FabriceM

Elections législatives de 2017 en France.

718 messages dans ce sujet

Que la France ne soit pas le paradis libéral, je crois que personne ne le nie.

 

Maintenant on peut appeler pays totalitaire tout pays de ce monde avec la bonne définition assez large.

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Qu'est-ce qu'il peut raconter comme conneries.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Si la France est totalitaire au moins les 3/4 du pays du monde le sont, le concept perd beaucoup d'intéret descriptif...

Si les 3/4 des pays dans le monde sont des social-démocraties, le terme de social-démocratie perd-il de son intérêt descriptif ? 

Pour ma part je ne dis pas que la France ou ceux qui nous entourent sont des Etats totalitaires, nous avons à faire à un autre type de système.

Mais encore une fois des intellectuels tout à fait intéressants ont analysé le système démocratique et son évolution, ils ont repris ce concept de démocratie totalitaire ou totalitarisme mou, il est étonnant de voir ici qu'on le balaye d'un revers de main.

 

Car il est parfaitement justifié de voir des similitudes voire que la démocratie tend vers le totalitarisme. Quand on sait qu'en moyenne la moitié des économies de nos jours sont du ressort de l'Etat et que l'autre moitié est totalement régulée, que les impôts n'ont jamais été aussi élevés en moyenne 40 à 50% de nos revenus), que tous nos faits et gestes sont de plus en plus fliqués ou doivent recevoir l'assentiment d'un bureaucrate, que tout est pénalisé ou peut recevoir une sanction administrative potentiellement. Nos libertés civiles sont peut-être mieux respectées mais progressivement de plus en plus encadrées (liberté d'expression, sécurité routière, mangi-bougisme, réchauffement climatique, laïcitude etc...).

Nous sommes tous d'accord que les Etats n'ont jamais été aussi tentaculaires dans l'histoire de l'humanité mais dans le même sens il faudrait nier l'évolution de la démocratie vers le totalitarisme...

 

Au-delà de ça, le concept de démocratie est également déifié et il est difficile de le remettre en cause, il s'appuie sur une foi inébranlable tout comme le totalitarisme également. Nous n'avons pas non plus un parti unique mais nos élites politiques viennent pratiquement tous du même moule, des grands corps nationaux. Et sur la scène internationale il est également expansionniste et militariste sous couvert d'humanitarisme.

 

 

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

DeGaulle n'était pas libéral. Mais en même temps, seule l'efficacité comptait pour lui, de fait, je ne suis pas sûr qu'il aurait validé la social-démocratie obèse et ultra-défaillante dans laquelle on vit. 

 

 Mais bon, c'est toujours un peu compliqué de faire parler les morts. 

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De Gaulle a fait confiance à Rueff pour relancer l'économie française mais je pense en effet comme Nigel que c'était plus un pragmatisme qu'autre chose de son point de vue. Il venait d'une tradition politique où l'économie n'avait pas tant d'importance que ça.

De Gaulle vient du maurrassisme, on l'oublie très souvent, et de la droite nationaliste en général.

L'invocation de son nom à tord et à travers, comme figure de la résistance et donc forcément comme "saint" (cet argument d'autorité est utilisé par tant d'hommes politiques), est vraiment agaçante.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si les 3/4 des pays dans le monde sont des social-démocraties, le social-démocratie terme perd-il de son intérêt descriptif ?

3/4 des pays développés peut-être.
Mais au contraire, ça permet de décrire l'uniformité des régimes.
0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 13 heures, Rocou a dit :

Le culte de la personalité est le propre d'une dictature. Il est vrai que dictature et totalitarisme vont généralement de pair, d'où ta confusion.

 

 

Pas d'accord, le culte de la personnalité n'est pas le propre d'une dictature. Il y a eu des dictatures sans culte de la personnalité. Mais plus important : une dictature ne demande pas un culte de la personnalité. Mais bon, c'est un détail dans le sens où le totalitarisme comme concept est nécessairement un idéal-type et certaines de ses caractéristiques définies théoriquement peuvent ne pas se retrouver dans certaines expériences totalitaires. Toutefois, noter que dans les expériences acceptées comme totalitaires par les politologues (le fascisme italien, le national-socialisme allemand et le la Russie soviétique), il y a bien culte de la personnalité dans tous les cas. 

