail partiel c'est bien et ca doit durer. notamment parce que ca permet de revitaliser les territoires ruraux tout en améliorant la qualité de vie des citadins
  • au delà du couplet sur la sécurité, il a souhaité insister sur le besoin d'améliorer l'école, dont les moyens peuvent être renforcés mais dont les missions doivent évoluer, notamment pour "préparer à un métier"

 

Je vais pas prétendre qu'il déchaîne l'enthousiasme, mais pourquoi pas un espace de post pour XB ?

  • Yea 1
Link to comment

Je ne comprends pas l'intérêt de son couplet sur le télétravail. 

Il va faire quoi, en tant que président ? Distribuer des ordinateurs à tout le monde ? Lancer un vaste plan de construction d'espaces de coworking ? 

À part laisser aux entreprises et à leurs salariés la main pour s'organiser, un politique n'a rien à faire sur le sujet. 

  • Yea 9
Link to comment
Il y a 17 heures, Lameador a dit :
  • le télétravail partiel c'est bien et ca doit durer. notamment parce que ca permet de revitaliser les territoires ruraux tout en améliorant la qualité de vie des citadins

 

Je partage totalement le message clair et concis de @Carl Barks. Que viendrait faire un politique dans ce domaine, à part compliquer les choses? 

 

Il y a 17 heures, Lameador a dit :
  • au delà du couplet sur la sécurité, il a souhaité insister sur le besoin d'améliorer l'école, dont les moyens peuvent être renforcés mais dont les missions doivent évoluer, notamment pour "préparer à un métier"

 

Ça, c'est parler pour ne rien dire. C'est comme faire un discours sur la pluie bienfaitrice en période de sécheresse.

 

 

  • Yea 1
Link to comment

@L'affreux : j'ai consacré hier un article à Germain Garnier qui écrivait en 1796

 

Laisser aller les choses à leur cours naturel sans prétendre à l'honneur de les diriger, est, à ce qu'il semble, une tâche presque impossible pour un homme d'État.

 

 

  • Yea 9
Link to comment
2 minutes ago, Dardanus said:

@L'affreux : j'ai consacré hier un article à Germain Garnier qui écrivait en 1796

 

Laisser aller les choses à leur cours naturel sans prétendre à l'honneur de les diriger, est, à ce qu'il semble, une tâche presque impossible pour un homme d'État.

 

 

 

A ce titre, les mouches du coche qui s'attribuent le mérite du lever de soleil matinal sont parmi les politiques les moins nuisibles.

Link to comment
Il y a 22 heures, Lameador a dit :

au delà du couplet sur la sécurité, il a souhaité insister sur le besoin d'améliorer l'école, dont les moyens peuvent être renforcés mais dont les missions doivent évoluer, notamment pour "préparer à un métier"

 

Bon dieu quelle idée à contre-courant... 🙄

 

L'école prépare activement aux métiers de demain. Manque de chance ce ne sont pas des métiers qualifiés exigeant de savoir lire, comme dans l'économie industrielle des années 1880-1980, mais des petits boulots précaires dans l'économie de service des métropoles mondialisés: livreurs, chauffeurs uber, équipiers chez macDo, vendeurs, etc (cf Guilluy).

Et pour ceux qui veulent et surtout peuvent plus il faudra aller dans le privé (primaire, secondaire et bientôt supérieur). On ne mettra pas plus de moyens (déjà importants) et surtout on ne refera pas l'école exigeante et sans écrans des années 1960, susceptible de permettre à des pauvres de monter socialement, parce que le bloc bourgeois n'a aucun désir de mettre ses enfants en concurrence, et il n'a pas en face de lui un parti communiste à 25% pour l'inciter au compromis. Tout ça a été expliqué en long et en large par le blogueur "Descartes" (et je sais que tu le sais), parmi d'autres

 

On va donc continuer de ne faire redoubler personne, de simplifier les évaluations (le QCM plutôt que la dissertation) et de donner le bac à tout le monde (interdit de mettre moins de 6/20 aux copies de Bac). Et s'ils ne savent pas distinguer "on" et "ont" en terminale ce n'est pas grave, la fonction garderie de l'EdNat aura été assurée, les parents auront pu aller bosser, c'est l'essentiel. 

