Jump to content

Guerre civile culture, IDW, SJW & co


Recommended Posts

Ces histoires cycliques c'est sympa comme punch line mais ça a un petit côté mythologique quand même. 

  • Yea 2
Link to post
Share on other sites
11 minutes ago, Boz said:

Ces histoires cycliques c'est sympa comme punch line mais ça a un petit côté mythologique quand même. 

c'est la phase du cycle où les histoires cycliques sont ringardes en fait

Link to post
Share on other sites
il y a 43 minutes, Boz a dit :

Ces histoires cycliques c'est sympa comme punch line mais ça a un petit côté mythologique quand même. 


C’est un truc de communiste oui. 

Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Alchimi a dit :

L'ensemble de ce meme des hard times creates etc m'apparait de plus en plus puant, soit dit en passant.

Ça vient de Ibn Khaldoun, espèce de raciss'. ;)

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Sekonda a dit :

En ce moment, j'entend souvent parler du Fourth Turning ou Strauss–Howe generational theory. Est-ce que quelqu'un a étudié ça ?  

Ce sont les mecs qui ont formalisé les termes "Boomer", "Silent", "Greatest", "Generation X", "Generation Y / Millenials", tout ça. Le problème n'est pas tant la formalisation de générations qui ont en effet des éléments qui les identifient de manière assez claire, que le côté métastable et physicaliste du bouzin qui me semble très surfait (quoique séduisant, comme un bouquin de SF peut l'être).

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites

Pour rebondir sur la polémique de l'opéra de Vienne, je suis tombé sur ce thread de Colombi.

 

 

Pour être franc, son raisonnement me dépasse un peu. Si j'ai bien suivi, l'opéra de Vienne mettrait en lumière le racisme systémique, pas parce que son mode de recrutement est raciste, mais parce que la société elle-même est raciste et assigne à certaines "races", dans le sens construit social, un type de musique en particulier.

Ça se tient, mais j'ai le sentiment qu'avec des raisonnements pareils, on peut trouver des formes de dominations et inégalités dans absolument tous les domaines.

Link to post
Share on other sites
18 minutes ago, Pegase said:

Pour rebondir sur la polémique de l'opéra de Vienne, je suis tombé sur ce thread de Colombi.

 

 

Pour être franc, son raisonnement me dépasse un peu. Si j'ai bien suivi, l'opéra de Vienne mettrait en lumière le racisme systémique, pas parce que son mode de recrutement est raciste, mais parce que la société elle-même est raciste et assigne à certaines "races", dans le sens construit social, un type de musique en particulier.

Ça se tient, mais j'ai le sentiment qu'avec des raisonnements pareils, on peut trouver des formes de dominations et inégalités dans absolument tous les domaines.

Pour le coup, ce n'est pas du racisme, d'ailleurs il n'en parle pas.

 

D'ailleurs, les asiatiques sont souvent plutôt bon dans ces milieux là où il existe une communauté asiatique importante (France, USA, etc.).

 

Mais cela vient d'une culture que n'ont quasiment jamais les classes populaires et qui est largement plus présentes chez les classes supérieures blanches et asiatiques.

 

 

C'est d'ailleurs, un de mes trolls préférés pour attaquer les subventions à la culture de dire que les subventions aux opéras sont des subventions aux loisirs de riches.

 

Maintenant, oui, c'est la même chose pour beaucoup de trucs.

Les sports, sont bien scindés entre ceux qui réussissent viennent des CSP- moins (Football, Basket, etc.) et ceux où ceux qui réussissent viennent des CSP+ (F1, Golf, etc.).

 

En musique, très peu d'enfants de CSP+ qui réussissent dans le rap, très peu d'enfant de CSP- qui deviennent chanteur d'opéra, etc.

 

Et cela vient pour beaucoup de la culture dans laquelle les enfants baignent (bon pour la F1, il y a aussi un problème d'accès par l'argent).

 

Mais oui, si tu veux commencer à mettre de la diversité là dedans, tu n'en a pas fini.

Et vive les torrents de pognons de contribuables pour quasiment rien changer.

Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, Pegase a dit :

Pour rebondir sur la polémique de l'opéra de Vienne, je suis tombé sur ce thread de Colombi.

 

 

Pour être franc, son raisonnement me dépasse un peu. Si j'ai bien suivi, l'opéra de Vienne mettrait en lumière le racisme systémique, pas parce que son mode de recrutement est raciste, mais parce que la société elle-même est raciste et assigne à certaines "races", dans le sens construit social, un type de musique en particulier.

Ça se tient, mais j'ai le sentiment qu'avec des raisonnements pareils, on peut trouver des formes de dominations et inégalités dans absolument tous les domaines.

 

un docteur en sociologie qui confond structurel et systemique tout en se revendiquant de Bourdieu

 

je ne sais pas

 

heu

 

bon

 

et qui n'a visiblement non plus pas grande idée de la notion de champs culturel

Link to post
Share on other sites

La capacité des sociologues à réinventer l'eau tiède est sans fin. Avoir une maman qui lit Nietzsche te donne plus de chances qu'avoir une maman illettrée. Merci.

Sur la question, les résultats viennent évidemment de l'investissement d'une culture dans l'éducation. Que certaines cultures invoquent leur incapacité à s'insérer pour obtenir une créance sur ceux qui font cet investissement est une inégalité systémique en soi. Qu'ils plaident plutôt pour une école autoritaire qui obligera leurs enfants à lire Nietzsche en cours de philo.

  • Yea 1
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

mmmh, quelqu'un a besoin de lire une introduction à l'épistémologie des sciences sociales et de la sociologie en particulier

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites

J'ai une heuristique qui marche plutôt bien : quand quelqu'un utilise l'expression "très intéressant", c'est rarement pour dire quelque chose de très intéressant.

  • Yea 1
  • Haha 3
Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, poney a dit :

mmmh, quelqu'un a besoin de lire une introduction à l'épistémologie des sciences sociales et de la sociologie en particulier

 

Moi qui pensais que c'était une science de faussaires.

Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, michel kohlhaas a dit :

 

Moi qui pensais que c'était une science de faussaires.

 

non c'est une science de gauchistes

il y a 9 minutes, Lancelot a dit :

J'ai une heuristique qui marche plutôt bien : quand quelqu'un utilise l'expression "très intéressant", c'est rarement pour dire quelque chose de très intéressant.

c'est très intéressant 

Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, poney a dit :

 

non c'est une science de gauchistes

 

Une science fabriquée à 98% pour légitimer une vision militante de la société ne mérite guère ce titre, tu as tout à fait raison. 

Link to post
Share on other sites

un jour je raconterais l'anecdote de la fois ou j'ai pris un covoiturage Paris-Bruxelles où le gars qui roulait n'avait que un cd de Magic System et que pour ne pas payer les péages, on a fait une partie en nationales, que ça a duré 4h30 et que le CD devait durer 35 minutes et que dès lors on a du l'entendre 7 ou 8 x facilement.

  • Sad 1
  • Confused 1
  • Haha 7
Link to post
Share on other sites

Si c'est Magic System, pour les oreilles, ça va.

 

Le plus compliqué ça doit être de sortir de la voiture sans accent.

  • Haha 8
Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, poney a dit :

non c'est une science de gauchistes


blagues mis à part, j’ai du mal à trouver les apports de la sociologie par rapport à l’anthropologie, l’économie etc. Mais je suis tout ouvert. Après tout, les plus grands sociologues sont « libéraux » - n’en déplaise aux libéraux  : Montesquieu, Tocqueville, Weber, Aron etc :) 

Link to post
Share on other sites
Le 06/01/2021 à 12:42, michel kohlhaas a dit :

Le monde occidental, comme d'autres avant lui, n'arrive pas à gérer l'accroissement insensé du confort et du luxe en son sein. Entre autres choses.

En fait, livré à lui-même, cet accroissement générerait encore plus d'accroissement.

Mais le mode de fonctionnement du monde occidental actuellement, n'est pas suffisamment favorable aux entrepreneurs pour cela.
Il y a comme formation d'un bouchon.

