Aller au contenu

Messages recommandés

il y a 14 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

 

Je ne connais rien à la physique (et je n'essaye guère à vrai dire). La physique contemporaine explique le mouvement par le déplacement d'atomes dans du vide ?

C'est une description ça, pas une explication.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
1 hour ago, NoName said:

Remarque que ça n'implique pas du tout de limiter ce cours à du par cœur, ce que même au lycée l'histoire n'est pas, contrairement à ce que fit Neomatix. 

Oui le par cœur c'est nul.

 

51 minutes ago, Mister_Bretzel said:

En fait j'avais en tête la construction de la connaissance chez un nourrisson, qui ne peut se baser que sur la perception. Et comme on a tous été nourrisson, la "base" de notre intellect repose sur notre perception.

 

Ca n'invalide en rien l'atomisme de Démocrite, qui a bien observé qu'on pouvait diviser la matière en morceaux de plus en plus petits, il a donc par l'expérience émis l'hypothèse qu'il existe une taille élémentaire de la matière qui s'appelle l'atome.

77448186.jpg

 

 

40 minutes ago, Johnathan R. Razorback said:

Pourtant "observation" a une connotation visuelle et contemplative, alors que l'apprentissage a une connotation plus manuelle et pratique (on pourrait parler d'expérimentation).

Justement cette distinction (qui revient en gros à dire que s'observer soi-même et observer le reste du monde sont deux choses de nature différentes) tend à être remise en question. Souvent dans l'autre sens d'ailleurs pour dire que l'observation pure sans implication ça n'existe pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Mister_Bretzel a dit :

D'ailleurs c'est loin d'être le plus simple. 3 accords avec 0 technique on appelle ça du punk :D

 

Ah bon ?

(Fin du HS).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 14 heures, Neomatix a dit :

De ce que je me souviens de mes cours d'Histoire, tout était proprement rangé dans des sous-parties de sous-parties, reprenant proprement les intitulés officiels. C'était composé d'événements historiques, de leurs enchaînements, du contexte, des interprétation, bref de tout le nécessaire pour simuler la compréhension. Travail intellectuel restant à fournir : zéro. Ceux qui avaient la meilleure note aux contrôles d'Histoire étaient ceux qui recrachaient le cours à la virgule près (et avec les bons soulignements de parties/sous-parties), rien d'autre.

La carte est grandiose pour ça : c'est ouvertement du par cœur, rien d'autre.

 

 

Raisonnement typique de bon élève. Comprendre le cours d'un prof même mâché (il est toujours mâché, c'est notre boulot après tout) suppose un minimum de vocabulaire (et oui, c'est bête), de connaissances extérieures, de curiosité intellectuelle (si,si) que beaucoup d'élèves n'ont pas. J'enseigne à Saint-Etienne à une population d'origine plutôt modeste. Mes meilleurs élèves sont aussi ceux qui sont les meilleurs dans les autres matières.

Sinon le "croquis" et non pas la "carte" est faite pour faire gagner des points aux candidats qui n'arrivent pas à aligner trois phrases correctement. Mais même là, le par coeur suppose une appréhension de l'espace géographique qui est quelque chose d'abstrait. Et une mémoire visuelle que certains n'ont pas.

Mais bon, il faut redescendre parfois au niveau des individus ordinaires. C'est ça le métier de prof que vous ne semblez pas trop connaitre.

  • Upvote 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je dois être un cas à part car le croquis me faisait toujours perdre des points :D

 

 

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 53 minutes, Johnnieboy a dit :

Je dois être un cas à part car le croquis me faisait toujours perdre des points :D

 

 

 

Je crois que c'était mon cas aussi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
2 hours ago, Dardanus said:

Mais bon, il faut redescendre parfois au niveau des individus ordinaires.

C'est à vous faire désespérer des individus ordinaires tout ça. Pour ma santé mentale je préfère croire que leur problème est qu'ils s'en foutent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures, Neomatix a dit :

Google ne connaît pas : il me renvoie vers des manuels d'utilisation de machine à café écrits en danois, ce que je suppute n'a aucun rapport avec ce que tu veux dire.

 

Au sens de Myers briggs, c'est à dire intuitif au sens de purement fondé sur l'abstraction et sans fondement expérimentaux.