 

Ni Bertrand ni aucun autre candidat qui se présente n'a le début d'une idée ou d'une envie d'y changer quoi que ce soit. Et le premier qui dirait qu'il faut remettre une notation exigeante (du genre -1 points par faute d'orthographe) aura contre lui Le Monde et autre journaux de référence qui expliqueront qu'il ne faut pas "abîmer la confiance en soi" des élèves...

Link to comment

'parce que le bloc bourgeois n'a aucun désir de mettre ses enfants en concurrence, et il n'a pas en face de lui un parti communiste à 25% pour l'inciter au compromis.' Euh attention, les communistes dans le système éducatif, c'est le collège unique, la dévalorisation systématique des métiers manuels et la croissance sans fin du personnel bureaucratique et enseignant à tous les étages sans aucune autre exigence pour monter que l'ancienneté. La tenaille s'est faite entre une pression égalitaire constante d'un côté via les syndicats, les enseignants et le personnel pour dégrader l'EN et de l'autre les classes protégées qui se sont adaptées à cette pression égalitaire permanente en se repliant progressivement vers les grandes écoles (en gros). Le socialisme et le communisme qui dominent les têtes depuis la réforme du collège unique et les réformes post68 ont été un désastre et en face, les élites se sont contentées de développer une stratégie d'évitement social. Je ne suis pas fan du bloc élitaire, de ses stratégies scolaires, mais faire des cocos un truc positif, c'est vraiment n'avoir jamais mis le nez dans le bastringue.

Sinon sur le reste je suis plutôt d'accord.

  • Yea 8
  • Post de référence 1
Link to comment

Pendant ce temps charles est rentré vendredi à la maison, CP au mois de septembre, en me disant que la lune tourne autour de la terre, les 2 tournent sur elles mêmes, et que le tout tourne autour du soleil.
Et aujoud'hui, il est à l'école, et c'est assez rigolo que ce soit notable.

Il semble qu'on puisse remplacer l'ednat par la directrice d'une école de 50 gosses. Voilà la dissonance à laquelle on fait face.
edit:
350€ /mois, c'est dommage je dois echanger le crédit citroen contre de l'education, quel choix difficile.

  • Confused 1
Link to comment
il y a 56 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

L'école prépare activement aux métiers de demain. Manque de chance ce ne sont pas des métiers qualifiés exigeant de savoir lire, comme dans l'économie industrielle des années 1880-1980, mais des petits boulots précaires dans l'économie de service des métropoles mondialisés: livreurs, chauffeurs uber, équipiers chez macDo, vendeurs, etc (cf Guilluy).

Hm... Alors, je ne regarde pas Gulli, mais c'est une information qui m'étonne un peu. Il n'y avait évidemment ni uber ni macdo il y a un siècle, mais il y avait bien des chauffeurs de taxi (et auparavant, des cochers), des marmitons, des vendeurs (sans doute encore plus, puisque les grandes surfaces n'étaient pas encore aussi développées), etc. Il y avait aussi des lavandières, des laitiers, des allumeurs de lampadaires, des réveilleurs, et pas mal d'autres métiers aujourd'hui disparu demandant sans doute encore moins de compétences littéraires et scientifiques que ce que tu cites.

Le gros changement dans la structure des métiers, c'est la réduction du nombre des ouvriers (et des agriculteurs, quoi que celle-là était déjà bien entamée) au profit de la progression des employés de bureau. Et beaucoup de ceux là auraient bien besoin d'une école performante. (façon de dire : si ce n'était pas un monopole, les exigences très pragmatiques des parents tireraient sans doute l'offre pédagogique vers le haut)

  • Yea 5
Link to comment
1 hour ago, Johnathan R. Razorback said:

 

Bon dieu quelle idée à contre-courant... 🙄

A contre courant des orientations scolaires actuelles

 

1 hour ago, Johnathan R. Razorback said:

L'école prépare activement aux métiers de demain. Manque de chance ce ne sont pas des métiers qualifiés exigeant de savoir lire, comme dans l'économie industrielle des années 1880-1980, mais des petits boulots précaires dans l'économie de service des métropoles mondialisés: livreurs, chauffeurs uber, équipiers chez macDo, vendeurs, etc (cf Guilluy).