Tout ce qui n'est pas investi (vers le futur) est accumulé ou consommé instantanément ou flambé.

Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Rübezahl a dit :

En fait, livré à lui-même, cet accroissement générerait encore plus d'accroissement.

Mais le mode de fonctionnement du monde occidental actuellement, n'est pas suffisamment favorable aux entrepreneurs pour cela.
Il y a comme formation d'un bouchon.

Tout ce qui n'est pas investi (vers le futur) est accumulé ou consommé instantanément ou flambé.

 

La question est moins productive que morale. Comment gérer les conséquences d'une vie moins rude, moins tragique aussi ? Où l'homme dispose d'un temps littéralement libre inédit ? Comment une espèce intrinsèquement conflictuelle peut survivre à une aussi longue période pacifique ?

L'entrepreneur n'est pas traité de façon optimale c'est certain. Toutefois, on ne peut nier que le libre marché existe encore, même si trop entravé. Le problème de l'état providence est un problème moral avant d'être économique.

 

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites

Disons que le capitalisme est devenu tellement efficace qu'il peut s'accommoder de 60% de prelavement sans crever. 

 

D'ailleurs les socdem l'ont bien compris. 

 

Donc je te rejoins, c'est une question morale. Et je pense d'ailleurs que c'est pour ça que je ne vois pas d'autres horizons réalistes que la social democratie. Et que le libéralisme ne gagnera plus rien et est cantonné a un rôle de garde fou. 

 

Faudrait je relise Schumpeter a ce sujet. 

  • Yea 2
  • Confused 1
Link to post
Share on other sites
il y a 56 minutes, poney a dit :

Disons que le capitalisme est devenu tellement efficace qu'il peut s'accommoder de 60% de prelavement sans crever. 

 

D'ailleurs les socdem l'ont bien compris. 

 

Les socdem n'ont rien compris. Ils ne comprennent pas, ils revendiquent. Ils ont vu qu'il y a du pognon à prendre, ont habillé leur envie du masque de la justice. Mais comme, contrairement à ce qu'ils pensent, le pognon n'est pas infini, des lendemains difficiles les attendent.

 

Citation

 

 Et je pense d'ailleurs que c'est pour ça que je ne vois pas d'autres horizons réalistes que la social democratie. Et que le libéralisme ne gagnera plus rien et est cantonné a un rôle de garde fou.

 

L'éventail des régimes politiques est quasi-infini. Je prends le pari que dans 50 ans la social-démocratie sera un objet d'histoire uniquement. Et je suis d'accord, il est difficile d'imaginer le libéralisme dans une dynamique de conquête. Même de garde fou. Surtout si les fous deviennent majoritaires.

Link to post
Share on other sites

Je parie qu'il faudrait d'abord doter "social-démocratie" d'une définition opérationnelle, i.e. dont l'intérieur et l'extérieur soient non-vides. ;)

Link to post
Share on other sites

On a bien vu en Chine l'évolution entre le communisme hardcore et le capitalisme d'Etat avec un peu de libertés. 

Je parie comme Poney qu'il y aura encore majoritairement des démocraties sociales dans 50 ans.

(Régulations - Sécurité sociale sous une forme ou une autre - au moins 40 % de dépenses publiques dans le PIB - état de droit respecté globalement.)

  • Yea 5
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By Rincevent
      La voix de Ben Shapiro m'irrite, mais quand il raconte des trucs intéressants, je fais facilement abstraction. Par contre, je trouve extraordinaire la voix de Niall Ferguson (et cet accent, bordel, ça remplit mes oreilles de classiosité brute).
    • By Eltourist
      très très fort sur equality of outcome vs equality of opportunity
    • By Johnnieboy
      Personne ne dit le contraire. Mais on ne va pas voir un blockbuster pour s'instruire.
      En fait, c'est amusant de voir des Français découvrir ce que tous les peuples du monde "subissent" via Hollywood et le whitewashing, etc. Selon Hollywood, le dernier samurai fut un Blanc, les derniers des amérindiens furent Kevin Costner et Mary McDonnell, et j'en passe. 
      Cela vous émeut moins dans certains cas.
×
×
  • Create New...