 

Il y a 16 heures, Johnathan R. Razorback a dit :

 

Je ne connais rien à la physique (et je n'essaye guère à vrai dire). La physique contemporaine explique le mouvement par le déplacement d'atomes dans du vide ?

Democrite avait spéculé sur l'existence de l'atome en faisant un simple raisonnement: je prend une pomme, je la coupe en deux. Je prends la moitié et je la coupe en deux. Je recommence à l'infini. A un moment je vais tomber sur une particule de matière que je pourrais pas couper. C'est l'atome. Et il extrapole ensuite que toute la matière est constituée de cette particule de matière.

 

Raisonnement intuitif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 46 minutes, NoName a dit :

Democrite avait spéculé sur l'existence de l'atome en faisant un simple raisonnement: je prend une pomme, je la coupe en deux. Je prends la moitié et je la coupe en deux. Je recommence à l'infini. A un moment je vais tomber sur une particule de matière que je pourrais pas couper. C'est l'atome. Et il extrapole ensuite que toute la matière est constituée de cette particule de matière.

 

Et l'atome est postulé être par nature en mouvement, mais dans un univers qui comporte aussi beaucoup de vide (ceci pour répondre à @Neomatix, c'est bien un principe qui explique le mouvement, ou plutôt un ensemble de principes qui forme une physique et une ontologie*). Ce que je voulais savoir était le statut des atomes et du vide dans la physique contemporaine.

 

Sinon, on peut s'émerveiller du matérialisme de Démocrite, mais si y on réfléchit, entre toutes les conceptions concurrentes des Anciens grecs, il aurait été surprenant qu'aucune ne correspondent à la science ultérieure (même vaguement). Il n'y a pas cent manières de penser la réalité.

 

*A la différence de la physique et de la métaphysique d'Aristote par exemple, où il n'y a pas de vide, et où la matière n'est pas d'elle-même en mouvement mais le reçoit de l'extérieur (théorie du moteur immobile).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, Johnathan R. Razorback a dit :

Ce que je voulais savoir était le statut des atomes et du vide dans la physique contemporaine.

Ben il y a des atomes, et il y a l'absence d'atomes (du vide).

Les atomes forment des molécules qui se mettent en mouvement avec la chaleur (pour toute température >0K).

Ironiquement, les atomes ne sont pas atomes (i.e. insécables) sinon on n'aurait pas la fission nucléaire. Les atomes sont eux-mêmes composés en immense majorité de vide.

Expliquer le mouvement d'un atome c'est chercher la source d'énergie ayant transmis de l'énergie thermique ou mécanique à la molécule.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
7 hours ago, Lancelot said:

C'est à vous faire désespérer des individus ordinaires tout ça. Pour ma santé mentale je préfère croire que leur problème est qu'ils s'en foutent.

C'est surtout un biais d'observation.

J'ai l'impression que pour la plupart des membres ici, avoir son bac général est juste trivial et que juste les glandus ne l'ont pas.

Donc forcément, la vision est haute sur ce que l'on attends de l'autre.

 

C'est juste oublier que moins de 40% des élèves de nos jours obtiennent son bac généraliste.

 

Alors on peut regarder les autres de haut en disant:

"Oui, si ils ne sont pas ingénieur c'est qu'ils s'en foutent" ou se dire que l'environnement familial joue énormément.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 36 minutes, Marlenus a dit :

 

 

Alors on peut regarder les autres de haut en disant:

"Oui, si ils ne sont pas ingénieur c'est qu'ils s'en foutent" ou se dire que l'environnement familial joue énormément.

 

Non non ils n'ont pas le niveau et peuvent être heureux dans un autre boulot qu'ingénieur. C'est le pb en france le mépris des manuels, que je n'ai pas.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, Johnathan R. Razorback a dit :

Ce que je voulais savoir était le statut des atomes et du vide dans la physique contemporaine

 

 

 

pas vu mais vu le personnage ça devrait t'intéresser ;)

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, FabriceM a dit :

pas vu mais vu le personnage ça devrait t'intéresser ;)

 

Merci :)

 

Klein est excellent, comme toujours.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
3 hours ago, Marlenus said:

Alors on peut regarder les autres de haut en disant:

"Oui, si ils ne sont pas ingénieur c'est qu'ils s'en foutent" ou se dire que l'environnement familial joue énormément.