Il faut savoir lire, conduire et utiliser un téléphone. Parler anglais est un plus. Est-ce moins qualifié qu'un travail d'ouvrier spécialisé ou d'aide agricole ?

 

1 hour ago, Johnathan R. Razorback said:

Et pour ceux qui veulent et surtout peuvent plus il faudra aller dans le privé (primaire, secondaire et bientôt supérieur). On ne mettra pas plus de moyens (déjà importants) et surtout on ne refera pas l'école exigeante et sans écrans des années 1960, susceptible de permettre à des pauvres de monter socialement, parce que le bloc bourgeois n'a aucun désir de mettre ses enfants en concurrence, et il n'a pas en face de lui un parti communiste à 25% pour l'inciter au compromis.

J'en déduis donc qu'en Allemagne et en Suisse il y a un parti communiste à 25%. 

 

1 hour ago, Johnathan R. Razorback said:

On va donc continuer de ne faire redoubler personne, de simplifier les évaluations (le QCM plutôt que la dissertation) et de donner le bac à tout le monde (interdit de mettre moins de 6/20 aux copies de Bac).

C'est la question fondamentale. Faut-il massifier les études supérieures ? Je pense que non.

 

1 hour ago, Johnathan R. Razorback said:

Et s'ils ne savent pas distinguer "on" et "ont" en terminale ce n'est pas grave, la fonction garderie de l'EdNat aura été assurée, les parents auront pu aller bosser, c'est l'essentiel. 

L'expérience du deuxième confinement, et sa priorité donnée à l'accueil des enfants pour que leur parents puissent travailler, à confirmé à quel point la garderie correspondait au projet de l'édulcoration nationale.

 

1 hour ago, Johnathan R. Razorback said:

Ni Bertrand ni aucun autre candidat qui se présente n'a le début d'une idée ou d'une envie d'y changer quoi que ce soit. Et le premier qui dirait qu'il faut remettre une notation exigeante (du genre -1 points par faute d'orthographe) aura contre lui Le Monde et autre journaux de référence qui expliqueront qu'il ne faut pas "abîmer la confiance en soi" des élèves...

Le droite ne ramasse pas tous ses électeurs en salle des profs, et je doute que Zemmour ou Bertrand soient les chouchous de la rédaction du monde. Bertrand est pour l'instant dans la position de Juppé (le meilleur d'entre eux) et la presse bien-pensante le soutient comme la corde soutient le pendu.

 

1 hour ago, Johnathan R. Razorback said:

Tout ça a été expliqué en long et en large par le blogueur "Descartes" (et je sais que tu le sais), parmi d'autres

Oui, je le lis avec intérêt.

Mais contrairement à lui, je pense qu'il y a pas mal de gens parmi les classes moyennes qui sont conscients du problème, n'apprécie pas de devoir renoncer à une Citroën pour que @Prouic junior apprenne des trucs en cours; et de façon générale un candidat de droite n'a AUCUN intérêt à flatter les éditorialistes du monde dans le sens du poil. A contrario, m'est avis qu'il y a pas mal de gens en salle des profs qui sans oser le dire publiquement apprécieraient le rétablissement d'une école républicain, exigeante et légèrement élitiste. Ils pourraient enseigner au lieu de garder des troupeaux d'ados indisciplinés en rut.

 

Les mauvaises langues disent que Bertrand est candidat à Matignon sous le deuxième mandat de Manu l'éborgneur, mais je pense qu'il vise l'Elysée et que pour ça il va devoir obtenir des voix à droite et dans la France rurale. Parler d'éducation n'est pas un mauvais calcul pour lui.

 

 

Link to comment
il y a 4 minutes, Lameador a dit :

A contrario, m'est avis qu'il y a pas mal de gens en salle des profs qui sans oser le dire publiquement apprécieraient le rétablissement d'une école républicain, exigeante et légèrement élitiste. Ils pourraient enseigner au lieu de garder des troupeaux d'ados indisciplinés en rut.

Dans le temps, ils votaient Chevènement (je veux dire, c'était réellement son électorat-cœur).

Link to comment
Just now, Rincevent said:

Dans le temps, ils votaient Chevènement (je veux dire, c'était réellement son électorat-cœur).

Oui, mais ils sont orphelins.

 

Z et B les draguent plus ou moins ouvertement.

