Jump to content

Allez Javier Milei, à la tronçonneuse ! Argentine socialiste, bientôt libertarienne ?


Recommended Posts

il y a 7 minutes, Tramp a dit :

En 2007, Fillon aussi avait fermé 11 ministères. 

 

Et il restait 22 leaders après ça :)

 

La ils avaient 22 leaders, et il en reste 9.

By the way, 3 femmes pour 5 hommes. Il était pas loin de la parité, mais ca aurait été étonnant pour le coup ^_^

Link to comment
il y a 54 minutes, Jensen a dit :

Je suppose que les organisations sont restées, mais non plus le statut de ministère?

Parce que même si ça me réjoui beaucoup, fermer ces ministères (santé, éducation, ...) du jour au lendemain sans rien mettre à la place pourrait être un brin problématique.

Le ministère de la santé est typiquement un ministère qui sert à rien. La politique de la santé, c'est basée sur la science.

On l'a bien vu avec le covid, le résultat est monstrueux. Laissons faire les soignants.

PS Pareil pour la culture, l'agriculture etc.. et l'éducation. Pour la justice, il faut qu'il n'y ait pas de ministre, indépendance de la justice obligé.

  • Yea 2
Link to comment
il y a 4 minutes, GilliB a dit :

Le ministère de la santé est typiquement un ministère qui sert à rien. La politique de la santé, c'est basée sur la science.

On l'a bien vu avec le covid, le résultat est monstrueux. Laissons faire les soignants.

PS Pareil pour la culture, l'agriculture etc.. et l'éducation. Pour la justice, il faut qu'il n'y ait pas de ministre, indépendance de la justice obligé.


Non mais on est d’accord sur ça. Mais tant que les soignants sont des fonctionnaires et que c’est le parlement qui détermine le budget des hôpitaux, tu te retrouves forcément avec un type qui a la responsabilité de gérer ça. 

Link to comment
il y a 3 minutes, Tramp a dit :


Non mais on est d’accord sur ça. Mais tant que les soignants sont des fonctionnaires et que c’est le parlement qui détermine le budget des hôpitaux, tu te retrouves forcément avec un type qui a la responsabilité de gérer ça. 

C'est l'assurance maladie qui est le payeur et non l'état, donc pas de ministère.

  • Yea 1
Link to comment
Citation

Le décret 93/2018, qui avait été approuvé par Mauricio Macri pour limiter les nominations de parents directs de fonctionnaires, a été abrogé par le président Javier Milei et remplacé par un autre, comme l'indique le Journal officiel. Grâce à cette modification, le nouveau président a pu nommer sa sœur Karina au poste de secrétaire générale de la présidence.

https://www.infobae.com/politica/2023/12/11/milei-modifico-un-decreto-de-macri-para-que-su-hermana-karina-pueda-asumir-un-cargo-en-su-gobierno/

 

Beaucoup de déçus chez les argentins que ce soit l'un des premiers actes de sa présidence.

 

En bonus, les 2 loustics 

HUYVTYULZJFUVG7LTTWCHOIPIE.jpg

  • Haha 1
Link to comment
il y a 15 minutes, Tramp a dit :

Il y a des postes clefs où l’on doit nécessairement poster des gens de confiance. 

Oui, surtout quand tu affrontes radicalement l'organisation que tu as pour mission de réformer contre sa volonté. 

  • Yea 4
Link to comment
il y a 9 minutes, Alchimi a dit :

Ils disent la même chose depuis Çatal Höyük.


De fait, le secrétaire général a en général la main sur l’agenda journalier du chef politique de son administration et filtre qui a accès à lui. En France, le secrétaire général du gouvernement élabore même l’ordre du jour du conseil des ministres. Ce sont des postes qui ont officieusement plus de pouvoir que les ministres. C’est pas pour rien que le maire du Palais est devenu empereur :D 

  • Yea 2
Link to comment
On 11/22/2023 at 3:31 PM, Tramp said:


Ce qui aurait causé un ajustement à la baisse de la valeur des facteurs de production et des importations ce qui aurait compensé la hausse de la monnaie. Toute les économies ont des différences de croissance géographiques et sectorielles et s’en sortent avec une monnaie. 
La dollarisation entraîne aussi immédiatement la fin des coûts de change. 
Cette automaticité n’existe pas. Les exportations ne sont pas non plus le moteur de la croissance. Les exportations servent à payer les importations et la balance commerciale est une conséquence de l’épargne pas de la valeur de la monnaie. 

