Jump to content

Les Aventures des Youtubeurs merde in France cacaboum.


Recommended Posts


 

 
 

Citation

 

Bonjour, je suis Ronan Letoqueux, mais je suis plus connu sur le web sous le pseudonyme de RealMyop. Depuis maintenant 5 ans je m’occupe de la production de contenus audiovisuels  destinés aux plateformes de diffusion gratuite en ligne. J’ai eu l’occasion de côtoyer ce milieu de très près, à la fois du côté des créatifs, dont j’ai fait partie, mais aussi du côté des partenaires financiers liés à cette activité.

 

Je parle au nom des créateurs du web qui souhaitent voir évoluer leur situation professionnelle, tous ceux qui veulent proposer et continuer de proposer du contenu gratuit et facilement accessible.

 

En France nous avons un véritable foyer de jeunes créateurs de talent, et ce dans tous les domaines : que l’on parle de cinéma, de jeux vidéo, de musique, d’histoire, de biologie, de sciences, d'astrophysique, d’histoire de l’art, de linguistique, de médecine ou encore de politique. Beaucoup ont choisi de faire de cette occupation une activité à temps plein.

 

Comment faire lorsque cette activité ne vous permet pas d’en vivre ?

 

Une partie de mon travail est d'essayer de répondre à cette question : quelles solutions sont disponibles pour tous ces créatifs ? Un auteur peut bien avoir des millions de vues, des centaines de milliers d’abonnés, ce ne sont pas les revenus publicitaires liés à son travail qui le rémunéreront suffisamment pour en vivre. C’est bien simple : pour un million de vues, c’est en moyenne 450 euros perçus par le ou les auteurs. Il doit donc se tourner vers d’autres solutions : écrire pour d’autres, faire des prestations ou du placement de produit, quitte à parfois «vendre» son contenu à des marques.

 

Qu’en est-il s’il refuse de travestir son travail qui a pour seul but d’éveiller la curiosité de l’internaute, et de le transformer en objet commercial ? Des palliatifs existent, tel que faire appel à la générosité de sa communauté, en lui demandant un pourboire via un site de financement participatif mais cette solution reste précaire.

 

En effet, s’il existe des dispositifs pour ceux qui veulent faire du cinéma ou du documentaire, il n’existe aujourd’hui aucune aide publique pour ce type de contenus.

 

Il est temps que tout cela évolue, que ces auteurs qui font vivre le savoir et la connaissance soient enfin protégés et reconnus, que des solutions de financements soient mises en place.

La première étape est bien de trouver un financement afin d’améliorer la condition des auteurs. L’idée de cette loi est de financer la création sur le web en prélevant un faible pourcentage des revenus publicitaires générés par les plus important fournisseurs de publicités. Elle serait aussi le premier pas vers l’autonomie de nombreux créatifs. Si l’on souhaite produire de la qualité et créer simultanément des emplois, une solution doit être trouvée.

 

Toutes ces questions, d’autres pays se les sont posés. Les Etats-Unis, par exemple, financent à travers leur système de télévision public PBS la production de contenu pédagogique.

 

Avec l’aide du CNC et de l’Etat, et pour répondre à tous les besoins actuels et futurs autour de cette nouvelle activité professionnelle, nous pourrons mettre en place ces solutions pour créer ensemble un statut de vidéaste, afin d'améliorer la gestion des droits d’auteurs et la fiscalité ou encore exiger une plus grande lisibilité des revenus pour plus de transparence.

L’enthousiasme vis à vis de nos médias est général, grâce à la volonté des auteurs et vidéastes du net, grâce à l’intérêt toujours croissant du public à notre égard, nous sommes persuadés que la France montrera l’exemple en permettant d’établir de meilleures conditions de créations, en promouvant une culture riche, libre et accessible à tous.
https://docs.google.com/document/d/1xR0wTVko7sOeG_C0vZuaiihIKHznx_-UDGZnjYQ1KUE/edit?pageId=109709773513865879294

:facepalm::facepalm:

 

La liste des signataires :

Citation

 

911 avocat
Avner et vous
Axolot
Brundlemousse
CdV
C’est une autre histoire
Chroma/Crossed
Confessions d'Histoire
Copain du Web
Dany Caligula
Dave Sheik
Didichandouidoui
Dirty Biology
Doc Seven
Exserv
Florence Porcel
Globtopus
Horizon Gull
Joueurdugrenier
La tronche en biais
Laupok
Le fossoyeur de films
Les internettes
Les Topovaures
Lex Tutor
Linguisticae
Links The Sun
Masculin Singulier
Mister Jday
MrAntoineDaniel
MrMeeea
Nexus VI
Nota Bene
Pause Process
Pilote
Poisson Fécond
Primum no nocere
PV Nova
RealMyop
Science Etonnante
Scilabus
SuperFlame
Taupe 10
Waxx

 

notes.jpg

Link to post
Share on other sites

Bref on aime bien notre boulot et on a pas envie de le quitter car c'est sympa.

