Jump to content

Coronavirus : publications scientifiques, cartes, statistiques, essais cliniques etc.


Freezbee

Recommended Posts

Il y a 6 heures, Nick de Cusa a dit :

Source CDC USA

CDC Covid co-morbidities

 

La source exacte https://www.cdc.gov/nchs/nvss/vsrr/covid_weekly/index.htm, y compris la partie cropée de la photo :

image.png

 

Leur tableau est quand même extraordinairement mal fichu en mélangeant des comorbidités (obésité, diabète, etc.) et les causes de mort (arrêt cardiaque, insuffisance respiratoire, septicémies, etc.). Ce ne sont donc pas 4 comorbidités en moyenne mais 4 comorbidités et causes de la mort. Quel débilos à la CDC a pensé bon de mélanger tout ça ? Je ne vois vraiment pas ce qu'on peut tirer d'une information pareille.

 

Quand tu prends des chiffres propres avec les seules comorbidités, tu arrives à 65% de morts du COVID (en France) ayant au moins une comorbidité. Et, comme chacun peut avoir plus de 1 comorbidité, le total des comorbidités fait 116%. Sur 100 morts, on liste 116 comorbidités, 1,2 par mort. On est loin de 4.

 

Si on prend le problème dans l'autre sens, sur les 595k morts du COVID listés sur le site de la CDC (vs 622k identifiés au total aux US donc très exhaustif) :

  • 95k étaient diabétiques (16%) => exactement le même taux en France
  • 52k avaient des déficiences respiratoires chroniques (9%) => 13% en France
  • 24k étaient obèses (4%) => 7% en France
  • 12k ont été victimes d'un accident, empoisonnement, etc. => COVID pas cause première probablement (2%)

 

Il y a sans surprise énormément de comorbidités bien sur mais nettement moins qu'on pourrait le penser sur la base du screenshot

  • Yea 2
Link to comment
il y a 52 minutes, Lexington a dit :

Leur tableau est quand même extraordinairement mal fichu en mélangeant des comorbidités (obésité, diabète, etc.) et les causes de mort (arrêt cardiaque, insuffisance respiratoire, septicémies, etc.). Ce ne sont donc pas 4 comorbidités en moyenne mais 4 comorbidités et causes de la mort. Quel débilos à la CDC a pensé bon de mélanger tout ça ? Je ne vois vraiment pas ce qu'on peut tirer d'une information pareille.

Et c'est partout comme ça depuis début 2020. La vraie pandémie de fond, c'est le nawak des données fournies (structurées n’importe comment, récoltées n'importe comment, analysées n'importe comment, commentées n'importe comment), de quasiment toutes les sources.

Link to comment
Il y a 1 heure, Lexington a dit :

 

La source exacte https://www.cdc.gov/nchs/nvss/vsrr/covid_weekly/index.htm, y compris la partie cropée de la photo :

image.png

 

Leur tableau est quand même extraordinairement mal fichu en mélangeant des comorbidités (obésité, diabète, etc.) et les causes de mort (arrêt cardiaque, insuffisance respiratoire, septicémies, etc.). Ce ne sont donc pas 4 comorbidités en moyenne mais 4 comorbidités et causes de la mort. Quel débilos à la CDC a pensé bon de mélanger tout ça ? Je ne vois vraiment pas ce qu'on peut tirer d'une information pareille.

 

Quand tu prends des chiffres propres avec les seules comorbidités, tu arrives à 65% de morts du COVID (en France) ayant au moins une comorbidité. Et, comme chacun peut avoir plus de 1 comorbidité, le total des comorbidités fait 116%. Sur 100 morts, on liste 116 comorbidités, 1,2 par mort. On est loin de 4.

 

Si on prend le problème dans l'autre sens, sur les 595k morts du COVID listés sur le site de la CDC (vs 622k identifiés au total aux US donc très exhaustif) :

  • 95k étaient diabétiques (16%) => exactement le même taux en France
  • 52k avaient des déficiences respiratoires chroniques (9%) => 13% en France
  • 24k étaient obèses (4%) => 7% en France
  • 12k ont été victimes d'un accident, empoisonnement, etc. => COVID pas cause première probablement (2%)

 

Il y a sans surprise énormément de comorbidités bien sur mais nettement moins qu'on pourrait le penser sur la base du screenshot

Oui mais les données sont les certificats de décès fait par les médecins de terrain. Quand un vieillard meurt on marque un peu n'importe quoi. La famille veut le certificat pour l'état civil. En plus il y a deux parties dans les certificats et les causes de la mort sont cachetés et invisibles. En plus si c'est le médecin de garde qui ne connait pas le malade...