 

 

Ce raisonnement me parait un peu périlleux. Pour prendre un exemple grossier, si tu importe de l'acier et que tu exportes des boulons, je ne suis pas sur que la baisse de l'acier compensera la hausse du prix de tes boulons. En fait ca dépend de la part de la valeur ajoutée que tu crées dans tes produits par rapport au cout des importations. 

 

Concernant la balance commerciale je suis d'accord en première analyse, mais la baisse des exportations et des importations réduis les gains que l'on pourrait tirer des avantages comparatifs.

 

 

On 11/22/2023 at 3:31 PM, Tramp said:

Le fait est que la politique de la Fed n’est pas aligné sur l’économie américaine. Elle ne sera pas non plus aligné sur la politique de l’Argentine. C’est le problème des banques centrales. On peut qu’espérer être aligné sur une des moins pire. C’est d’ailleurs ce que proposait plus ou moins Hayek. 

 

Oui et non, disons que la FED a fait un peu n'importe quoi ces dernières décennies mais quand il y a le feu à la maison elle est obligée d'agir correctement, comme c'est le cas en ce moment avec l'inflation. L'inflation argentine a d'autres causes, les hausses de taux à appliquer ne le sont pas nécessairement au même moment et surtout ni dans les mêmes proportions. Si la politique de la FED n'est pas alignée sur l'économie américaine, elle l'est encore moins sur l'économie argentine.

Link to comment

https://www.ambito.com/economia/una-una-todas-las-medidas-que-anuncio-luis-caputo-n5897455

 

Les premières mesures annoncées par Caputo, le nouveau ministre de l'économie.

 

Pour faire un rapide résumé : fin des contrats de travail d'état court (copinage et clientelisme, à la Penelope F), suppression de la communication et autres message publicitaire gouvernementaux, réduction des ministères et secrétaire d'état, ce qui devrait réduire de 34% la taille de la fonction publique d'état, suppression des transferts vers les provinces (source d'échange de bons procédés entre politique), annulation et remise à plat des chantiers publiques non commencés (corruption), suppressions des tarifs réduits sur l'énergie et les transports, car subventionnés, renforts des politiques d'aide au retour à l'emploi, dévaluation du cours officiel (de 400/1$, passera à 800/1$) pour recoller avec le cours officieux (1000/1$), augmentation des taxes sur l'import et suppression des taxes sur l'export.

  • Yea 3
  • Love 1
Link to comment

Je ne lis plus bien l'espagnol, mais Daniel Di Martino traduit ça comme 34% des emplois nominés :

 

 

 

Et il a aussi une interprétation différente des taxes à l'import/export

 

Citation

- Elimination of export and import quotas and licenses

- Temporary increase in non-Agricultural taxes for exports and imports to the same level of the agricultural industry for uniformity

 

Link to comment

Les deux derniers points sont contradictoires. Je suis allé voir l'article en Espagnol:

 

Quote

9- Derechos de exportación

El ministro de Economía, adelantó que, "finalizada la emergencia", avanzarán "en la eliminación de todos los derechos de exportación".

 

Suppression de tous les droits d'exportation.  Il n'est pas question de l'importation ici.  De plus ce n'est pas pour tout de suite, mais une fois l'urgence passée.

 

A court terme il est question d'une augmentation des "retenues sur les importations et sur les exportations non agricoles", mais ce n'est pas très clair. C'est mentionné dans la vidéo (peu après la 14ème minute) mais cela ne figure pas dans le texte de l'article de ambito.com.

 

Quote

10- Reemplazo de las SIRA

Finalmente se anunció que reemplazarán "el sistema SIRA de importaciones por un sistema estadístico y de información que no requerirá de la aprobación de licencias".

 

Remplacement de la SIRA (dispositif bureaucratique d'autorisations à l'importation) par un système d'information statistique qui n'exigera pas d'autorisation.