Donc pour compléter nos revenus et nous permettre de vivre de ce qui nous plait merci de tous cotiser même si vous ne regardez pas nos contenus.

 

C'est fou de voir encore des trucs si gros de nos jours.

Link to post
Share on other sites

Je me suis tapé la vidéo en entier histoire de rigoler. (Ou de pleurer c'est selon).

Ils veulent un "service public sur youtube" (et sur le net). Texto.

Quels bande de tocards.

Link to post
Share on other sites

Je me suis tapé la vidéo en entier histoire de rigoler. (Ou de pleurer c'est selon).

Ils veulent un "service public sur youtube" (et sur le net). Texto.

Quels bande de tocards.

 

Ya qu'à demander à France Télévisions qui veut faire sa plateforme vidéo universelle, il doit bien y avoir un peu de place (et de thunes?).

Link to post
Share on other sites

Je me suis tapé la vidéo en entier histoire de rigoler. (Ou de pleurer c'est selon).

Ils veulent un "service public sur youtube" (et sur le net). Texto.

Quels bande de tocards.

 

En attendant, les tocards ils font pour la plupart du contenu de qualité, alors un peu d'indulgence.

Il est évident qu'ils n'ont pas conscience de ce que cela implique moralement. Moi-même, si je n'avais pas été initié au libéralisme, je n'aurais pas pensé cela comme anormal.

Link to post
Share on other sites

En attendant, les tocards ils font pour la plupart du contenu de qualité, alors un peu d'indulgence.

Il est évident qu'ils n'ont pas conscience de ce que cela implique moralement. Moi-même, si je n'avais pas été initié au libéralisme, je n'aurais pas pensé cela comme anormal.

 

Enfin quand même, je me demande bien quel degré d'initiation il faut pour comprendre que prendre de l'argent à tous pour quelques uns qui regardent (et donc pourraient donner s'ils souhaitaient) s'appelle de la spoliation. 

Je pense qu'à compter leurs petits clics, ils s'imaginent un peu trop qu'ils sont le centre du monde alors qu'en France, la moitié de la population sinon plus s'en bat l’œil de youtube...

  • Yea 7
Link to post
Share on other sites

J'exècre cette mentalité qui finalement consiste à décréter que la collectivité doit s'adapter à une activité jugée par ses acteurs digne de pomper le fruit de l'effort collectif, alors que...naturellement...si l'on n'est pas formaté...c'est l'individu, le groupe, plus ou moins important à s'incérer dans le monde!

Le libéralisme, c'est l'état naturel du comportement humain!

Link to post
Share on other sites

Je suis déçu aussi de voir certain youtuber sur la liste, et bizarre que Usul ne sois pas le premier signataire, surtout que qu'il y en a qui gagne plutôt bien leur vie grâce à Tipee. 

Link to post
Share on other sites

Le GauchoTube est de retour, ça me fait rager... "Les autres reçoivent une subvention et pas nous c'est injuste."

 

D'autant plus que certains contenus sont très fouillés, intéressants, ces gens là ont commencé sans rien et sans but lucratif, certains arrivent à se faire financer autrement que par la publicité (genre des tipee), bref, ça partait dans le bon sens.. Ils ont la flemme de développer des vrais moyens de se faire plus d'argent alors une loi c'est plus pratique. Il manque plus que le gouvernement leur impose d'être sur dailymotion pour recevoir la taxe et pouf! y'a plus personne :D

 

 

Commentaire.......

 

Financer la création est très compliqué. Une solution de + est toujours bénéfique. Certes, elle mettra de côté encore de nombreux créateurs, et c'est pourquoi il faudra continuer à se battre pour de nouveaux moyens. Car à chaque nouveau moyen qui existe, c'est de nouveaux contenus qui naissent.

 

Link to post
Share on other sites

Il ne restera que les Cyril hanouna du net, genre Squeezie, et du contenu éducatif de gauche genre Usul et DannyCaligula. Et ceux qui font vraiment du contenu de qualité vont encore plus en chier pour se faire connaitre.

Link to post
Share on other sites

Dites-vous bien qu'il y a quelques gros noms dans les signataires mais que c'est très loin d'être exhaustif. J'en conclue que les autres ont été contactés mais ont décliné, ce qui est encourageant.

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites

Je suis pour qu'ils soient subventionnés.

Genre :

- vite, sans tarder

- beaucoup

- tous

D'une part, ça va nettoyer rapidement le net de leurs productions plus ou moins indigentes, ça leur enlèvera l'aura de crédibilité qu'ils pouvaient prétendre avoir, et ça éliminera rapidement les plus mauvais et les plus orientés. Cela a remarquablement bien marché pour la télévision et les journaux, pourquoi pas Youtube, après tout ?