  • Yea 2
Link to comment

Personne n'en parle mais la méta étude parue dans Oxford Academic est assez édifiante 

 

https://academic.oup.com/ofid/advance-article/doi/10.1093/ofid/ofab358/6316214

 

Citation

In 11 randomized trials of moderate/severe infection, there was a 56% reduction in mortality (Relative Risk 0.44 [95%CI 0.25-0.77]; p=0.004

 

1 seul article dans la presse, sans surprise : https://www.medpagetoday.com/special-reports/exclusives/93485 

  • Yea 1
  • Contrepoints 1
Link to comment

En revanche, la BBC, comme un bon petit soldat, fait tout (y compris au delà du borderline) pour discréditer les études favorables

 

https://www.hartgroup.org/bbc-ivermectin/

 

Citation

Harford and Meyerowitz-Katz between them also failed to explain that, in the context of a systematic review, phrases such as ‘moderate certainty’ or ‘very low certainty’ have a precise technical meaning. These concern overall confidence in the magnitude of effects, and whether further research is expected to change the quantitative estimate. They do not refer to certainty about whether an effect exists at all.
...
The effectiveness of ivermectin in prevention and treatment of COVID-19 is not ultimately shown by meta-analyses of randomised clinical trials. 
It is now glaringly obvious from multiple observational trials and case studies from whole countries, or states within them, showing how ivermectin use crushes both case and death statistics.

 

Link to comment

Le taux de létalité du variant Delta serait de 0,2%; en clair, c'est un simple rhume.

 

E52Dy4yXIAEVG6o?format=jpg&name=900x900

 

Source:

 

  • Yea 2
Link to comment

Oui enfin, là tu parles sur une population vaccinée d'une part, et d'autres part sur la population globale.

 

On sait bien maintenant que le coronavirus est très peu dangereux sur la population des gens valides et sains et très dangereux sur une autre.

 

(Et bon, le rhume c'est pas 2 chances sur mille de mourir.)

  • Yea 1
Link to comment
à l’instant, Mathieu_D a dit :

On sait bien maintenant que le coronavirus est très peu dangereux sur la population des gens valides et sains (1) et très dangereux sur une autre (2).

A ce sujet, vu le thread, a-t-on des nouvelles recherches sur le "covid long" à mettre dans ce thread? J'en étais resté à

  • c'est une forme du covid avec des symptômes psychologiques (typiquement la fatigue) qui frappe tout le monde sans distinction de classe d'âge;
  • en fait, sociologiquement, elle se manifeste surtout chez des gens qui travaillent 70h/semaine donc tu m'étonnes qu'ils soient fatigués;
  • ce n'est pas la même chose que ceux qui souffrent des séquelles après la sortie de réa par exemple (classe (2)) et qui vont être un sacré problème social dans qq années.

Maintenant que les gens sont vaccinés et qu'on peut plus faire peur avec les morts et les hostos, c'est cet argument qui ressort.

Link to comment
2 hours ago, Vilfredo Pareto said:

A ce sujet, vu le thread, a-t-on des nouvelles recherches sur le "covid long" à mettre dans ce thread?

@Rincevent s'y était intéressé je crois.

 

Sinon j'ai ça sur les données UK (donc population très vaccinée) :

Quote

https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.06.24.21259277v1

 

Thompson, E. J., Williams, D. M., Walker, A. J., Mitchell, R. E., Niedzwiedz, C. L., Yang, T. C., ... & Steves, C. J. (2021). Risk factors for long COVID: analyses of 10 longitudinal studies and electronic health records in the UK. medRxiv.

 

Functionally limiting long COVID for 12+ weeks affected between 1.2% (age 20), and 4.8% (age 63) of people reporting COVID-19 in LS. The proportion reporting symptoms overall for 12+ weeks ranged from 7.8 (mean age 28) to 17% (mean age 58) and for 4+ weeks 4.2% (age 20) to 33.1% (age 56). Age was associated with a linear increase in long COVID between age 20-70. Being female (LS: OR=1.49; 95%CI:1.24-1.79; EHR: OR=1.51 [1.41-1.61]), poor pre-pandemic mental health (LS: OR=1.46 [1.17-1.83]; EHR: OR=1.57 [1.47-1.68]) and poor general health (LS: OR=1.62 [1.25-2.09]; EHR: OR=1.26; [1.18-1.35]) were associated with higher risk of long COVID. Individuals with asthma also had higher risk (LS: OR=1.32 [1.07-1.62]; EHR: OR=1.56 [1.46-1.67]), as did those categorised as overweight or obese (LS: OR=1.25 [1.01-1.55]; EHR: OR=1.31 [1.21-1.42]) though associations for symptoms lasting 12+ weeks were less pronounced. Non-white ethnic minority groups had lower 4+ week symptom risk (LS: OR=0.32 [0.22-0.47]), a finding consistent in EHR. Associations were not observed for other risk factors. Few participants in the studies had been admitted to hospital (0.8-5.2%).