 

Link to comment
14 minutes ago, Lameador said:

A contrario, m'est avis qu'il y a pas mal de gens en salle des profs qui sans oser le dire publiquement apprécieraient le rétablissement d'une école républicain, exigeante et légèrement élitiste

Oui, il y en a un paquet (y compris des gens très à gauche). Après estimer la proportion exacte, c'est difficile. Ce qu'il y a aussi, c'est que les gens sont pleins de contradictions et n'ont aucune cohérence (ils utilisent leur temps de cerveau pour autre chose). Donc selon la façon de présenter telle ou telle problématique, de l'usage de tel ou tel mot clef, on peut avoir des impressions diamétralement opposées en partant de la même question de fond.

En fait c'est compliqué.

Link to comment

Le hashtag #Tinchebray est rigolol.

 

Dans quelles circonstances est-il de bon goût d’avoir un éclairage violet ?

 

Heureusement que les vieux sont là pour sauver la démocratie. Après tout, ils en ont bien profité.

Link to comment
il y a 1 minute, Kyouki a dit :

C'est pour faire raccord avec les permanentes des mamies.

Allons, c'est très exagéré. Elles existent en trois couleurs : violet, rose et orange.

Link to comment
11 hours ago, Marlenus said:

Bon finalement il va au congrès.

 

 

Intéressant, les républicains viennent de gagner une chance d'être au 2nd tour.

Car à un candidat LR+Bertrand, j'y croyais pas.

 

 

 

Je n'y vois pas de surprise, et Bertrand reste mon favori depuis quelques mois. Les primaires ouvertes de LR ont été un désastre en 2017, les Juppéistes ayant voté Macron à la présidentielle. Mais sur le fonds, Bertrand Pécresse et Barnier font partie de la même famille politique, et il se rallieront derrière le plus gros (Bertrand) en échange d'un' place dans la campagne et un possible futur gouvernement.

Link to comment
il y a 34 minutes, Lameador a dit :

 

Bertrand reste mon favori 

 

Tu soutiens le prouteur socialiste? 😳

C'est de très loin le moins libéral du groupe. Comme tu viens de la droite, je comprendrais que tu soutiennes Denis Payre, par exemple, mais cet imposteur de Bertrand, véritable sous marin du PS, cela me dépasse complètement.

 

Link to comment
il y a 39 minutes, Lameador a dit :

le plus gros (Bertrand)

I see what you did here.

 

il y a 2 minutes, Calembredaine a dit :

Tu soutiens le prouteur socialiste? 😳

Je pense que @Lameador parie sur lui sans le soutenir pour autant, ce qui est sacrément différent.

Link to comment
1 hour ago, Calembredaine said:

 

Tu soutiens le prouteur socialiste? 😳

J'ai pas dit que le soutenais, juste que comme Hollande en 2011-2012 il se positionne adroitement pour être élu. Il entretient ses réseaux, et présent dans les médias avec une couverture raisonnablement positive. Il a assez de sens du timing pour ne pas sonner la charge en octobre à 6 mois de la ligne finale : il attend février-mars pour lancer sa campagne et intensifier sa publicité visibilité , contrairement à un Zemmour qui risque d'être carbonisé dans quelques mois.

 

Après, Bertrand Pécresse et Barnier se ressemblent beaucoup. S'il fallait vraiment en choisir une parmi les 3, pourquoi pas une femme blonde ? Aux élections de 2017 une femme blonde a accédé au deuxième tour alors pourquoi pas Pécresse. Elle est une élue local appréciée, plutôt centriste, peu dogmatique et les gens qui l'ont cotoyée en disent du bien.

 

  • Yea 1
Link to comment
Le 12/10/2021 à 10:52, Lameador a dit :

S'il fallait vraiment en choisir une parmi les 3, pourquoi pas une femme blonde ? Aux élections de 2017 une femme blonde a accédé au deuxième tour alors pourquoi pas Pécresse. Elle est une élue local appréciée, plutôt centriste, peu dogmatique et les gens qui l'ont cotoyée en disent du bien.

 

 

Yep ce serait cool, en plus c'est une Young Leaders, ça évitera de se faire des nœuds au cerveau en se demandant quelle serait sa politique, on sait déjà que ce sera exactement la même que celle de Macron.

  • Yea 1
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...