 

Link to comment
1 hour ago, L'affreux said:

 

Ce n'est pas la faute de celui qui les vire.

C'est de la politique, ce n'est jamais de sa faute à soi.

 

Il y a virer et virer. Faire un plan sur 3 ans pour atteindre une cible pourrait éviter d'avoir une explosion de la précarité (qui, certes, était déjà la mais cachée).

Link to comment
1 hour ago, cedric.org said:

C'est de la politique, ce n'est jamais de sa faute à soi.

 

Il y a virer et virer. Faire un plan sur 3 ans pour atteindre une cible pourrait éviter d'avoir une explosion de la précarité (qui, certes, était déjà la mais cachée).

Non. Ils auraient trouvé une échapatoire un un "méssécompliqué".

Dans le privé, quand une boîte fait faillite elle fait faillite.

 

Après, rien n'empêche de filer aux ex-fonctionnaires un chèque.

  • Yea 2
Link to comment
il y a une heure, cedric.org a dit :

Il y a virer et virer. Faire un plan sur 3 ans pour atteindre une cible pourrait éviter d'avoir une explosion de la précarité (qui, certes, était déjà la mais cachée).

 

Il y aura forcément des indicateurs qui vont se dégrader, mais la fenêtre de tir qu'il a est historique là. Le gradualisme, c'est quand même un énorme risque à prendre de ne délivrer que 1/3 de son programme. Pour le coup je comprends l'envie d'aller vite, très vite, et de faire un choc très positif à l'économie

  • Yea 8
Link to comment

C'est pas comme s'il n'avait pas annoncé que ça allait être brutal.

 

J'ai lu aussi, mais je ne sais plus où, qu'il y avait déjà des plans de licenciement au niveau de Salta (NO), dans les entreprises de btp, suite à l'annulation des appels publics des chantiers.

Dans le détail, Caputo veut imiter le modèle Chilien de partenariat public privé : le privé paye, construit, et se rémunère sur l'usufruit une fois achevé. J'espère que ça marchera mieux que le chantier du duplex, dans les Yvelines.

Link to comment
Il y a 4 heures, cedric.org a dit :

C'est de la politique, ce n'est jamais de sa faute à soi.

 

Il y a virer et virer. Faire un plan sur 3 ans pour atteindre une cible pourrait éviter d'avoir une explosion de la précarité (qui, certes, était déjà la mais cachée).


La réduction de la dépense publique est le meilleur moyen de réduire la précarité, en particulier les dépenses de main d’œuvre. 
 

Tout ces gens vont pouvoir se mettre à produire des richesses plutôt que de les consommer. 

On ne lutte pas contre la pauvreté en faisant perdurer les politiques qui en sont la cause. 

 

Citation

The magnitude of these effects, the researchers find, is substantial. A reduction by 1 percentage point in the ratio of primary spending to GDP in the sample OECD countries leads to an immediate increase in the investment/GDP ratio by 0.16 percentage points. It leads to a cumulative increase by 0.5 percentage points after two years and by 0.8 percentage points after five years. This effect is particularly pronounced when the spending cut is achieved through lower government wages. A cut in the public wage bill of 1 percent of GDP leads to an immediate increase in the investment/GDP ratio by 0.51 percentage points, by 1.83 percentage points after two years, and by 2.77 percentage points after five years.

 

  • Yea 3
Link to comment
il y a 8 minutes, Lameador a dit :

@Baptiste Gauthey il serait peut-être intéressant de reprendre ce thread/compte sur Contrepoints

 

 

 

 

Nous le suivons de près, et nos auteurs qui abordent l'Argentine et Javier Milei également. En revanche, c'est un compte de soutien et Contrepoints ne se destine pas à traiter de Javier Milei de manière partisane. Si nous avons un regard évidemment bienveillant et attentif à son action (voir les articles publiés sur le sujet depuis quelques semaines), il serait difficile de reprendre directement le contenu de l'auteur de ce compte. 

Mais merci pour l'info, des articles vont arriver sur J. Milei dans les jours / semaines qui suivent et nous avons pour projet de suivre de très près son action (avec un regard libéral critique s'il n'est pas au niveau de nos attentes!) :) 

  • Yea 1
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...