Donc en gros si tu es une femme blanche obèse asthmatique de plus de 60 ans en mauvaise santé physique et mentale, c'est potentiellement mal barré.

  • Yea 1
Link to comment
il y a une heure, Lancelot a dit :

@Rincevent s'y était intéressé je crois.

 

Sinon j'ai ça sur les données UK (donc population très vaccinée) :

Donc en gros si tu es une femme blanche obèse asthmatique de plus de 60 ans en mauvaise santé physique et mentale, c'est potentiellement mal barré.

... S'il fallait encore confirmer le côté métabolique du problème.

Link to comment

@Lancelot merci beaucoup. La plupart des articles que j'ai lus (BBC, Scientific American) donnaient assez peu de chiffres, ce qui ajoute au flou général sur ce concept. On parle donc bien d'un truc marginal qui répond à la même logique que le covid tout court (comorbidités + âge). Cette étude de Nature confirme: https://www.nature.com/articles/s41591-021-01292-y?ftag=YHF4eb9d17

Link to comment
Le 12/07/2021 à 09:20, h16 a dit :

Tout le thread est intéressant.

 

 

Je reste quand même circonspect face au fait de bidouiller le système immunitaire avec un vaccin pour contrer un symptôme auto-immune.

 

C'est un peu pile ou face de savoir si sur le long terme, le vaccin atténue ou amplifie ceyye réaction...

 

(Après notez que ça peut expliquer les problèmes de thrombose aussi)

Link to comment
Il y a 2 heures, Bézoukhov a dit :

Je reste quand même circonspect face au fait de bidouiller le système immunitaire avec un vaccin pour contrer un symptôme auto-immune.

C'est un peu pile ou face de savoir si sur le long terme, le vaccin atténue ou amplifie ceyye réaction...

(Après notez que ça peut expliquer les problèmes de thrombose aussi)

En moyenne, si les vaccins sont pourris, on ne saura officiellement que dans 4 ans

 

https://pharmaceutical-journal.com/article/news/drug-withdrawal-delays-are-causing-avoidable-deaths-investigation-finds

Link to comment
il y a 7 minutes, Neomatix a dit :

Et jamais un traitement n'a été surveillé d'aussi près que les vaccins contre le Covid.

... moi j'ai jamais vu des data à ce point mal collationnées, mal triturées et mal analysées.

Et cela ne me dit rien de rien de bon pour le futur.

  • Nay 2
Link to comment
3 hours ago, Rincevent said:

L'ivermectine a contre elle de finir en -ine, mais elle a pour elle que Trump ne s'est jamais exprimé à son sujet.

 

Bordel, le niveau du debat...

Tu ne t'exciterais pas un peu tout seul ?

 

De nombreuses molécules dont l'ivermectine continuent d'être évaluées par des organisations très officielles et très mainstream, comme l'institut Pasteur avec l'ivermectine ici.

 

Moi ce qui m'étonne tel que c'est rapporté c'est que l'effet bénéfique tourne autour du caractère anti-inflammatoire alors que jusqu'à présent on rapportait un effet sur une moindre affinité du virus à pénétrer les cellules.

  • Yea 4
Link to comment
16 minutes ago, Mathieu_D said:

Moi ce qui m'étonne tel que c'est rapporté c'est que l'effet bénéfique tourne autour du caractère anti-inflammatoire alors que jusqu'à présent on rapportait un effet sur une moindre affinité du virus à pénétrer les cellules.

Yep, à mettre en parallèle de la réflexion de Bret Weinstein qui en prend en prophylaxie dans la vidéo que @Rincevent a posté. Il parait bizarre de réguler la réaction inflammatoire avant la disparition du virus dans le corps.

Link to comment

On savait des le debut que l'immunite au SARS, tres similaire, est large et longue (17 ans prouves) donc on le savait dans une grande mesure pour SARS Cov-2 mais le monde de l'info est si corrompu que 18 mois plus tard, seuls les courageux le disent clairement

 

  • Yea 2
Link to comment

Un tres bon texte sur les errements de la science et comment ils nous nuisent.

 

Entre autres,

  • Traitements precoces
  • Comorbidites (cf. notre fil syndrome metabolique, par exemple)
  • Les limites des essais cliniques
  • Les precautions en ce qui concerne les injections
  • Les modeles de simulation
  • Le probleme de la monodisciplinarite

https://covidrationnel.be/2021/07/18/quand-la-science-devoyee-nuit-a-la-sante/

  • Yea 2
Link to comment
il y a une heure, Nick de Cusa a dit :

Un tres bon texte sur les errements de la science et comment ils nous nuisent.