 

2 hours ago, GilliB said:

Non non ils n'ont pas le niveau et peuvent être heureux dans un autre boulot qu'ingénieur. C'est le pb en france le mépris des manuels, que je n'ai pas.

C'est de mon message que vous tirez ces interprétations créatives ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

On ne peut pas toujours tout anticiper. Faustin, élève de terminale L au lycée Douanier-Rousseau de Laval (Mayenne), l’a appris samedi matin, durant l’épreuve d’histoire-géographie du bac, à ses dépens puis, d’une certaine manière, à son profit. Le jeune homme croyait dur comme fer à la théorie de l’alternance des dominantes d’année en année. Comme c’était l’histoire en 2016, il avait révisé à fond la géographie. Il a donc sérieusement déchanté en découvrant les deux sujets d’histoire proposés : "Socialisme, communisme et syndicalisme en Allemagne des lendemains de la Seconde Guerre Mondiale à nos jours" et "La Chine et le monde depuis 1949". Mais il ne s’est pas démonté.

 

"Aujourd'hui, j'ai décidé de ne pas composer sur l'un des deux sujets proposés. Je l'avoue, je n'ai pas appris mes cours d'histoire, j'ai fait une erreur. Alors quitte à devoir passer au moins une heure dans la salle d'examen, autant mettre ce temps à profit pour vous parler d'une chose que je juge importante, dont nous ne parlons pas assez, et qui traduit la barbarie et de l'horreur dont peuvent encore faire preuve certains pays ainsi que la complexité des relations internationales : la persécution des homosexuels en Tchétchénie", peut-on lire sur le brouillon de sa copie, que Faustin a pris en photo et posté sur Twitter.

 

Résultat : près de 6.000 retweets. Et un entretien accordé au HuffPost. On y apprend que beaucoup d’internautes l’ont accusé d’avoir fait cela juste pour le buzz. "À deux ou trois mots près, c'est bien ce que j'ai écrit", répond-il, prêt à montrer sa copie de bac s'il peut la récupérer par la suite. Surtout, Faustin se félicite que certaines personnes aient pris connaissance, via son tweet, de la situation en Tchétchénie : "Je suis content parce que ça fait réagir les gens, en bien ou en mal mais au moins ils en parlent, et c'est important pour sensibiliser le plus de monde possible sur ce qui se passe là-bas, parce qu'il n'y a pas vraiment de réactions vis-à-vis de ce génocide." Littéralement ce qu’on appelle un mal pour un bien.

http://www.lci.fr/societe/plutot-que-de-rendre-copie-blanche-au-bac-d-histoire-geo-il-ecrit-sur-les-homosexuels-en-tchetchenie-2055824.html?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

069.jpg

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Gorafisation du réel 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est marrant cette tendance des universités à se tirer une balle dans le pied au moment où elles pourraient devenir obsolètes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, Extremo a dit :

« Comment peut-on être pour l'égalité et la liberté en même temps. C'est juste techniquement impossible. La liberté génère forcément des inégalités, et l'égalité est une contrainte à la liberté.                La vraie question sous-entendue dans cette problématique est de savoir si oui ou non tout cela sert à quelque chose ? »

 

CE MEC A TOUT COMPRIS A LA VIE

  • Upvote 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faut laver les oeufs avant de les mettre au frigo  ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, Mathieu_D a dit :

Il faut laver les oeufs avant de les mettre au frigo  ? 

 

Ben non. Tu le saurais si avais passé le bac (en partant du principe que tu sais lire :P ).

 

Le lavage endommage la cuticule, pellicule protectrice qui recouvre naturellement la coquillage. Et endommager la cuticule rend la coquille perméable aux germes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On ne met pas les œufs au frigo.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les habituels sangloteurs pétitionnent : En L/ES, ils s'attendaient à une première partie en géographie sous prétexte que l'an dernier la première partie était en histoire.

Ils exigent des excuses et de l'indulgence, tout à la fois, de l'institution.

Ces pauvres chérubins étaient persuadés d'une alternance chaque année.

On a cruellement déçu leurs délicates espérances.

 

Ouin, ouin…

 

 

 

  • Upvote 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Génération ouin ouin que je les appelle.

  • Upvote 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×