5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, G7H+ a dit :

 

Pas d'accord, le culte de la personnalité n'est pas le propre d'une dictature. Il y a eu des dictatures sans culte de la personnalité. Mais plus important : une dictature ne demande pas un culte de la personnalité. Mais bon, c'est un détail dans le sens où le totalitarisme comme concept est nécessairement un idéal-type et certaines de ses caractéristiques définies théoriquement peuvent ne pas se retrouver dans certaines expériences totalitaires. Toutefois, noter que dans les expériences acceptées comme totalitaires par les politologues (le fascisme italien, le national-socialisme allemand et le la Russie soviétique), il y a bien culte de la personnalité dans tous les cas. 

 

 

Oui, il y a eu et il existe des dictatures dans lesquelles le pouvoir est accaparé par une junte difficilement représentable par un seul individu.

 

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Tremendo a dit :

Si les 3/4 des pays dans le monde sont des social-démocraties, le terme de social-démocratie perd-il de son intérêt descriptif ?

Quand la plupart des pays dans le monde étaient des monarchies, le terme de monarchie gardait quand même un intérêt descriptif. 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
1 hour ago, Tremendo said:

 

Au-delà de ça, le concept de démocratie est également déifié .

 

 

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tiens, elle est encore vivante ? :)

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dois-je parler d'érections législatives ou on continue ?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je soutiens mon député sortant LR pour présenter un projet de loi (au cas où il serait réélu) afin de lutter contre l'amateurisme dans la fonction de député ; fonction très exigeante et necessitant de fortes compétences .

Moi-même j'ai pu m'en rendre compte en me rendant à une réunion d'une candidate LREM dans ma circonscription. La candidate était juste sympathique mais d'une ignorance crasse dès qu''on lui posait une question.

Après l'annonce sidérante d'un parti voulant présenter des candidats tirés au sort et la méthode de recrutement des candidats par internet, proposée par En marche, LR veut réagie et proposera la création d'une  qualification .pour être candidat à la députation.

La formation sera assurée à L'ENA en cours du soir.

 

-2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, coup_du_sombrero a dit :

La formation sera assurée à L'ENA en cours du soir.

Ce sera assurément un gage de compétence. A voir notre classe politique qui en sort et le succès étincelant de la quasi totalité des politiques menées en France ces dernières décennies, ça ne peut que marcher.

:facepalm:

 

2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le contenu et le niveau des messages de _sombrero_ me font penser à un ancien forumeur..

2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 20 minutes, coup_du_sombrero a dit :

La formation sera assurée à L'ENA en cours du soir.

Vraiment ? C'est pas une connerie du Gorafi ? :online2long: 

 

Si c'est vraiment vrai, alors le parasitage du régime par l'ENA va beaucoup plus loin que dans mes pires cauchemars.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 12 minutes, Rincevent a dit :

Vraiment ? C'est pas une connerie du Gorafi ? :online2long: 

 

Si c'est vraiment vrai, alors le parasitage du régime par l'ENA va beaucoup plus loin que dans mes pires cauchemars.

Ce n'est pas fait c'est une simple proposition chez LR.

Mais très vite, si LREM est majoritaire, on va se rendre compte de l'incompétence de leurs députés sur le terrain et dans l'hémicycle.

LR va les attaquer frontalement sur leur incompétence.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 32 minutes, Fagotto a dit :

Le contenu et le niveau des messages de _sombrero_ me font penser à un ancien forumeur..

 

Yep. Même quand il parle de

foot, il dit que des conneries. Comme le forumeur auquel nous pensons.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Johnnieboy a dit :

 

Yep. Même quand il parle de

foot, il dit que des conneries. Comme le forumeur auquel nous pensons.

On s'est déjà posé la question.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je comprends assez bien les positions, apparemment incohérentes, de Garello ou Salin (sujet évoqué qelques pages plus haut).

Mais elles ne sont apparemment incohérentes que si l'on pose d'office que Macron est ce qui se fait de plus libéral sur la place actuellement. Est-ce vrai ?