 

Entre autres,

  • Traitements precoces
  • Comorbidites (cf. notre fil syndrome metabolique, par exemple)
  • Les limites des essais cliniques
  • Les precautions en ce qui concerne les injections
  • Les modeles de simulation
  • Le probleme de la monodisciplinarite

https://covidrationnel.be/2021/07/18/quand-la-science-devoyee-nuit-a-la-sante/

Mais ma foi, il a en effet l'air très bien ce texte.

Link to comment
1 hour ago, Rincevent said:

Mais ma foi, il a en effet l'air très bien ce texte.

Bof oui. Il y a beaucoup de yakafonkon dedans quand même.

Pourquoi ne pas équiper tous les malades d'oxymètres ? Parce qu'on les avait pas, peut-être ?

Je sais pas si vous avez remarqué, mais on a été en pénurie de thermomètres pendant pratiquement tout 2020. De la même manière équiper un max de monde d'oxymètre c'était juste de l'ordre de l'impossible.

Puis ce n'est pas cohérent, on s'attaque à la science aux limites des études et paf on nous sort "enfin des études sortent pour proposer des molécules, mais on aurait dû aller plus vite".

En gros il y a la bonne étude et la mauvaise étude.

Surtout qu'on nous ressort le coup des RCT pas bons qui sacrifient des patients, sauf que:

- Il n'existe pratiquement pas de médicaments contre des infections virales, donc le prior de base c'est que ça ne marchera sans doute pas et donc que la perte de chance est sans doute quasi nulle.

- Et comme les médicaments ont toujours des effets secondaires, en donner comme des bonbons à des personnes fragilisés par une infections c'est aussi faire courir un risque.  

De la part de médecins c'est navrant.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 2 minutes, Noob a dit :

Pourquoi ne pas équiper tous les malades d'oxymètres ? Parce qu'on les avait pas, peut-être ?

J'ai acheté le mien 25 balles en pharmacie. :jesaispo:

Link to comment
7 minutes ago, Rincevent said:

J'ai acheté le mien 25 balles en pharmacie. :jesaispo:

Mais tu sais très bien ce que je veux dire, voyons.

La seule raison pour laquelle tu en as trouvé c'est que la majeur partie de la population ignore son utilité et que personne n'a recommandé d'en acheter.

Si les médecins avaient dû équiper tous leurs patients à domicile ça aurait été pire qu'avec les masques, car au moins n'importe qui peut fabriquer un masque et on a accepté tout et n'importe quoi. 

Alors que fabriquer un outil pour du diagnostique médical ça ne s'improvise pas, surtout qu'on a eu une pénurie de composants électroniques.

Link to comment
il y a 34 minutes, Noob a dit :

Si les médecins avaient dû équiper tous leurs patients à domicile ça aurait été pire qu'avec les masques

Déjà, les médecins pourraient commencer par en équiper leur cabinet pour tester systématiquement les patients qui ont des symptômes compatibles. J'ai déjà vu des cabinets sans oxymètre en état de marche.

Link to comment

Oui, mon bobologue n'en n'avait pas du tout, ce que je trouve incompréhensible, vu le prix et l'importance de ce genre de mesure. Et je subodore qu'il ne doit pas être le seul. En recommander la possession aux patients auxquels il peut être utile me semble faire partie de leurs prérogatives.

Link to comment
il y a 5 minutes, L'affreux a dit :

 

C'est quoi ? Ça marche comment ? Ça sert à quoi ?

image.jpeg.5241de9ba5bc94ca8f2669fc582fed91.jpeg

 

C'est une espèce de pince que l'on place au bout du doigt et qui mesure la saturation en oxygène dans le sang

 

 

https://www.girodmedical.com/blog/qu-est-ce-que-loxymetrie/

 

L’oxymètre est constitué d’un capteur, d’un moniteur et d’un câble. Le capteur sous forme de pince se place le plus souvent au niveau du bout des doigts. Mais, il peut très bien être utilisé sur les orteils, les lobes d’oreille. 

 

 

  • Yea 1
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By Adrian
      L’ivermectine, un traitement prometteur contre le Covid ?
       
       
      Attenuation of clinical and immunological outcomes during SARS-CoV-2 infection by ivermectin
       
       
    • By Bézoukhov
      Je crois qu'on manque d'un topic où on poste des cartes cools. Parce que c'est la meilleur image de l'internet la carte.
       
      Les frontières naturelles de la France :
       
       
       
×
×
  • Create New...