D'autre par, je me souviens de l'industrie du JV en 1980/1990. Pas subventionnée, florissante, terriblement âpre mais qui a pondu des jeux d'anthologie en France (eh oui m'sieurs dames, en France). Et puis le gouvernement a agi. Maintenant, c'est un champ de ruines avec un seul gros acteur (UbiSoft, en substance, parce qu'ils étaient rentables avant l'intervention).

Donc je suis pour.

  • Yea 3
Link to post
Share on other sites

Il y a 5 ans ces mecs n'auraient jamais pu faire ce qu'ils font sur YouTube et maintenant ils veulent carrément des subventions. C'est une expérience en miniature de la dérive social-démocrate de l'Occident où au début on passe pour des révolutionnaires et à la fin on demande des aides de l'Etat et de faire partie du système

  • Yea 2
Link to post
Share on other sites

Je suis pour qu'ils soient subventionnés.

Genre :

- vite, sans tarder

- beaucoup

- tous

D'une part, ça va nettoyer rapidement le net de leurs productions plus ou moins indigentes, ça leur enlèvera l'aura de crédibilité qu'ils pouvaient prétendre avoir, et ça éliminera rapidement les plus mauvais et les plus orientés. Cela a remarquablement bien marché pour la télévision et les journaux, pourquoi pas Youtube, après tout ?

D'autre par, je me souviens de l'industrie du JV en 1980/1990. Pas subventionnée, florissante, terriblement âpre mais qui a pondu des jeux d'anthologie en France (eh oui m'sieurs dames, en France). Et puis le gouvernement a agi. Maintenant, c'est un champ de ruines avec un seul gros acteur (UbiSoft, en substance, parce qu'ils étaient rentables avant l'intervention).

Donc je suis pour.

 

D'après un réal-producteur que j'ai pris en covoiturage, au CNC, ton dossier passe beaucoup plus vite (voire passe tout court en fait) quand tu as un ami au comité temporaire* se réunissant pour sélectionner les dossiers...

Le mec de la vidéo qui dit que "c'est la télé qui va s'intégrer à internet" se trompe, c'est son petit carré de YouGauche qui va se miniculturaliser

 

*il m'a pas décrit le fonctionnement exact, j'imagine que ça doit tourner les gens qui sélectionnent, il faut donc déposer son dossier au bon moment ; quand il y a tes connaissances qui s'en chargent

Link to post
Share on other sites

Les youtubeurs sont des fournisseurs comme les autres. Et ce qu'ils demandent, c'est que l'Etat accroissent leurs marges en tordant le bras du client.

 

Donc, n'importe quel producteur qui se prétend sous-payé, pourrait légitiment en demander autant. Proposons donc une taxe sur la grande distribution pour la subvention des producteurs de petit chèvre frais. Ou, une taxe sur les transports en commun pour la subvention des fournisseurs de clignotants.

 

 

C'est juste tellement débile. Je suis vraiment dégouté car je suis abonné à presque la moitié des chaines citées ...

 

Le pire c'est c'est petite sous merde de Dany Caligula qui vient dans les commentaires pour raconter, en substance, qu'on s'en fout si le pognon est distribué n'importe comment tant qu'il y a du débit. De toute façon, youtube mérite de payer.

 

S'ils le voulaient, ils pourraient très bien créer une plate-forme à accès payant et basta. Mais ils savent très bien, au final, que leur public n'est pas près à payer pour leurs contenus. Donc, ils veulent hacker le système. Profiter des revenus de la pub tout en laissant aux autres le soin de générer des revenus de la pub. Le beurre, l'argent du beurre, une vieille histoire.

 

  • Yea 2
Link to post
Share on other sites

Les youtubeurs sont des fournisseurs comme les autres. Et ce qu'ils demandent, c'est que l'Etat accroissent leurs marges en tordant le bras du client.

 

Donc, n'importe quel producteur qui se prétend sous-payé, pourrait légitiment en demander autant.

 

Proposons donc une taxe sur la grande distribution pour la subvention des producteurs de petit chèvre frais.

 

Ou, une taxe sur les transports en commun pour la subvention des fournisseurs de clignotants.

 

 

 

C'est juste tellement débile. Je suis vraiment dégouté car je suis abonné à presque la moitié des chaines citées ...

Ou une taxe sur les télécoms et FAI pour financer la culture. Ca serait aussi idiot. Oh wait.
Link to post
Share on other sites

C'est juste tellement débile. Je suis vraiment dégouté car je suis abonné à presque la moitié des chaines citées ...

Eh bien désabonne toi.

Et en plus, ça ne t'empêchera même pas de regarder leur pourriduction éventuelle.

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...