Parlons comme Macron : On est tous d'accord pour dire que le prog LR revu par Baroin n'est pas folichon, mais EN MÊME TEMPS, quelle est l'alternative ? Un raz de marée LREM, aucune opposition, aucune possibilité de débat nourri à l'AN ? Une chambre composée de néophytes enthousiastes, sans expérience sur les principaux sujets éco et politiques du moment (loi travail , renseignement, état d'urgence) et accrochés à l'idée qu'avec Macron, vu comme une sorte de Messie, tout ira mieux sans qu'on ait besoin de remettre en cause quoi que ce soit ?

Le PS en tant que tel est quasi-mort, mais les socialistes sont encore là, et il y a de forte chance qu'on retrouve l'esprit social-démocrate du gouvernement sortant qq part. Chez LREM, à tout hasard, c'est ce parti qui a le pouvoir. 

Prenez Bruno Le Maire, actuel ministre de l'économie, transfuge LR. En quoi est-il libéral ? En quoi est-il non dirigiste ? En rien. Il a mille fois expliqué qu'il allait protéger les taxis contre l'ultra-libéralisme débridé d'Uber etc... 

Rien, aujourd'hui, ne permet de dire que le gouvernement LREM / Macron sera globalement plus libéral que le prog LR.

Par contre, beaucoup d'indices laissent penser que Macron va se retrouver rapidement aux prises avec les mêmes insuffisances que les partis traditionnels et accouchera d'une politique en tous points hollandaise : affaire Ferrand, gestion économique crony-dirigiste, dispositions de l'état d'urgence intégrées au régime commun, prélèvement à la source repoussé d'un an etc.. sans compter toutes ses idées ouvertement non libérales, sans compter Hulot qui se place dans les pas de Ségolène, sans compter que les baisses de dépenses annoncées par Macron (60 milliards sur 5 ans) sont à comprendre "en tendance" et sont de plus annulées par 50 milliards d'investissement.

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 30 minutes, Nathalie MP a dit :

Rien, aujourd'hui, ne permet de dire que le gouvernement LREM / Macron sera globalement plus libéral que le prog LR.

 

 Rien ne permet de dire le contraire. Enfin, on sait pas trop à quoi servirait une opposition LR, vu que que la ligne Fillon a disparu. Au final, c'est quoi la différence entre LR et LREM ? Les LR sont pour moins d'impôts ? ok, mais pas pour moins de dépenses ou de réglementation. 

 En fait, je suis prêt à parier que LR va se radicaliser dans l'anti-libéralisme juste pour faire opposition à Macron. 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
1 hour ago, Nathalie MP said:

.. 

Rien, aujourd'hui, ne permet de dire que le gouvernement LREM / Macron sera globalement plus libéral que le prog LR.

Disons qu'avec LR on a 0% maintenant d'avoir un programme globalement libéral.

 

A partir de là, aucune raison de se faire ch... à aller voter pour juste avoir une cohabitation.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Nigel a dit :

En fait, je suis prêt à parier que LR va se radicaliser dans l'anti-libéralisme juste pour faire opposition à Macron. 

C'est évident oui.

Retour à la case départ : comme à chaque présidentielle, on vient nous sucer les boules alors qu'on est quatre, tout ça pour nous la mettre. De droite comme de gauche.

Le seul avantage que je vois de Macron par rapport à Hollande, c'est qu'on aura peut-être une ou deux miettes.

Mais bon, quand on voit aussi que les libéraux sont pas foutus de se mettre d'accord sur un socle de valeurs, je sais pas ce qu'on espère.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Nigel @Marlenus @Cugieran

Désolée pour mon commentaire stupide. J'avais mal analysé les choses. Vous avez tout à fait raison, qu'est-ce qu'on ferait d'une opposition ? Qu'est ce qu'on ferait d'une Assemblée parlementaire ? Macron est un tel génie ! Laissons-nous guider par le nouveau messie sans broncher ! 

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  Vous exagérez un chouïa Nathalie. Mais juste un chouïa ;) 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, Nathalie MP a dit :

@Nigel @Marlenus @Cugieran

Désolée pour mon commentaire stupide. J'avais mal analysé les choses. Vous avez tout à fait raison, qu'est-ce qu'on ferait d'une opposition ? Qu'est ce qu'on ferait d'une Assemblée parlementaire ? Macron est un tel génie ! Laissons-nous guider par le nouveau messie sans broncher ! 

Je sais pas pour les autres, mais de mon coté, si tu as réussi à interpréter ça dans mes posts, je sais pas comment tu as fait.

Moi je suis en Suisse donc au final, tout ça, ça m'en touche une sans faire bouger l'autre comme aurait dit Chirac.

Maintenant, je vois pas l'intérêt d'avoir une cohabitation avec cette burne de Baroin, vraiment désolé.

Il n'y a pas de libéraux. Pour moi, la France a tout intérêt à ce que ce mandat se passe bien parce que de 82% à 65% à 49%, à voir ce qu'on a pu voir ces derniers mois un peu partout, le chemin ne me semble pas si long. Mais je crois pas que ça va aller mieux parce que la densité de cons est bien trop forte dans le pays et si Philippe et Macron ne valent pas grand chose, on va pas me faire bander avec les blaireaux d'en face.

Quant à l'opposition je rigole bien : 300 ou 400 sièges, les lois passent. Juste, à 400, c'est plus dur à gérer. Ca avait même conduit un certain Chirac, encore lui, à dissoudre. Donc au pire, vous l'aurez votre cohabitation et là ce sera le grand soir pour le pays... ou pas.

Pointless tout ça. Eviter les plus gros des fachos et se japoniser, ce sont les seules options qui restent. Le reste n'arrivera pas.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Nathalie MP a dit :

Rien, aujourd'hui, ne permet de dire que le gouvernement LREM / Macron sera globalement plus libéral que le prog LR.

 

Rien ne permet de dire le contraire. L'hostilité de principe de Salin et Garello n'est pas justifié. Ce sont des intellectuels libéraux et je préfèrerais les voir essayer de faire sortir le PLD ou le Parti Libertarien de l'anonymat, ou même se taire, que de soutenir par principe la droite classique, qui ne le leur à jamais rendu ce soutien. La trajectoire d'un Madelin aurait dû suffire à montrer que LR n'est pas libéralisable.

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 42 minutes, Marlenus a dit :

Disons qu'avec LR on a 0% maintenant d'avoir un programme globalement libéral.

 

A partir de là, aucune raison de se faire ch... à aller voter pour juste avoir une cohabitation.

Je ne parle bien évidemment pas de cohabitation, ce qui est complètement exclu depuis longtemps, mais d'opposition autre que les frontistes et les mélenchonistes.

il y a 5 minutes, Nigel a dit :

  Vous exagérez un chouïa Nathalie. Mais juste un chouïa ;) 

Dites-moi en quoi Macron est si libéral. En donnant des exemples concrets, pas le coup des nouveaux visages, du printemps et de la jeunesse.

Vous êtes au courant, par exemple, que Le Maire a demandé à Renault et Peugeot d'augmenter leurs commandes à une entreprise de sous-traitance pour sauver les emplois (ça valait le coup de faire tout le cirque Whirlpool).

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • Contenu similaire

    • Par PABerryer
      Parti avec une très large avance les Conservateurs sont aujourd'hui à la peine. May souhaitait avoir une forte légitimité pour négocier le Brexit. Depuis, entre une campagne ratée et les attentats, les intentions de votes ont fortement reculées au point que l'élection est très incertaine. Vote aujourd'hui. 
    • Par PABerryer
      Les premiers résultats donnent le parti au pouvoir en tête avec une trentaine de siège, l'extrême droite ne gagne que 4 sièges, la participation est en forte hausse.
    • Par Flashy
      http://www.lemonde.fr/politique/article/2015/10/27/le-ps-veut-moderniser-les-regles-de-la-presidentielle_4797790_823448.html
       


       
      Projet de "modernisation" des présidentielles.
      Cela sent très mauvais.
      Déjà, sur les parrainages, le but est évidemment de déterminer qui supporte qui. De là à soupçonner d'éventuelles contre-mesures, il y a un pas que je franchis allègrement.
      Ensuite, sur le temps de parole...que dire? Si ce n'est qu'il s'agit d'officialiser l'éviction des petits partis des grands médias.
      Enfin, sur le contrôle des dépenses des candidats, je ne peux m'empêcher d'y flairer quelque chose. J'ignore quoi, encore. Mais je suis méfiant. Il va falloir suivre cette loi de très très près, non pas qu'ils soient du genre à modifier les règles d'une élection pour limiter la casse -c'est impensable, n's'pas, mais on ne sait jamais.